mavex / MCH Group

mavex: une première édition réussie

Bâle (ots) - La première édition de mavex, le salon des flux de matières et de l'emballage, a pris fin le vendredi 14 mai 2004 à la Foire de Bâle. 350 exposants y ont présenté sur 13'852 m2 de surface nette occupée leurs gammes de produits axées sur la technique de manutention, de marquage, de stockage et d'emballage sur une surface d'exposition de 13'852 m2 nets. Ce salon a accueilli 10'523 visiteurs professionnels, dont 16% venus de l'étranger. De bonnes notes lui ont été attribuées par les exposants et les visiteurs. Les diverses manifestations annexes ont été très appréciées pour leur qualité technique. "Nous avons réussi le lancement de mavex" déclarait, fatiguée mais soulagée, Dorothée Kössler. La directrice du salon présente aussi les chiffres de clôture du salon: "Pendant les quatre jours d'exposition, 10'523 visiteurs professionnels sont venus prendre conseil sur toutes les questions relevant des flux de matières et de l'emballage. Même si ce résultat ne nous satisfait pas encore, nous estimons que le lancement de ce salon professionnel est réussi." Les visiteurs étaient principalement originaires de Suisse, 16% se sont déplacés de l'étranger. Un sondage auprès des visiteurs valide le concept de mavex comme salon professionnel dédié aux flux de matières et à l'emballage : les deux domaines intéressent plus d'un tiers d'entre eux. Les résultats du sondage reflètent également la bonne humeur générale perceptible pendant mavex. "La grande majorité des visiteurs porte un bon, voire très bon jugement sur mavex et exprime son intention de visiter à nouveau la prochaine édition. Ce sont des résultats encourag eants pour une première", ajoute Dorothée Kössler en commentant les résultats. Les exposants confirment eux aussi le bon départ pris par ce nouveau salon. "Le concept de mavex - réunir dans un salon emballage et flux de matières - a fait ses preuves. Contrairement aux précédents salons de la logistique, ici les thèmes sont explicites." Erwin Schelling, CEO de MAPO AG (Suisse) ajoute: "Bien sûr, au départ nous étions sceptiques quant à la nouvelle appellation, mais il faut dire que seul un nouveau nom accrédite un nouveau concept et un nouveau positionnement." Urs Herzog, directeur du marché suisse chez Strapex GmbH, définit ainsi la barrière que doit franchir un nouveau salon: "mavex est encore trop peu connu, cela va de soi. Ce sera déjà différent lors de la prochaine édition. Les entretiens que nous avons menés témoignent à eux seuls de la grande qualité du visitorat." "La qualité des visiteurs est indéniable, ils arrivent chez nous avec des questions ciblées", assure également Bruno Künzle, directeur des ventes Suisse chez Lista Schweiz AG. En précisant que le salon est encore trop petit et que, de ce fait, le chiffre de fréquentation ne peut se situer qu'en deçà des attentes de Lista. Beat Glauner, directeur de VTT AG, démontre que le niveau qualitatif élevé du visitorat est déjà intéressant: "Nous sommes des 'réalistes purs et durs', c'est pourquoi mavex nous convient bien dans l'ensemble. L'affluence et la qualité des contacts nous satisfont pleinement." Outre la bonne impression générale fondée sur la qualité des acteurs principaux, Jiri Cerny, directeur de ICS Identcode Systeme AG, souligne un autre aspect: "Sur le stand, nos clients peuvent se faire une bien meilleure idée globale d'ICS que lors d'une visite sur place." La présentation sur un salon peut être mise à profit de diverses façons en termes de marketing, comme en témoigne également Stralfors AG. Hans Jörg Felber, Manager Marketing & Sales, à ce propos: "Nous avons présenté Stralfors sur deux stands, dans les deux secteurs où nous développons nos activités, et cela nous a valu un beau succès. Nous avons pu accueillir les visiteurs de mavex avec un ciblage précis. Grâce à notre service de navettes - un bus londonien entre notre siège à Aesch et mavex - nous avons pu accroître notre impact. Mais sans le soutien de l'équipe de mavex, nous n'aurions sans doute pas pu réaliser cela aussi facilement." Dans sa déclaration, le directeur de Pago AG, Hans Vetsch, souligne que mavex doit se développer. "Nous sommes très satisfaits, alors que nous avions des sentiments plutôt mitigés par rapport à mavex. Nous remarquons aussi, côté clients, beaucoup d'intérêt et une tendance à investir. Il s'agit à présent de tirer profit de ces bonnes dispositions. Et d'amener d'autres exposants, notamment les principaux représentants de la branche, à participer à ce salon. Il est important, pour le secteur de l'emballage et des flux de matières en Suisse, que mavex puisse se développer." Les déclarations des exposants et les résultats du sondage auprès des exposants et des visiteurs sont indispensables à la progression du nouveau salon, assure Dorothée Kössler. "Pour la prochaine édition de mavex en 2007, il faudra que les bonnes conclusions soient tirées de ces résultats, et que les représentants de la branche y soient impliqués. Le concept de mavex a pris forme, il s'agit maintenant de le peaufiner." La responsable du salon ajoute que si le concept du salon est appelé à évoluer, le salon aussi doit grandir. "Nous ne surmonterons cette tâche que si tous les acteurs du marché y travaillent avec nous. C'est ainsi que mavex deviendra une véritable plate-forme de la branche." ots Originaltext: mavex / MCH Foire de Bâle SA Internet: www.newsaktuell.ch/f Contact: Antje Quellmalz Responsable Communication mavex / MCH Foire de Bâle SA 4005 Bâle Tél. +41/58/206'27'84 Fax: +41/58/206'21'91 E-Mail:antje.quellmalz@messe.ch Internet: http://www.mavex.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: