Schweizerischer Bauernverband

Un revenu annuel plus élevé grâce à un meilleur rendement et à une amélioration de la productivité

    Brugg (ots) - (Prise de position relative au communiqué de presse d’Agroscope FAT Tänikon du 11.4.05)

    Selon le Dépouillement provisoire des données comptables d’Agroscope FAT Tänikon, le revenu agricole et le revenu annuel du travail par unité de main-d’œuvre familiale ont, durant les dernières années, augmenté par rapport à la moyenne des années 2001 à 2003. Ceci est dû directement aux bonnes conditions météorologiques et aux bons prix du bétail de rente et d’abattage. L’évolution réjouissante contribue à diminuer l’écart important avec les revenus comparables. L’USP salue l'amélioration de revenu, jugée nécessaire, pour donner aux familles paysannes et aux jeunes agricultrices et agriculteurs des perspectives d’avenir. L’USP regrette que dans l’économie laitière, la branche de production la plus importante de l'agriculture, la situation économique se durcit toujours plus, ce qui ne permet pas de baisses du prix du lait.

    Les résultats provisoires du Dépouillement centralisé des données comptables d’Agroscope FAT Tänikon, Station fédérale de recherches en économie et technologie agricoles sont réjouissants et relativement optimistes. Cela est dû au fait qu’à la suite de la massive diminution des revenus durant la première moitié des années nonante, le revenu agricole et le revenu annuel du travail par unité de main-d’œuvre familiale se sont rapprochés approximativement en valeur nominale du niveau initial. Les bons résultats ne signifient pas que le secteur agricole ait franchi tous les obstacles et ne doivent pas générer un enthousiasme excessif face aux futures réformes . La suppression attendue du contingentement laitier, la Politique agricole 2011 et les négociations agricoles de l’OMC auront des conséquences radicales sur l'agriculture.

    En 2004, le revenu agricole aurait augmenté de 17.5% et atteindrait CHF 62'300.—. Cela est dû à divers facteurs, notamment à une amélioration du rendement brut dans la production végétale, aux conditions météorologiques favorables et à des conditions équilibrées sur le marché du bétail bovin. L'amélioration la plus importante (+ 28,0%) du revenu annuel du travail par unité de main- d’œuvre familiale en moyenne à CHF 41'000.— par rapport à la période 2001/2003 s’explique par les faibles intérêts sur le capital propre et la réduction de la main-d’œuvre familiale, de 3.9% à 1.22 personne par exploitation. Ce recul prouve aussi une amélioration de la productivité dans les exploitations.

    Pour tout complément d’information:

Jacques Bourgeois; Directeur USP, Tél. 031 385 36 41, Mobile 079 219 32 33 Urs Schneider; Vice-directeur et chef de l’Etat-major Communication USP, Tél. 056 462 51 11, Mobile 079 438 97 17 Martin Rufer; Département Économie agraire USP, Tél. 056 462 52 17, Mobile 078 803 45 54

www.sbv-usp.ch



Plus de communiques: Schweizerischer Bauernverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: