Schweizerischer Bauernverband

Directive salariale pour les employés agricoles

      Brugg (ots) - LÂ’agriculture suisse dispose maintenant elle aussi
dÂ’une directive salariale pour le personnel extrafamilial. Cette
convention sociale a été conclue en partenariat par l’Union suisse
des paysans (USP) et la Communauté de travail des Associations
professionnelles d’employés agricoles (Arbeitsgemeinschaft der
Berufsverbände landw. Angestellter / ABLA).

    LÂ’agriculture suisse occupant des milliers dÂ’employĂ©s, il est particulièrement important que les rapports de travail y soient rĂ©glĂ©s correctement. Si la plupart des points essentiels – durĂ©e du travail, vacances, assurances, etc. – Ă©taient jusquÂ’ici dĂ©jĂ  rĂ©glementĂ©s par la loi ou par des ordonnances cantonales, il nÂ’existait pas de rĂ©glementation gĂ©nĂ©rale en matière salariale. Combien payer un employĂ© agricole occupĂ© Ă  telle tâche prĂ©cise? La rĂ©ponse Ă©tait doublement difficile Ă  trouver, puisque les employĂ©s craignaient, voire couraient le risque, de recevoir un salaire incorrect, alors que, de leur cĂ´tĂ©, les employeurs avaient de la peine Ă  dĂ©terminer prĂ©cisĂ©ment le montant dÂ’un salaire agricole Ă©quitable. Un problème dont lÂ’acuitĂ© nÂ’a fait que se renforcer avec lÂ’abandon du contrĂ´le administratif des salaires versĂ©s aux employĂ©s agricoles en provenance des 15 plus anciens pays membres de lÂ’UE.

    Pour clarifier une fois pour toutes ces questions, lÂ’USP et lÂ’ABLA ont Ă©laborĂ© en commun une directive salariale. Pour lÂ’agriculture suisse, il sÂ’agit de la première convention sociale conclue en partenariat entre des reprĂ©sentants des employeurs et des employĂ©s. Ce document de quatre pages traite tous les points importants du droit du travail. Afin de tenir compte de la diversitĂ© des responsabilitĂ©s sur lÂ’exploitation, les salaires sont Ă©chelonnĂ©s en 7 classes.

    Le document a Ă©tĂ© rĂ©digĂ© par un groupe de travail composĂ© de reprĂ©sentants des chambres cantonales dÂ’agriculture, des organisations sectorielles, de lÂ’ABLA et de lÂ’USP. Les chambres et les organisations sectorielles ont toutes reçu le projet de directive pour consultation. Après prise en compte de leurs commentaires, le document a Ă©tĂ© mis au net et sa version finale a Ă©tĂ© adoptĂ©e par le comitĂ© de lÂ’ABLA et le secrĂ©tariat de lÂ’USP le 14 avril dernier. La directive est accessible Ă  tous.

Compléments d’information: Fritz Schober, chef du Département affaires sociales, formation et services 056 462 52 80 Urs Schneider, directeur suppléant, 056 462 71 24 / 079 438 97 17 Hanspeter Flückiger, Agroimpuls 056 462 51 44

www.sbv-usp.ch

Pour obtenir la directive salariale, il suffit de s’adresser à l’un des deux organismes suivants: AGROIMPULS, Laurstrasse 10, 5201 Brougg (AG) 1 ; tél. 056 / 462 51 44, fax 056 / 442 22 12, courriel: info@agroimpuls.ch ou ABLA, secrétariat, Nebikerstrasse 2, 6247 Schötz, tél. 041 980 15 14, courriel: info@abla.ch, www.abla.ch



Plus de communiques: Schweizerischer Bauernverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: