Schweizerischer Bauernverband

Manifestation paysanne: c'est bien parti!

      Brugg (ots) - Le 17 novembre approche: bientôt, des milliers de
paysans de toute la Suisse se rassembleront à Berne pour protester
contre l'évolution actuelle de la politique agricole. Mais pourquoi
cette manifestation? Les paysans veulent dire leur désarroi et leur
colère face à un ciel agricole qui s'assombrit de plus en plus. Ils
veulent dire que les nuages qui bouchent leur avenir s'appellent
OMC, accords de libre-échange, PA 2011. Si les familles paysannes se
réunissent en foule à Berne, c'est pour exiger un espoir, des
perspectives d'avenir, des conditions et un cadre politique
acceptables. C'est pour demander que la PA 2011 soit dotée d'un
enveloppe financière digne de ce nom, c'est-à-dire à hauteur du
montant actuel, augmenté du renchérissement; c'est pour revendiquer
des prix à la production équitables, des marges suffisantes et des
coûts de production plus bas; c'est pour exiger que le gouvernement
maintienne une juste protection douanière, car il est intolérable
que les grands pays exportateurs, les Etats-Unis notamment, nous
dictent à nous, consommateurs suisses, ce que nous devons mettre
dans notre assiette. Les paysans veulent rappeler aussi qu'ils font
plus qu'offrir aux consommateurs du pays des aliments de valeur,
produits dans le respect de l'environnement: par leur travail
quotidien, ils entretiennent le paysage rural en acteurs
responsables, ils veillent à sa diversité et à sa beauté, ils
préservent la vitalité de nos campagnes et des régions de montagne,
jusque dans les zones les plus reculées.

    Depuis qu'il a été décidé d'organiser une manifestation centrale à Berne, le groupe de travail manifestation a beaucoup travaillé. Il a défini les messages qui seront transmis: "PA 2011, accord de libre échange, OMC. Aujourd'hui, les paysans. Demain, vous!" Des affiches rappelleront par ailleurs que l'agriculture suisse est utile au pays: Oui à une alimentation saine. Oui à la qualité. Oui aux paysages cultivés, etc. Ces affiches seront complétées par la revendication "Non au démantèlement".

    Nous avons aussi définitivement fixé le déroulement de la manifestation: les paysans se rassembleront aux abords de la Fosse aux ours, puis, à 10h15, ils entameront leur marche de protestation pacifique qui les mènera jusqu'à la Place fédérale en passant par la vieille ville. Vers 10h45: début de la manifestation proprement dite sur la Place fédérale, avec de brèves interventions. En fin de manifestation, les paysannes et les paysans présents donneront un gigantesque concert de sonnailles pour réveiller la population, les médias, les fonctionnaires et les politiciens et les sommer de réagir. Nous remettrons aussi un catalogue de revendications concrètes à une représentante du Parlement et à une représentante du gouvernement.

    Notre but: une manifestation exempte de dérapages. Pour cela, l'USP a mis sur pied un service de sécurité spécial d'entente avec la police de la ville de Berne. L'organisation pratique de ce service de sécurité sera notre priorité absolue dans les deux semaines à venir.

Compléments d’information: Urs Schneider, directeur adjoint, portable 079 219 32 33 Sandra Helfenstein, responsable suppl. de la communication, tél. 056 462 51 11, portable 079 826 89 75 www.sbv-usp.ch



Plus de communiques: Schweizerischer Bauernverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: