Swiss Olympic

"sport.espace sans fumée." 2004: Martin Plüss est aussi de la partie

Berne (ots) - En 2002, Swiss Olympic, l'Office fédéral de la santé (OFSP) et l'Office fédéral du sport (OFSPO) ont lancé avec "LaOla - Prévention dans les clubs de sport" le concours national "sport.espace sans fumée.". Ce concours auquel peuvent s'inscrire les clubs et associations sportifs de toute la Suisse est reconduit cette année. L'attaquant Martin Plüss et son club de hockey sur glace EHC Kloten y participent eux aussi. En 2002, "sport.espace sans fumée." a connu un départ en fanfare: 1105 clubs se sont engagés, par la signature de la Charte (un code de bonne conduite), à défendre un sport sans tabac. Cette année encore, les clubs peuvent s'inscrire au concours, doté de prix d'une valeur totale de 50 000 CHF, qui seront répartis entre 40 clubs gagnants. D'ici au 31.12.2003, les inscriptions sont reçues par Internet (www.rauchenschadet.ch). À ce jour, quelque 1535 clubs ont annoncé leur participation, dont les célèbres Kloten Flyers. Nous avons eu un entretien avec l'un de ses joueurs les plus en vue, le sélectionné national Martin Plüss. Interview avec Martin Plüss - Quand avez-vous découvert votre passion pour le hockey sur glace? Oh, j'étais tout petit! Mon père m'a emmené patiner dès l'âge de quatre ans. Cela m'a plu tout de suite. À sept ans, je suis entré dans un club et, depuis, je n'ai plus vraiment quitté la glace. - Quelle place le sport occupe-t-il dans votre vie? Le sport, c'est essentiel pour moi. Actuellement de toute manière, puisque le hockey sur glace est mon métier. - Vous êtes membre des célèbres Kloten Flyers et un attaquant redoutable au sein de l'équipe nationale. Quelles qualités faut-il pour aller aussi loin? Le talent seul ne fait pas de toi un bon joueur. Il y a beaucoup plus: travail, volonté et discipline, par exemple. Bien sûr, il faut également une bonne dose de passion pour accepter de tels sacrifices. Mais le sport me procure beaucoup de joies et grâce à lui j'ai vécu un tas de belles choses. Il va de soi qu'une bonne santé est une condition absolue. Sans une excellente condition physique, je ne pourrais pas jouer à un aussi haut niveau. - Ce qui explique que vous soyez non-fumeur? Pas seulement. D'une façon générale, je prends soin de mon corps et veille à ma santé. Le tabac n'y a donc pas sa place. - Martin Plüss, vous et votre club des Kloten Flyers vous êtes inscrits à l'édition de "sport.espace sans fumée." 2004.Pourquoi, à votre avis, de telles campagnes sont-elles nécessaires? Je pense que la cigarette est encore très populaire, bien que le tabac soit nocif, et qu'il est important de débattre de ce problème sur la place publique. - Pourquoi, selon vous, la consommation de tabac est-elle encore aussi répandue? Je crois que c'est parce que la publicité et le cinéma ont une certaine influence. Mais la pression de l'entourage me paraît plus pesante encore. Un grand nombre de jeunes commencent à fumer à l'école de recrues, par exemple, ce qui s'explique par l'influence des camarades ou par un emploi du temps monotone. Il faudrait être plus concret dans la mise en garde contre les risques pour la santé, et non pas se contenter de diffuser des messages déclarant que le tabac est nocif et cancérigène. - Dans le milieu du hockey sur glace, on fume et on "snuse", dit-on, plus que dans d'autres disciplines. Comment l'expliquez-vous? Je ne pense pas que l'on fume davantage chez nous qu'ailleurs. On y snuse plus, certes, et j'en donne ici l'explication: ce sont les hockeyeurs scandinaves qui ont introduit ce vice dans le hockey suisse et, inconsciemment, l'ont rendu populaire. Les Suisses n'ont fait que les imiter. - Quelle serait, selon vous, la méthode la plus efficace pour amener les jeunes à s'abstenir de fumer? La prévention est très importante. Il faut attirer l'attention des jeunes sur les dommages que le tabac peut causer à leur santé. Évidemment, il est très utile aussi que leurs "idoles" ne fument pas. - Vous-même, avez-vous un modèle de vertu? Je n'ai pas d'idole ni de modèle concret. Mais Peter Forsberg (NHL) est, pour moi, le meilleur joueur de hockey sur glace. - Si vous aviez un message personnel à faire passer auprès des jeunes à propos du tabac et de la santé, quel serait-il? On peut être "cool" sans fumer. Merci, Martin Plüss, pour cette interview. ots Originaltext: Swiss Olympic Internet: www.newsaktuell.ch/f Contact: Eva Künzi cR Kommunikation Bern AG Speichergasse 39 Postfach 5815 3001 Bern Tél. +41/31/313'33'38 Fax: +41/31/313'33'22 E-Mail:office@crbern.ch Internet: http://www.crbern.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: