Verein PRS PET-Recycling Schweiz

Coup de pioche initial pour le premier centre suisse de tri de bouteilles en plastique

Frauenfeld (TG) (ots) - La Suisse passe progressivement d'une économie de déchets à une économie des ressources. Un nouveau pas important dans cette direction est l'ouverture du tout nouveau centre de tri de Müller Recycling AG à Frauenfeld. Pour la première fois en Suisse, il sera possible de trier par des procédés mécaniques non seulement des bouteilles à boissons en PET, mais aussi des flacons en plastique ayant contenu du shampooing, des détergents et des lessives. De ce fait, il est dorénavant possible de recycler en Suisse la totalité des bouteilles en plastique. L'entrepreneur thurgovien crée par la même occasion jusqu'à 15 nouveaux postes de travail répartis en deux équipes quotidiennes.

La conseillère d'Etat thurgovienne Carmen Haag, la conseillère aux Etats thurgovienne Brigitte Häberli-Koller et le maire de Frauenfeld Carlo Parolari se sont saisis de la traditionnelle pioche pour marquer le début des travaux de construction du premier centre suisse de tri, capable de trier non seulement les bouteilles à boissons en PET, mais aussi les bouteilles en plastique. Ces dernières peuvent déjà être collectées séparément dans un vaste périmètre depuis le début de 2014. Des investissements de dix millions de francs vont permettre à la nouvelle unité de Müller Recycling AG, qui vient s'ajouter aux capacités existantes, de procéder au tri de 40'000 tonnes de bouteilles à boissons en PET et/ou de bouteilles en plastique par année. L'unité de production supplémentaire double ainsi la capacité totale de l'entreprise. La nouvelle installation de tri convainc par sa conception efficace au niveau de l'exploitation énergétique. Ainsi, grâce à la technologie Flying Beam®, les systèmes de tri électroniques consomment jusqu'à 30 pour cent d'énergie en moins et les deux presses à ballots BOA Ecoline® jusqu'à 60 pour cent en moins que les systèmes traditionnels.

«La future unité de tri est exemplaire», constate Michel Monteil, chef de département de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) dans sa prise de position. «Elle fournit une contribution importante à la fermeture des circuits matériels et, partant, à la réduction de l'empreinte écologique de notre pays. Le fait de procéder au tri en Suisse nous permet d'éviter des transports de déchets vers l'étranger et de créer des emplois dans notre pays. Sans oublier que la mise en oeuvre de technologies modernes entraîne une amélioration de la qualité de la masse recyclée, ce qui se manifeste par une augmentation de la rentabilité du recyclage des matières plastiques», poursuit Monteil.

Davantage de recyclage «bottle-to-bottle»

Il y a 14 ans, la Suisse a été le premier pays à ouvrir la voie au recyclage dit bottle-to-bottle, c'est-à-dire la fermeture du circuit des bouteilles à boissons en PET, assumant de ce fait un rôle de pionnier pour de nombreux autres pays. Recourant à une technologie de tri encore plus efficace, le nouveau centre de tri sera en mesure de traiter encore plus de bouteilles en PET bleu clair ou transparentes. Précisons que seules ces dernières se prêtent à la production du PET recyclé propre à la mise en oeuvre dans le domaine alimentaire, donc à la production de nouvelles bouteilles à boissons en PET. Les autres bouteilles servent à fabriquer divers produits en PET, tels que des textiles et des emballages.

Une collecte conjointe des bouteilles à boissons en PET et des bouteilles en plastique n'est toujours pas possible, dès lors que le degré de pureté du produit du recyclage bottle-to-bottle après le tri doit atteindre au moins 99.96 pour cent et que l'aptitude à l'usage dans le domaine alimentaire doit être impérativement respectée. Même en recourant aux technologies les plus avancées, ces critères ne peuvent être assurés qu'en procédant en amont à une collecte séparée.

Influence favorable sur le taux de valorisation du PET

Des mesures ont mis en évidence que la collecte des bouteilles en plastique contiendrait également des bouteilles à boissons en PET qui devraient figurer dans les calculs déterminant le taux de valorisation. En confiant le tri et le recyclage de toutes les bouteilles en plastique de Suisse à la nouvelle installation thurgovienne, pratiquement la totalité des bouteilles à boissons en PET figurera dans le taux de valorisation. S'y ajoute encore le tri électronique perfectionné, qui permet une meilleure exploitation du flux matériel et se répercute aussi favorablement sur le taux de valorisation.

Téléchargement des information et des images du coup de pioche initial à partir de midi sous : http://www.petrecycling.ch/fr/coup-de-pioche

Interlocuteur pour les médias:

Jean-Claude Würmli 
Directeur PET-Recycling Schweiz
wuermli@prs.ch / téléphone 044 344 10 98


Ces informations peuvent également vous intéresser: