Discours Suisse

Discours Suisse - Intégration des élèves issus de l'immigration: Les cantons misent sur les langues, y compris celles des migrants

    Zurich/Genève/Lugano (ats/ots) Afin d'améliorer les chances des élèves migrants, tous les cantons misent aujourd'hui sur le bon apprentissage des langues, y compris celles des migrants. Les classes spéciales se sont avérées insuffisantes.

    Les autorités de tous les cantons sont d'accord sur le fait que les langues constituent le b a ba de l'integration. En Suisse alémanique, il est désormais interdit de parler le dialecte dans de nombreuses classes, afin d'améliorer la maîtrise du bon allemand.     Langues valorisées outre-Sarine

    A Zurich, certaines écoles misent sur la lecture. Elles mettent en place des bibliothèques plurilingues et invitent des auteurs à lire leurs oeuvres, explique Markus Truniger, responsable des questions d'intégration au Département de l'instruction publique.

    Il s'agit d'une des mesures prises dans le cadre du programme "Qualité dans les écoles multiculturelles" (Quims). Le canton a débloqué 4 millions de francs par an pour ce programme auquel sont appelées à participer les écoles qui ont un taux d'étrangers supérieur à 40 %.

    A Bâle, de nombreuses écoles proposent deux heures de "langue et culture d'origine" par semaine pour 26 nationalités. Dans l'école du quartier de St-Johann, l'Albanais et le Turc sont même enseignés durant les heures de cours normales.

    Culture d'origine

    Les autorités estiment en effet que celui qui maîtrise sa langue maternelle apprend plus facilement une seconde puis d'autres langues. La présence dans les écoles des enseignants qui donnent les cours de langue et culture d'origine a plusieurs avantages, explique Silvia Bollhalder du Département de l'instruction publique de Bâle-Ville.

    Les écoles bâloises donnent aussi aux mères des élèves étrangers des cours d'allemand à prix modique: 600 femmes y ont déjà participé. "Depuis, elles hésitent moins à se rendre aux soirées de parents et soutiennent plus la réussite scolaire de leurs enfants", explique Mme Bollhalder.

    Traducteurs pour les enseignants romands

Dans le canton du Jura, on a également reconnu que les mères jouent un rôle essentiel dans l'intégration. "Nous encourageons les parents à suivre des cours de français depuis plusieurs années déjà", indique Pierre-André Tièche du Département jurassien de l'instruction publique.

    Dans les cantons de Vaud, Genève et Fribourg, les enseignants disposent de traducteurs, afin de pouvoir répondre aux besoins des familles migrantes. Les écoles fribourgeoises commentent elles les résultats scolaires dans la langue maternelle des enfants.

    Les enseignants romands ont par ailleurs signé une déclaration par laquelle ils s'engagent à considérer les autres cultures comme un enrichissement. Comme en Suisse alémanique, les écoles romandes placent de moins en moins les enfants migrants dans des classes spéciales.

    Martigny (VS) joue un rôle de pionnier dans ce domaine. Tous les élèves, qu'ils soient d'origine étrangère ou handicapés, fréquentent les classes normales.

    Tessin: scolarisation précoce

    Au sud des Alpes, on a une philosophie semblable. Les autorités tessinoises disent réussir à intégrer les élèves migrants. Pour ce faire, elles misent sur une scolarisation précoce.

    L'école enfantine commence à trois ans. Ainsi, la plupart maîtrisent l'italien lors de leur entrée en primaire. Si ce n'est pas le cas, ils reçoivent un soutien individuel. Les écoles secondaires disposent d'enseignants spécialisés en langues.

    Les écoles peuvent recourir à leur aide en cas de besoin. Ces enseignants contribuent beaucoup à l'intégration des élèves migrants, indique Luca Pedrini, responsable des écoles secondaires tessinoises. "Ils aident aussi les parents à régler leurs problèmes quotidiens."

NOTE: cette dépêche est publiée dans le cadre du projet Discours Suisse, qui vise à encourager la compréhension entre les régions linguistiques. Discours suisse a été lancé par le Forum Helveticum, le Netzwerk Müllerhaus et l'Agence télégraphique suisse. D'autres textes en provenance des régions sont disponibles sur le site internet www.discours-suisse.ch. Adresse e-mail: info@discours-suisse.ch.

ots Originaltext: Discours Suisse
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
Discours Suisse
c/o Forum Helveticum
Case postale
5600 Lenzbourg 1
Tel.      +41/(0)62/888'01'25
Fax        +41/(0)62/888'01'01
E-Mail: info@forum-helveticum.ch



Plus de communiques: Discours Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: