SEC Suisse

Prise de position de la SEC Suisse sur la dénonciation de la convention collective (CCT) du personnel au sol de SWISS: La dénonciation est inutile et incompréhensible

Zurich (ots) - La SEC Suisse, qui représente le personnel au sol de SWISS, considère que la dénonciation par SWISS de la convention collective du personnel au sol est une gifle. Déjà fortement mis à l'épreuve au cours de ces dernières années, le personnel au sol est une nouvelle fois déstabilisé inutilement. Une catégorie plutôt faible du personnel va ainsi devoir contribuer en premier aux économies, même si la marge de manoeuvre est très étroite dans ce secteur. La SEC Suisse considère donc que la dénonciation de la CCT par SWISS est une mesure inutile et incompréhensible. Ce n'est que parce que la durée de la CCT du personnel au sol est la première à arriver à échéance que celui-ci va devoir payer, avant même que le montant des économies demandées aux autres catégories de personnel ait été fixé. SWISS a ainsi refusé d'entrer en matière sur une prolongation de courte durée de la CCT et sur l'harmonisation des échéances de l'ensemble des CCT. Le personnel au sol a déjà contribué aux économies pendant l'été de l'an passé en acceptant une augmentation de son temps de travail et en renonçant à ses prestations salariales complémentaires, sans que les autres catégories de personnel soient obligés de faire le même sacrifice. La marge de manoeuvre autorisant des diminutions de prestations est de toute manière très réduite étant donné que la CCT du personnel au sol en vigueur, qui a été négociée au printemps 2002 lors de la phase difficile de la création de SWISS, ne dépasse le minimum légal que de quelques points. Les contribuables, qui ont permis la création de SWISS, ne sont certainement pas non plus d'accord qu'une société qui bénéficie d'une importante participation de fonds publics, offre des conditions d'emploi qui sont proches du minimum vital. En aggravant une fois encore l'attrait de ses emplois, SWISS risque finalement d'inciter au départ des collaboratrices et des collaborateurs dont le rôle est pourtant déterminant pour le succès de l'entreprise. ots Originaltext: SEC Suisse Internet: www.newsaktuell.ch/f Contact: Benedikt Gschwind chef du trafic aérien à la SEC Suisse tél. Bur. +41/(0)1/810'13'26 mobile +41/(0)79/659'16'79

Ces informations peuvent également vous intéresser: