Schweizerischer Bauernverband

Oui à l'initiative pour des aliments sans OGM: une chance à saisir!

    Brugg (ots) - Communiqué de presse de l'Union suisse des paysans du 27 novembre 2005

    L'Union suisse des paysans (USP) se félicite de l'approbation de l'initiative pour des aliments sans OGM par le peuple et par les cantons. Elle permet la poursuite des activités de recherche et d'expérimentation ainsi que l'analyse scientifique de nombreuses affirmations souvent controversées, ce que l'USP estime indispensable avant la mise en culture de plantes OGM.

    Nous attendons maintenant un bilan exhaustif de l'utilisation du génie génétique dans le monde entier et ses effets sur la santé, sur l'environnement et sur les marchés. Il sera possible sur cette base et sur des résultats scientifiquement étayés de décider à la fin du moratoire de 5 ans s'il est judicieux ou non d'autoriser la culture de plantes génétiquement modifiées (OGM) en Suisse.

    Durant les 5 prochaines années, le train de mesures de la réforme de la PA 2011 doit impérativement être axé sur la production sans OGM. Il faut maintenant positionner les produits agricoles suisses, au niveau du marketing en Suisse et à l'étranger, en les présentant comme des produits de qualité exempts d'OGM. La Suisse est en effet le premier pays pouvant attribuer le label "sans OGM" à l'ensemble de sa production indigène. L'ensemble de l'offre de produits alimentaires en suisse restera probablement sans OGM aussi longtemps que l'offre indigène restera exempte d'OGM et aussi longtemps que les consommateurs suisses rejetteront clairement les aliments OGM.

Compléments d’information: Jacques Bourgeois, directeur de l'USP, mobile 079 219 32 33 Urs Schneider, directeur suppléant, mobile 079 438 97 17 Josef Wüest, communication de l'USP, mobile 079 718 70 33 www.sbv-usp.ch



Plus de communiques: Schweizerischer Bauernverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: