scienceindustries

Assemblée générale 2006 de SGCI Chemie Pharma Schweiz: rester un pôle d'excellence international de la chimie-pharmacie

    Berne (ots) - La Suisse doit être et rester un pôle international pilote pour les entreprises novatrices de l'industrie chimique et pharmaceutique. Lors de l'Assemblée générale 2006 de SGCI Chemie Pharma Schweiz ont été évoqués les moyens permettant d'atteindre cet objectif. En cette même occasion, l'affiliation de SGCI à economiesuisse n'a pas été remise en question. Mais notre association appelle de ses voeux une vaste discussion sur ce que devrait être à l'avenir la thématique centrale d'economiesuisse.

    L'Assemblée générale a confirmé dans leurs fonctions le président actuel et les membres du Conseil. Elle a élu également deux nouveaux membres du Conseil: MM. Christoph Mäder (Syngenta) et Martin Riediker (Ciba SC).

    Dans son allocution présidentielle, Rudolf Wehrli a montré les conditions dans lesquelles une utopie développe un potentiel révolutionnaire et s'offre comme une voie d'action. Prenant l'exemple de l'échec de la stratégie de Lisbonne de l'Union européenne, il a mis en évidence que pour aboutir à des réussites, les utopies doivent toujours présenter un rapport à la réalité. Ce n'est qu'à partir du moment où peut être discernée la possibilité de jeter un pont entre un point proche et un point lointain que les utopies peuvent réaliser leur potentiel de transformation. Sur cet arrière-plan, M. Wehrli a présenté le projet du Conseil "Priorités de politique économiques pour 2006-2020", projet qui vise à orienter les activités de SGCI Chemie Pharma Schweiz sur un objectif mesurable à long terme. Lequel objectif, - en l'occurrence l'utopie - se formule ainsi : la Suisse doit être et rester, ces 10 à 15 prochaines années, un pôle international dominant pour les entreprises innovantes de notre branche. A cette fin ont été définies, sur la base d'un étalonnage international de référence composé de 30 groupes, les actions de politique économique nécessaires en faveur de conditions-cadres importantes pour notre industrie. D'un autre côté, la SGCI a aussi analysé les conditions dans lesquelles la collaboration avec des organisations alliées, en particulier economiesuisse, peut être indispensable à la mise en oeuvre de cette utopie. Il en ressort que notre affiliation à economiesuisse n'est pas remise en question, mais nous pensons que tous les membres d'economiesuisse devraient débattre en profondeur des thèmes qui, à l'avenir, font résolument partie du "métier de base" d'economiesuisse et de ceux dont il est intéressant de s'occuper, sans plus.

    Dans son exposé intitulé "Attention - vous êtes en train de quitter le néolithique!", l'orateur invité, le prof. Beat Kappeler (publiciste économique) a montré sur la base d'exemples historiques comment les nouveautés technologiques déploient leurs effets sur les structures sociales. Il a ainsi défini la société occidentale moderne par rapport à la société du Moyen-Age comme étant la société du changement par excellence. Selon lui, la contestabilité de toutes les positions par les médias, les scientifiques et le monde politique assure "l'ouverture vers l'avant" des sociétés occidentales, autrement dit leur aptitude au futur.

    Les allocutions peuvent être consultées sous www.sgci.ch.

ots Originaltext: SGCI Chemie Pharma Schweiz
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
SGCI Chemie Pharma Schweiz
Société Suisse des Industries Chimiques
Tél.         +41/44/368'17'11
E-Mail:    beat.moser@sgci.ch
Internet: http://www.sgci.ch



Plus de communiques: scienceindustries

Ces informations peuvent également vous intéresser: