Association suisse pour l'énergie atomiq

ASPEA: Fiabilité et sûreté de l'énergie nucléaire suisse

Les centrales nucléaires de notre pays ont enregistré en 2003 un nouveau record de production d'électricité sans émissions de CO2 de 26 milliards de kilowattheures Berne (ots) - Les centrales nucléaires suisses - Beznau, Mühleberg, Gösgen et Leibstadt - ont à nouveau démontré leur fiabilité l'année dernière et ont fourni une contribution déterminante au mix suisse de production d'électricité propre et sûre, mix qui associe hydraulique et nucléaire: avec un résultat de presque 26 milliards de kWh d'électricité, leur production record de l'année précédente a une fois encore été dépassée de 1% environ. On ne saurait guère comment se passer des centrales nucléaires sur le réseau pour la production d'électricité en charge de base. Fiables pendant toute l'année, leur exploitation étant interrompue par les arrêts programmés pour des travaux de maintenance, et par quelques arrêts de courte durée, elles couvrent 40% environ des besoins de la Suisse en électricité. Il n'en a pas été autrement l'année dernière. Malgré la canicule qui a obligé les centrales à une légère réduction temporaire de leur puissance, la quantité d'électricité produite a une nouvelle fois augmenté pour atteindre le chiffre de 25,9 milliards de kWh (nets), résultat qui, par rapport à la production de l'année précédente, correspond à une hausse de 0,2 milliard de kWh, ou de 1% environ. Augmentation continue de la production Ainsi s'est poursuivie la hausse constante qui, quelques interruptions mises à part, s'est imposée durablement depuis 1984, date de la mise en service de Leibstadt, la centrale nucléaire suisse la plus récente; cette hausse a été rendue possible par une amélioration des déroulements dans les centrales, par un raccourcissement des durées des révisions, mais aussi par des augmentations de la puissance des installations. Parallèlement à la production la plus élevée au niveau global, des records de production ont également été enregistrés à Beznau (les deux tranches ensemble), à Gösgen et à Leibstadt. Des investissements dans la sûreté et la puissance L'un des premiers objectifs des exploitants des centrales est de pouvoir injecter le plus longtemps possible cette quantité d'électricité dans le réseau suisse: la poursuite de l'exploitation des centrales nucléaires suisses étant désormais assurée après le rejet des initiatives antiatomiques le 18 mai 2003, on va maintenant s'attaquer aux améliorations et modernisations, en partie nécessaires, en partie souhaitables, des installations. La centrale nucléaire de Gösgen a présenté par exemple une requête d'autorisation de construction d'une nouvelle installation d'entreposage en piscine d'assemblages combustibles usés. On voudrait procéder notamment aussi dans cette centrale à une amélioration du taux d'efficacité des turbines, et remplacer des composants internes de la tour de réfrigération. Les chiffres Les chiffres précis de la production nette enregistrée en 2003 par les centrales sont les suivants: Beznau 1 (365 MW, réacteur à eau sous pression) a produit 3'061'761 MWh d'électricité (année précédente: 2'908'780 MWh) avec un taux d'utilisation de 95,93% (année précédente: 91,15%), Beznau 2 (365 MW, réacteur à eau sous pression) a produit 2'920'287 MWh (3'012'010 MWh), taux d'utilisation de 91,41% (94,27%). La production de Mühleberg (355 MW, réacteur à eau bouillante) a atteint 2'744'237 MWh (2'828'213 MWh), et le taux d'utilisation 88,2% (90,7%). La centrale nucléaire de Gösgen (970 MW, réacteur à eau sous pression) a enregistré une production nette de 7'988'680 MWh (7'853'300 MWh) et un taux d'utilisation de 94,49% (93,07%). Leibstadt (1165 MW, réacteur à eau bouillante) a produit 9'309'340 MWh nets d'électricité (9'173'826 MWh) avec un taux d'utilisation de 91,49% (91,66%). La production totale nette d'électricité de toutes les centrales nucléaires suisses a atteint 25'942'605 MWh (25'696'893 MWh), le taux d'utilisation du parc s'étant établi à 92,26% (91,95%). En plus des fournitures d'électricité, les centrales nucléaires de Gösgen et de Beznau ont livré de la chaleur à distance correspondant à une diminution de la production d'électricité de 81,7 millions de kWh. Avis aux destinataires Pour des détails complémentaires sur le déroulement de l'exploitation en 2003, nous renvoyons à l'annexe "Rapport mensuel sur le fonctionnement des centrales nucléaires suisses - Mois de décembre 2003/Rétrospective 2003" qui sera publiée dans le Bulletin ASPEA no 3/2003 et que l'on peut consulter sur Internet à l'adresse www.aspea.ch > Actualités > Rapports mensuels des centrales nucléaires. Les chiffres indiqués se fondent sur les résultats mensuels des centrales nucléaires suisses publiés régulièrement dans le Bulletin ASPEA. Le communiqué de presse ci-dessus ainsi que les illustrations correspondantes peuvent être téléchargés sur Internet à l'adresse www.aspea.ch > Actualités. Vous trouverez également ce communiqué sur Internet: http://www.aspea.ch ou atomenergie.ch ots Originaltext: ASPEA Internet: www.newsaktuell.ch/f Contact: Association suisse pour l'énergie atomique (ASPEA) Belpstrasse 23 C.P. 5032 3001 Berne Tél. +41/31/320'65'25 Fax +41/31/320'68'31 E-Mail: sva@to.aey.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: