Oettinger Davidoff AG

Sur un marché difficile, Oettinger Davidoff continue à faire croître le secteur des cigares et à renforcer sa position globale

Basel (ots) - Pendant l'exercice 2016, Oettinger Davidoff AG, le leader mondial du secteur des cigares premium, a réussi à améliorer davantage sa position sur le marché mondial dans un environnement toujours plus tendu. La société basée à Bâle a fait un autre pas de géant du point de vue stratégique grâce à la cession de Contadis AG dans le cadre de son objectif de se recentrer sur son activité principale. Le total des ventes pendant l'exercice 2016 a augmenté de 8,2 % sur une base comparable à 595 millions de francs suisses, avec une croissance remarquable de 20 % de la marque centrale Davidoff. Faits marquants en 2016, l'achèvement de la nouvelle usine Camacho au Honduras, ainsi que l'acquisition de parts majoritaires chez Bluebell Cigars Asia et de parts minoritaires chez Sparkle Roll Cigars Co., en Chine.

« 2016 a été une année mouvementée pour le secteur des cigares, en raison de l'introduction progressive de nouvelles réglementations anti-tabac onéreuses en Europe et aux États-Unis. Malgré la satisfaction extrême d'afficher une croissance à deux chiffres pour Davidoff et l'augmentation de nos parts sur le marché mondial, nous n'avons pas atteint l'ensemble de nos objectifs pour 2016 », commente le PDG Hans-Kristian Hoejsgaard sur les résultats de l'activité de l'année dernière. Avec la vente des activités de Contadis, le turn-over d'Oettinger Davidoff a presque été réduit de moitié en 2016.

Cession des activités de ventes de gros de Contadis

Conformément à l'annonce faite l'année dernière, les activités de logistique et de vente de gros Contadis AG pour Oettinger Davidoff ont été reprises par Lekkerland Suisse et les installations logistiques de Contadis AG situées à Oberentfelden en Suisse, ont été vendues. Ainsi, Oettinger Davidoff n'a pas seulement accompli une étape stratégique dans le but de devenir une société Pure-Play centrée principalement sur les cigares et les accessoires liés au tabac ainsi que les agences internationales, mais a aussi réagi à des changements marqués dans la vente de gros et au détail en Suisse, en particulier de cigarettes, l'activité principale de Contadis AG.

Naviguer dans un cadre légal anti-tabac de plus en plus complexe au sein de l'UE et aux USA

Les exigences de réglementation continueront à mettre au défi l'industrie en Europe et aux États-Unis cette année. En 2016, des limitations légales supplémentaires ont été imposées dans l'industrie des cigares. La directive européenne sur les produits de tabac nº 2 (EU TPD2) est entrée en vigueur le 20 mai 2016. Cette régulation a augmenté la complexité et les exigences de conformité par le biais des nouvelles spécifications d'emballage, ce qui a entraîné des coûts supplémentaires considérables. Cette directive a modifié le paysage réglementaire de manière significative.

Aux USA, la nouvelle réglementation applicable de la FDA (administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments) est entrée en vigueur le 8 août 2016. Cette disposition, qui est la plus sévère jamais passée aux États-Unis, est très coûteuse pour l'industrie. Elle impose une autorisation pour tous les produits amenés sur le marché depuis février 2007 et une autorisation anticipée pour les nouveaux produits introduits sur le marché à partir du 8 août 2016.

Asie

Oettinger Davidoff continue de mettre l'accent sur l'Asie en fondant Davidoff of Geneva Asie, à la suite de l'acquisition de parts majoritaires auprès de Bluebell Cigars Asia. Avec l'acquisition de parts minoritaires de Sparkle Roll Cigars China, l'entreprise a également investi dans le marché à plus fort potentiel pour les années à venir.

Nouvelle usine ouverte au Honduras en tant qu'engagement supplémentaire pour la philosophie « crop-to-shop »

Oettinger Davidoff a continué à investir dans sa philosophie « crop-to-shop ». Après avoir acheté des plantations de tabac dans la région Condega du Nicaragua et dans la vallée du Jamastrán au Honduras, en 2015, la société a acheté une propriété pour construire une nouvelle usine de cigares à Danlí au Honduras, qui a été inaugurée en janvier 2017. Avec cette étape stratégique, la compagnie suisse a réagi à la demande mondiale rapidement croissante pour sa marque clé Camacho.

Hans-Kristian Hoejsgaard, PDG et membre du conseil d'administration d'Oettinger Davidoff, explique: « Ce n'est pas seulement un jalon dans l'histoire de notre société, cela reflète également notre philosophie globale « crop-to-shop » avec cette extension de l'intégration verticale de notre entreprise. Nos investissements reflètent la forte croissance de Camacho au cours des cinq dernières années, qui ont vu les ventes mondiales doubler, tout comme la capacité de production nécessaire pour poursuivre la croissance de Camacho à l'international. En outre, je suis particulièrement heureux que nous soyons en mesure de réaliser une contribution substantielle à l'économie du Honduras et à son développement social en employant plus de 500 personnes à Danlí ».

Perspectives pour 2017

Hans-Kristian Hoejsgaard prévoit différents modèles de croissance pour les marchés principaux en Europe, aux USA et en Asie. « Nous attendons une année 2017 mouvementée et difficile en raison de l'entrée en vigueur des restrictions sur nos principaux marchés en Europe et aux États-Unis et de la retenue associée des détaillants avant d'avoir une vision plus claire. Nous sommes convaincus que nous sommes en mesure de poursuivre notre croissance en termes de parts de marché grâce à notre forte innovation et notre empreinte mondiale sur la vente au détail », ajoute Hans-Kristian Hoejsgaard.

Contact:

Melanie Büscher
Responsable Relations Médias & RP sénior
Oettinger Davidoff AG
Hochbergerstrasse 15
CH - 4002 Bâle, Suisse
Tél. : +41 61 279 36 24
media@oettingerdavidoff.com
oettingerdavidoff.com
davidoff.com | @Davidoff_Cigars | facebook.com/DavidoffCigars1911


Ces informations peuvent également vous intéresser: