Nycomed AG

Fortes controverses face au risque d'infarctus du myocarde - Les médicaments contre les rhumatismes représentent-ils un danger pour le coeur?

    Wädenswil (ots) - Du fait qu'elles connaissent la plupart du temps une évolution chronique, les affections rhumatismales constituent un véritable fléau. Pas moins de 1'400'000 Suissesses et Suisses doivent régulièrement avoir recours à des médicaments contre les rhumatismes. Certains principes actifs, tels le rofecoxib, entraînent ce faisant - d'après la "Sonntags-Zeitung" - comme effet secondaire un net accroissement du risque d'infarctus du myocarde, selon une étude US sur environ 1 million de sujets. A noter à ce propos, que pour le médicament antirhumatismal vendu en Suisse au prix le plus avantageux justement, l'effet est carrément le contraire.

    Ce résultat réjouissant ressort d'une autre étude réalisée par Tsurko et al. et publiée dans le Ter Arkh. 2002;74(5):63-6. Leur conclusion: en dose de 12 mg par jour, le principe actif lornoxicam utilisé contre les rhumatismes montre une bonne tolérabilité alliée à des propriétés fortement analgésiques et anti-inflammatoires, qui engendrent des effets bénéfiques sur les symptômes articulaires, une importante diminution de la pression artérielle systolique, une baisse de la fréquence cardiaque et une meilleure variabilité de celle-ci.

    Prix avantageux et effets bénéfiques

    En clair: le principe actif lornoxicam à disposition sur le marché suisse (distribué par Nycomed, Wädenswil, sous la marque xefo(r)) fait certes partie de la gamme traditionnelle des dits ARNS (antirhumatismaux non stéroïdiens), mais par rapport à l'inhibiteur spécifique de la COX-2 leader sur le marché (Rofecoxib), deux à quatre fois plus cher, son profil d'effets secondaires est nettement plus avantageux. Outre la plus récente étude, ceci a déjà été établi au milieu de cette année par la COLOR-Study, au cours de laquelle 2'520 patients souffrant de rhumatismes et leurs médecins ont attribué des notes sensiblement meilleures pour la tolérabilité du lornoxicam que pour le produit au prix élevé - un cas pour les assureurs maladie ?

    Que dit la LaMal?

    "Si les critères EAR fixés dans la LaMal (efficacité, adéquation, rentabilité) étaient appliqués de manière suivie, cela ne ferait aucun doute", argumente le responsable des produits chez Nycomed, Henry Jager, "sachez en outre qu'aujourd'hui, en France, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), ne reconnaît plus les avantages au niveau de la tolérabilité du principe actif rofecoxib. Sa Commission de la transparence ne remarque aucune amélioration significative de la tolérabilité gastro-intestinale, mais doit constater une tendance vers des risques cardiovasculaires augmentés." - Il n'est donc guère étonnant que l'étude US portant sur quelque 1 million de sujets a été présentée la semaine passée à Bordeaux. Les participants à l'International Conference on Pharmacoepidemiology and Therapeutic Risk ont visiblement pris ces événements palpitants à coeur. A réagi, il y a des semaines, le Centre de rhumatologie de Bad Ragaz; après évaluation individuelle des patients, ses médecins prescrivent d'ores et déjà de manière renforcée le lornoxicam.

ots Originaltext: Nycomed AG
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
Nycomed AG
Herrn Henry Jager
Moosacherstrasse 14
Postfach 298
8820 Wädenswil
Tel. +41/1/782'66'94 (direct)
Fax  +41/1/782'66'80



Plus de communiques: Nycomed AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: