Schweizerischer Bauernverband

Pas d’austérité extrême pour les distances minimales des unités d’élevage

Brugg (ots) - Le Comité de l’Union suisse des paysans veut sauvegarder la marge de manœuvre des paysans, et refuse, à ce titre, le projet austère pour les distances minimales des unités d’élevage dans les zones d’habitation. Le projet de révision proposé par l’OFEFP et la Station fédérale de recherches agronomiques Agroscope FAT est dès lors rejeté. Depuis de nombreuses années, les paysans suisses investissent beaucoup dans la cons-truction d’étables particulièrement respectueuses des animaux. Le bien-être des animaux a été grandement amélioré. Les étables actuelles réservent plus d’espace aux animaux et sont réparties en des aires d’activité et de repos, souvent avec des accès permanents aux sorties en plein air. Avec ces unités d’élevage respectueuses des animaux, les paysans prennent en compte les souhaits de la population. Ils assument, avec des étables de ce type, un surcroît de travail et apportent la preuve effective que la protection des animaux leur tient à cœur et qu’ils produisent selon les conditions du marché. Le projet de révision de l’OFEFP et de la FAT, concernant l’adaptation des distances minimales des unités d’élevage avec les zones d’habitation, empêcherait, dans de nombreux cas, la construction d’étables respectueuses des animaux. Ces prescriptions, extrêmement contraignantes, renchériraient ou feraient quasiment obstacle à la production animale. L’USP rejette cette révision. Pour tout complément d’information: Urs Schneider, Directeur adjoint, Responsable Etat- major/Communication USP, Tél. 056 462 51 11 Portable 079/438 97 17 Thomas Jäggi, Division Production animale, tél. 056 462 51 11 Thomas Schmid, Division Ecologie et Energie, tél. 056 462 51 11 Ueli Ryser, Responsable de la Division Fiduciaire et Estimations, tél. 056 462 51 11 www.sbv-usp.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: