Schweizerischer Bauernverband

Le OUI facilite le recrutement de main-dÂ’oeuvre agricole

      Brugg (ots) - La population suisse a acceptĂ© lÂ’extension de la
libre circulation des personnes aux nouveaux Etats membres de
l’Union européenne (UE). L’Union suisse des paysans se réjouit de ce
résultat, car il permettra à l'avenir à nos paysans de recruter de
la main-dÂ’Âśuvre agricole dans les nouveaux Etats membres de lÂ’UE
sans problèmes majeurs. Cette année, une réglementation transitoire
a déjà permis de disposer d’un contingent de 2500 permis de travail
de courte durée. Ce contingent a déjà été épuisé cet été, ce qui
montre bien que les besoins en main-d’oeuvre saisonnière à un coût
abordable sont importants. Ce OUI assure en outre la pérennité des
Accords bilatéraux avec l’UE et garantit de ce fait l’accès des
produits agricoles suisses à l’un de leurs principaux marchés
d'exportation. Rappelons en effet que la moitié du fromage exporté
est dirigées vers l’UE, cette tendance étant même à la hausse grâce
à la libéralisation progressive du commerce du fromage dans le cadre
des Accords bilatéraux I, la libéralisation devant être totale en
2007. Avec la Politique agricole 2011, les prochaines négociations
de l’OMC et d’autres accords bilatéraux, les temps s’annoncent rudes
pour lÂ’agriculture suisse. NĂ©anmoins, lÂ’acceptation de lÂ’extension
de la libre circulation des personnes constitue un point positif
pour les familles paysannes.

Renseignements: Hansjörg Walter, président de l’USP, portable 079 404 33 92 Jacques Bourgeois, directeur de l’USP, portable 079 438 97 17 Urs Schneider, directeur adjoint de l’USP, portable 079 219 32 33 Fritz Schober, chef du Département affaires sociales, formation et services, portable 079 420 62 24

www.sbv-usp.ch



Plus de communiques: Schweizerischer Bauernverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: