SEC Suisse

Communiqué de presse au sujet de la Reprise de la Winterthur par le Groupe AXA

    Zurich (ots) -      La SEC Suisse regrette que le Crédit Suisse ait
renoncé à l'entrée en bourse - L'insécurité ne doit pas perdurer pour
le personnel La SEC Suisse regrette que le Credit Suisse n'a pas
choisi la voie de l'entrée en bourse de la "Winterthur", mais celui
de la vente au groupe français AXA.  De cette manière, le Credit
Suisse peut probablement tirer un bénéfice plus important de cette
opération, mais les emplois de la "Winterthur" en Suisse et à
l'étranger ne doivent pas être plus mis en danger que dans le cas
d'une "Winterthur" indépendante.

    Les détails de l'intégration de la "Winterthur" au sein du groupe
d'assurance AXA ne sont pas encore connus. La SEC Suisse va s'engager
pour défendre les intérêts des employés de la "Winterthur" et viser
au maintien des emplois en Suisse.

    Au cours des derniers mois écoulés, tout indiquait que l'on se
dirigeait vers une entrée en bouse et d'un retour à l'indépendance de
la "Winterthur". Mais c'est finalement sa vente qui a été décidée.
Le Credit Suisse a mis dans la balance les perspectives d'un bénéfice
plus élevé plus que la survie d'un avenir durable pour cette
compagnie d'assurance renommée et qui était revenue profitable au
cours de ces dernières années grâce à de multiples restructurations.
La SEC Suisse le regrette d'autant plus que des experts renommés
avaient donné leur confiance à la voie de l'indépendance de la
"Winterthur".

    Le groupe AXA prévoit déjà que la restructuration lui coûtera 520 millions d'euros  au cours de ces prochaines années. Cela ne présage rien de bon pour ce qui est du nombre d'emplois touchés par la fusion. Pour les employés, cela se traduit par des incertitudes quant à leur avenir, ce qui ne peut pas être dans l'intérêt des clients ni des employés. La SEC Suisse va s'engager pour défendre les intérêts des employés et pour un processus socialement correct en terme d'intégration de la "Winterthur" au sein du groupe AXA.

Contact: Barbara Gisi, responsable de la politique en faveur des employés au sein de la SEC Suisse Mobile: +41/79/775'66'10 Benedikt Gschwind département de la politique en faveur des employés Mobile: +41/79/659'16'79 Internet: www.secsuisse.ch/presse



Plus de communiques: SEC Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: