scienceindustries

Commerce extérieur de la chimie-pharmacie en 2010: Robuste croissance dans tous les secteurs du principal exportateur suisse

Zurich (ots) - En 2010, les ventes extérieures de l'industrie chimique et pharmaceutique suisse ont fait un bond de 5,7% pour atteindre 75,9 milliards de francs, évolution imputable également à certains bons résultats des rubriques non pharma. Le solde excédentaire de la balance commerciale de cette industrie, principale exportatrice suisse, s'est ainsi accru de 1,3 milliard, à CHF 38,1 milliards. L'industrie chimique et pharmaceutique est la branche exportatrice numéro un de notre pays. L'an dernier, ses ventes extérieures ont progressé de 5,7%, pour se situer à CHF 75,9 milliards. Par rapport à 2009, les importations ont augmenté de 2,8 milliards, à 37,8 milliards. En tendance, les exportations ont légèrement augmenté en 2010, tout spécialement vers l'Europe, mais sont restées relativement stables à destination de l'Amérique et de l'Asie. Par rapport à 2009, le solde exportateur de la branche chimique et pharmaceutique a augmenté de 1,3 milliard pour atteindre CHF 38,1 mrd. Plus de 93% (CHF 35,5 mrd) de cet excédent sont attribuables aux produits pharmaceutiques. Légère reprise des exportations dans les secteurs non-pharma Le succès des exportations a été porté par les ventes de produits pharmaceutiques, qui ont augmenté de 4,2% à CHF 60,6 mrd., représentant 80% de la totalité des exportations de la chimie-pharma helvétique, ou 29,8% de la totalité des exportations suisses. Par rapport à l'année record 2008, elles ont même progressé de rien moins que 9,7%. Sur l'ensemble des exportations pharmaceutiques, 47,7% (soit 28,9 mrd., +2,6 par rapport à 2009) sont des médicaments, 28,3% (17,2 mrd., +10,8%) des produits immunologiques et 22,1% (13,4 mrd., -0,1%) des substances actives pharmaceutiques. Tous les autres secteurs se sont redressés par rapport à 2009, en demeurant néanmoins pour la plupart au-dessous des niveaux d'exportation de 2008: ainsi les colorants et pigments ont augmenté de 11,2% (-15,9% par rapport à 2008), les produits organiques de 11,2 (-11,1%), les produits phytosanitaires de 11,6% (-8,4%). Seules les ventes d'huiles essentielles, substances odoriférantes ou aromatiques (+19,6% de plus qu'en 2009) ont augmenté légèrement par rapport à 2008 également (+1,8%). L'Allemagne reste notre principal débouché Malgré une légère contraction de 59,4% à 57,5% (à CHF 43,7 mrd en 2010, contre 42,7 mrd l'année précédente) de la part de l'Union européenne aux exportations totales de produits chimiques et pharmaceutiques suisses, l'UE demeure le principal client de notre industrie. L'an dernier, les ventes à l'UE ont progressé de 2,3% seulement par rapport à 2009, grâce essentiellement à une poussée de 10,5%, à 9,2 mrd CHF, du secteur non-pharma. Malgré cela, les exportations sont restées inférieures de 10,6% à leur niveau de 2008. Les exportations de produits pharmaceutiques vers l'UE ont pu se maintenir à 34,5 mrd (année précédente: 34,3 mrd). En dépit de cette stagnation des exportations, l'Allemagne reste notre principal débouché, avec une part au total de 14,0% (2009: 14,7%). Elle est suivie des Etats-Unis (resp. 11,9% et 11,2%) et de l'Italie (9,0% et 9,5%). Les exportations de la chimie-pharma helvétique vers les pays du groupe BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) ont augmenté de 16,0% en 2010 (-8,1% en 2009), à 4,9 mrd CHF, pour absorber désormais 6,4% de la totalité des exportations (5,8%). Le principal client du groupe BRIC a été une fois de plus le Brésil (1,5 mrd, +13,4% par rapport à 2009), suivi de la Russie (1,3 mrd; +41,2%), et de la Chine (1,25 mrd; -2,7%). Avec 0,8 mrd (+21,9%), l'Inde ferme la marche. L'Irlande est devenue le principal fournisseur pharmaceutique de la Suisse Comme les années précédentes, le gros des importations de l'industrie chimique et pharmaceutique suisse, soit plus de 80% (31,0 milliards CHF) est venu de l'UE. Proportionnellement, l'Allemagne est restée notre principal fournisseur en 2010, avec une part de 24,5%, suivie de l'Irlande (12,9%), de l'Italie (12,1%), des Etats-Unis (8,8%) et du Royaume-Uni (6,9%). La part des Etats du BRIC aux importations totales de la branche est restée modeste, à 4,4%. En chiffres absolus, l'Irlande, avec une progression de 47,3% de ses fournitures par rapport à 2009 (à 4,8 mrd CHF) a devancé l'Allemagne (+18,4%, 4,6 mrd CHF) comme principal pourvoyeur de la Suisse en produits pharmaceutiques. Vous trouverez ce communiqué (y compris les tableaux avec les chiffres d'exportation) également sur: www.sgci.ch ots Originaltext: SGCI Chemie Pharma Schweiz Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Marcel Sennhauser Responsable Communication de SGCI Chemie Pharma Schweiz E-Mail: marcel.sennhauser@sgci.ch Tél.: +41/44/368'17'44

Plus de communiques: scienceindustries

Ces informations peuvent également vous intéresser: