altra - die andere Versicherung

Assurance alternative: "altra - l'assurance différente" a été inscrite au registre du commerce

    Oberägeri (ots) - Il existe des banques et des caisses de pension alternatives - et désormais une assurance alternative. La société altra assurances SA a été inscrite au registre du commerce début décembre 2003.

    L'ambitieux projet d'assurance alternative a été présenté lors d'une conférence de presse à Zurich. Avant qu' "altra - l'assurance différente" puisse entamer son activité commerciale, début 2005, elle doit réunir la somme importante de 15 millions de francs. Tel est le capital prescrit par la loi pour garantir en tous temps la couverture des risques d'assurance. Les actions nécessaires doivent être souscrites d'ici le milieu de l'année 2004. Carol Franklin, vice-présidente du conseil d'administration: "Pour que nous puissions jouer notre rôle de précurseur, nous avons besoin d'investisseurs!" La société altra assurances SA entend être présente dans tous les domaines de l'assurance, à l'exception de l'assurance-vie et de l'assurance-maladie obligatoire.

    "L'idée d'une assurance alternative m'a été présentée il y a dix ans", raconte Ruedi Ursenbacher, président du conseil d'administration d'altra. "Par ailleurs, un grand nombre de mes clients se souciaient de la politique de placement des assurances qui gèrent d'immenses capitaux." C'est ainsi que le conseiller en assurances indépendant a développé le projet avec d'autres partenaires. L'assurance altra entend placer son capital propre, les primes ainsi que les réserves selon des critères éthiques et écologiques; cette approche sera d'ailleurs aussi son argument de vente.

    Du côté vente également, l'assurance est différente: le vendeur de produits d'assurance altra ne touchera pas de commissions uniques. altra pratiquera le conseil sur la base d'honoraires car ce mode de vente permet d'arriver à des solutions optimales pour le preneur d'assurance. Avec l'introduction de franchises ou de quotes-parts, l'assurance veut mettre l'accent sur la responsabilité des assurés. Carol Franklin: "Les preneurs d'assurance doivent être en mesure d'évaluer eux-mêmes leurs risques et les produits d'assurance qui leur conviennent le mieux."

    Convaincues par le projet, plusieurs organisations parmi lesquelles

    - le club des transports ATE,

    - la coopérative de Car Sharing Mobility,

    - la Banque communautaire libre BCL,

    - le Fonds d'innovation de la Banque alternative BAS,

    - les caisses de pension alternatives Abendrot, CoOpera Fondation
        collective PUK, GEPABU et Nest

    - ainsi que CoOpera Beteiligungen AG

    s'y sont déjà associées. Elles soutiennent la mise sur pied de "altra - l'assurance différente" avec des apports en espèces ou par leur adhésion dans le sens d'une "joint venture", notamment en promettant un soutien actif à la vente dès qu'altra sera opérationnelle.

    La collaboration avec les organisations partenaires a déjà débuté. Les bulletins de souscription sont envoyés à tous les intéressés. "L'intérêt pour la nouvelle assurance est très vif", se réjouit Hanspeter Kessler, responsable du projet et gérant désigné d'altra assurances SA.

    Pour de plus amples informations: www.altra.ch -> Media News

ots Originaltext: altra - l'assurance différente
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
Service médias d' "altra - l'assurance différente"
Christina Beglinger Walter
Tél.      +41/31/305'40'45
Mobile: +41/79/409'53'22



Plus de communiques: altra - die andere Versicherung

Ces informations peuvent également vous intéresser: