BLACKSOCKS SA

BLACKSOCKS - sondage international sur l'achat de chaussettes: Les Suisses et les Autrichiens sont champions, les Britanniques comptent sur leurs mamans

Zurich (ots) - Un sondage représentatif mené dans six pays européens révèle que l'achat de chaussettes est si pénible qu'il est souvent délégué. Dans le genre, les Autrichiens sont champions d'Europe: 22 % d'entre eux confient cette tâche à une autre personne. Les hommes suisses ne s'en sortent pas mieux: 21 % d'entre eux n'achètent pas leurs chaussettes eux-mêmes. Les Suisses envoient le plus souvent leur femme ou leur compagne faire les magasins pour eux. La moitié des Britanniques réfractaires au shopping confie l'achat de leurs chaussettes à leurs mamans. Les Français sont les plus autonomes: 89 % des hommes achètent eux-mêmes leurs chaussettes. La France est le pays où il se vend le moins de chaussettes, avec 9 paires par an en moyenne. Les Italiens sont les plus grands consommateurs, avec 15 paires par an.

Acheter des chaussettes est une tâche pénible, c'est ainsi. Pour 10% des hommes et des femmes, l'achat de chaussettes est une telle perte de temps qu'ils préfèrent déléguer cette tâche. Un sondage international représentatif de BLACKSOCKS, l'inventeur de l'abonnement pour chaussettes, dévoile comment cette tâche désagréable est gérée en Suisse, en Allemagne, en Autriche, en France, en Italie et en Grande-Bretagne. Un échantillon d'environ 500 hommes et femmes représentatifs de la population a été interrogé dans chaque pays concerné. Le sondage en ligne a été réalisé par l'institut d'études de marché GfK Switzerland, à la demande de BLACKSOCKS.

93% des hommes et des femmes interrogés en Allemagne achètent eux-mêmes leurs chaussettes. En France et en Italie, ils sont 92%. En Grande-Bretagne, on descend à 90% des personnes interrogées. Les plus paresseux sont les Suissesses et les Suisses ainsi que les Autrichiennes et les Autrichiens: seulement 86% se servent personnellement dans les rayonnages de chaussettes. Les clients BLACKSOCKS sont plus autonomes, comme un sondage interne l'a démontré: 92% d'entre eux déclarent commander leurs chaussettes eux-mêmes. 8% avouent acheter des chaussettes BLACKSOCKS pour une autre personne.

Hommes paresseux, conjointes diligentes

En termes d'autonomie, les hommes ne tiennent le haut du pavé: 84% d'entre eux achètent eux-mêmes leurs chaussettes (à titre de comparaison, le ratio est de 96% pour les femmes!). Les Autrichiens sont les champions de la délégation: 22% d'entre eux n'achètent pas eux-mêmes leurs chaussettes, mais confient cette tâche à une tierce personne. Tout aussi réfractaires au shopping et adeptes de la délégation : les hommes suisses. 21% d'entre eux demandent aux autres d'acheter leurs chaussettes. Les Français sont quasi exemplaires: seuls 11% d'entre eux délèguent cette pénible tâche. 12% des hommes délèguent l'achat de chaussettes en Allemagne, 14% en Grande-Bretagne et 15% en Italie.

Et qui, pensez-vous, achètent des chaussettes quand un homme ne veut pas le faire lui-même? Sa femme ou sa compagne! En Suisse, 87% des hommes allergiques aux achats envoient leur femme ou leur compagne faire les boutiques. Un chiffre qui surpasse largement les autres pays: Autriche (71%), France (68%), Allemagne (65%), Italie (61%).

C'est maman qui s'occupe des chaussettes

En Grande-Bretagne, c'est surtout la maman qui achète les chaussettes: parmi les Britanniques peu adeptes du shopping, un homme sur deux se repose sur sa mère, et se complaît dans le rôle de « fils à maman ». Parmi les réfractaires d'autres nationalités, un tiers des Allemands, des Autrichiens, des Français et des Italiens compte également sur maman. Les mamans suisses ne sont pour leur part sollicitées que par un allergique aux achats sur sept. En Suisse toujours, la femme ou la compagne est de loin la principale concernée par l'achat de chaussettes. Même la belle-mère est mise à contribution: 3% des Allemands et 2% des Suisses n'hésitent absolument pas à envoyer leurs belles-mères acheter leurs chaussettes. 3% des Britanniques confient le remplissage de leurs tiroirs à chaussettes à leur grand-mère. Sont-elles alors tricotées main ?

Une douzaine de nouvelles paires de chaussettes par an

En moyenne, les hommes interrogés achètent 12 paires de chaussettes par an, ou plutôt se les font acheter. Avec 9 paires par an, les Français sont les moins bien lotis, loin derrière les Italiens avec 15 paires, eux-mêmes suivis par les Allemands avec 14 paires. Pour les autres pays: 11 paires par an en Suisse et en Autriche, et 12 paires en Grande-Bretagne. Autre fait: les femmes achètent en moyenne autant de chaussettes que les hommes. Et dans la plupart des cas, elles s'en occupent elles-mêmes.

Le ravitaillement en chaussettes neuves peut pourtant être si simple qu'il ne devrait plus être délégué: il suffit de passer commande directement sur BLACKSOCKS.com pour oublier tous les problèmes de chaussettes.

Vous trouverez des informations supplémentaires sur BLACKSOCKS ainsi que des images de qualité imprimable à l'adresse: www.blacksocks.com/media

Contact:

BLACKSOCKS SA
Gabi Lämmli
Seefeldstrasse 301a
8008 Zurich
Tél.: +41/43/336'77'86
Mobile: +41/76/371'40'77
E-Mail: gabi.laemmli@blacksocks.com



Plus de communiques: BLACKSOCKS SA

Ces informations peuvent également vous intéresser: