CFL (Centre de formation logistique)

Déroulement du Championnat suisse 2004 des conducteurs de chariots élévateurs

Le champion suisse des conducteurs de chariots élévateurs Martin Kölliker, Kadi AG Langenthal. Texte complémentaire par ots. L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Reproduction sous indication de source: "obs/SVBL" conducteur

6ème Championnat suisse de conducteur de chariot élévateur à Fribourg

Voir image: www.newsaktuell.ch/f/galerie.htx?type=ops

    Fribourg (ots) - Environ 380 candidats ont participé le 12 juin 2004 au Championnat suisse des conducteurs de chariot élévateur à Fribourg, qui a été mis en œuvre par L'ASFL « l'association suisse pour la formation professionnelle en logistique » et sous le patronage de la SUVA, avec la collaboration de fournisseurs renommés de chariots de manutention.

    Indétrônable

    Le Champion suisse depuis 2002

    Martin Koelliker, Kadi AG Langenthal

    a défendu son titre de Champion suisse acquis en 2002 avec une performance souveraine. Il a maîtrisé le parcours pratique sans erreur avec un temps de 3 minutes et 8 secondes. Lors de la théorie, il a reçu une pénalisation de 20 secondes pour une seule fausse réponse. Avec un total de 1792 points Martin Koelliker a encore amélioré son score de 12 points par rapport à l'année 2002. Cette excellente performance devient encore plus évidente lors de la comparaison avec les autres participants. Le concurrent "le plus lent" a eu besoin de 14 minutes et 54 secondes pour son parcours et a encore eu120 secondes de pénalisation pour diverses erreurs.

    Concurrents forts

    Le Vice-Champion 2004 et gagnant de la catégorie B a également offert une magnifique performance. Lui aussi a son titre depuis 2002 de Vice-Champion suisse.

    Thierry Leduc, Manor SA, centrale de distribution Bussigny

    avec un parcours de 3 minutes 25 secondes, n'est resté que 17 secondes derrière son rival et devait toutefois recevoir 40 secondes de pénalité pour une erreur de pratique. En revanche, il a offert une performance parfaite en théorie. Sans cette erreur, il aurait obtenu le titre de Champion suisse qu'il avait déjà eu une fois en 1998.

    Le gagnant de la catégorie C a également offert une performance impressionnante :

    Hansruedi Weiss, OSB Brugg AG, Brugg

    a maîtrisé le parcours pratique des élévateurs thermique en 4 minutes et 8 secondes avec une pénalité de 20 secondes pour le parcours, ainsi que 20 autres secondes pour une réponse fausse en théorie.

    Des divers secteurs de l'économie représentés

    Les participants étaient des conducteurs de chariots élévateurs de différents secteurs de l'économie ; en autre l'armée suisse s'est associée une fois de plus avec 10 participants. Manor SA a eu de loin la plus grande équipe dans la catégorie B (élévateurs à mât rétractable)

    Les entreprises suivantes ont eu le plus grand nombre de participants :

    La sécurité au travail

    Le Championnat de conducteur de chariot élévateur  impose des exigences élevées en matière de capacité professionnelle des participants. Ce n'est pas seulement le facteur du temps avec lequel le parcours pratique peut être maîtrisé, mais aussi la sécurité, l'observation, la technique, la précision, la dextérité, l'adresse et la gestion du stress qui sont aussi importantes. Les parcours sont préparés par les instructeurs caristes de l'Association suisse pour la formation professionnelle en logistique et adaptés particulièrement aux 14 différents engins engagés. Pour la préparation et la mise en oeuvre d'un Championnat suisse de conducteur d'élévateur, la présence d'environ 60 collaborateurs est nécessaire.

    Les participants se préparent intensivement dans les entreprises au Championnat de conducteur d'élévateur. Les parcours sont exercés et on révise naturellement la théorie. Le défi du Championnat motive les travailleurs à un perfectionnement personnel. Le Championnat suisse de conducteur d'élévateur sert ainsi dans une large mesure à la sécurité au travail. Seulement peu de conducteurs s'annoncent en tant que personnes privées ; 99% des participants sont délégués par leur entreprise qui se chargent de financer leur inscription.

    Les meilleurs apprentis

    Un plus grand nombre d'apprentis Gestionnaires en logistique ont participé pour la première fois au Championnat 2004, ceux-ci ont achevé récemment leur formation de base de conducteur de chariot élévateur. L'ASFL a mis en jeu un prix supplémentaire de CHF 1'500.-- à disposition des 3 meilleurs apprentis. Les performances des meilleurs apprentis au Championnat 2004 pouvaient laisser voir que la nouvelle génération professionnelle est à peine inférieure aux professionnels actifs.

    Le meilleur apprenti

    Schumacher Adrian, Manor AG, centrale de distribution Hochdorf

    a atteint avec 1'727 points le 2ème rang dans la catégorie générale B. Avec un temps de parcours de 3 minutes et 53 secondes il n'a eu en pratique qu'une seule pénalisation de 20 secondes. Il a eu 20 autres secondes de pénalisation en théorie avec une réponse fausse.  Stritt Olivier, HG COMMERCIALE St. Antoni et Jovanovic Dalibor, Manor AG Egerkingen se sont disputés les places suivantes. Les organisateurs poursuivent avec intérêt ce développement. Une élite d'un peu moins de  60'000 conducteurs de chariot élévateur semble se développer en Suisse.

Remarques pour les directions éditoriales :     Pour de plus amples informations, vous pouvez télécharger la liste des résultats et les photos sous  www.asfl.ch <http://www.svbl.ch> www.logistics-academy.ch Utilisateur: visiteur Mot de passe: asfl Emplacement du fichier: Liste : Championnat suisse de cariste 2004

ots Originaltext: CFL
Voir image: www.newsaktuell.ch/f/galerie.htx?type=ops
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
CFL  (Centre de formation logistique)
Jean-Bernard Collaud
Rte de Fribourg 28
Case postale 26
1723 Marly 2

Tél.  +41/26/430'04'61
Fax  +41/26/430'04'62
E-mail: jbcollaud@asfl.ch>



Ces informations peuvent également vous intéresser: