Solvay

Solvay arrête sa production de chlore et de soude caustique à Zurzach

    Zurzach (ots) - Solvay arrêtera sa production de chlore et de soude caustique à Zurzach le 31 juillet 2004. 80 des 106 employés sont touchés par cette décision. Un plan social négocié avec les représentants du personnel a été établi. Celui-ci prévoit entre autre des départs en pension anticipés avec rémunération, ainsi que des accords individuels selon l'âge et l'ancienneté. De plus, un accompagnement spécialisé sera proposé pour la recherche d'un nouvel emploi. La réduction du personnel sera réalisée en trois étapes jusqu'en août 2005. Solvay reste cependant présent à Zurzach avec son activité commerciale. L'entreprise veut aussi poursuivre le développement du parc industriel de Zurzach et créer ainsi de nouveaux emplois.

    Les développements du marché du chlore et de la soude caustique ainsi que la législation dans le domaine de la sécurité et de la protection de l'environnement ont conduit Solvay à un examen approfondi de ses activités d'électrolyse. Dans le cadre de l'accord international OSPARCOM (Oslo-Paris-Commission) au début des années 90, il a été recommandé de remplacer le procédé à mercure par le procédé à membrane d'ici l'an 2010. Ainsi pourra-t-on éliminer l'emploi du mercure dans le procédé de l'électrolyse.

    L'accord OSPARCOM pour l'abandon de l'électrolyse à mercure a également été signé par la Suisse. Le canton d'Argovie avait décidé en 1994 d'un délai d'application ferme de 2003. Plus tard ce délai a été reporté à 2005.

    Pour pouvoir continuer à produire au moins la moitié de la capacité actuelle de 55'000 tonnes par an, un investissement d'environ 20 millions SFr. aurait été nécessaire. En raison du repli de la production industrielle en Suisse et de la décroissance continue de la demande, un tel investissement ne s'avère pas économique. En outre, une entreprise fortement dépendante de l'export est tenue de respecter rigoureusement les obligations environnementales en matière de transport de chlore. Dans les années écoulées, cela a conduit les producteurs de chlore à en limiter de plus en plus le transport. Dans les seules cinq dernières années, le transport de chlore a diminué de 20%. Une tendance qui se poursuit.

    Tous ces éléments ont conduit Solvay à décider de la fermeture de Zurzach.

    80 des 106 employés sont touchés par cette décision. Une somme de 6 millions SFr. est affectée au plan social qui a été négocié avec les représentants du personnel. Il prévoit principalement la mise en pension anticipée de tous les employés de plus de 60 ans. Ils recevront jusqu'à l'âge de 65 ans un salaire équivalent au montant de la pension qu'ils doivent alors toucher. Le maintien des salaires est pris en charge en totalité par Solvay. Solvay prend également à sa charge les versements à la sécurité sociale AVS et la quote-part de l'employeur à la caisse de retraite. Les employés de moins de 60 ans recevront une proposition individuelle dépendant de leur âge et de leur ancienneté. Ils peuvent également compter, pour la recherche d'un nouvel emploi, sur un accompagnement spécialisé offert par Solvay. La réduction du personnel sera réalisée en trois étapes jusqu'en août 2005.

    Après la fermeture de l'électrolyse à mercure, Zurzach restera le siège de l'établissement de Solvay en Suisse. Solvay continuera à employer entre 20 et 30 personnes à Zurzach. D'une part, les activité de négoce et d'expédition sont maintenues. Il s'agit par exemple de la vente de soude caustique et d'acide chlorhydrique, pour lesquels le site bénéficie d'une grande capacité de stockage. D'autre part, Solvay veut rester responsable pour les services centraux du "parc industriel de Zurzach". Le "parc industriel de Zurzach" a été fondé en 1998 dans la perspective de l'avenir économique du site industriel de Zurzach. Au cours des six dernières années, quelque 40 emplois ont ainsi été créés.

    Le texte et les illustrations sont dès maintenant disponibles au www.solvaychemie.ch/press

    Profil

    L'usine de Zurzach a été fondée en 1914 en tant que "Soudière Suisse". L'usine de Zurzach fabrique des produits chimiques de base de haute qualité pour l'industrie chimique, notamment la soude caustique liquide, l'hydrogène et le chlore, qui sont en partie transformés en acide chlorhydrique, eau de Javel et chlorure ferrique dans les étapes de production suivantes. Ces produits chimiques de base sont présents sous forme brute ou en tant qu'additifs dans presque tous les produits de la vie courante. En 1922, l'usine de Zurzach a été reprise par l'entreprise belge Solvay. Solvay est une entreprise belge de chimie dont le siège est à Bruxelles. L'entreprise a été fondée en 1863 par Ernest Solvay. Avec ses quatre secteurs de produits chimiques, matières plastiques, pharmacie et transformations de matières plastiques, Solvay est présent dans 50 pays et emploie environ 30'000 employés.

ots Originaltext: Solvay
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
Manfred Messmer
Press Officer
Tél.      +41/61/279'99'00
Mobile: +41/79/226'21'00
E-Mail: manfred.messmer@messmerpartner.com



Plus de communiques: Solvay

Ces informations peuvent également vous intéresser: