vips Vereinigung Pharmafirmen in der Schweiz

vips: Marché pharmaceutique 2008 - la croissance ralentit encore

    - Indication: Des informations complémentaires peuvent être
        téléchargées en format pdf sous:
        http://www.presseportal.ch/fr/pm/100004872 -

    Zoug (ots) - En comparaison avec l'exercice précédent, en 2008, le marché pharmaceutique suisse a connu une croissance de 5,3%, passant de 4,48 à 4,72 milliards de CHF (base: prix de fabrique). L'an dernier, le marché avait progressé de 6,5%. Avec les formes galéniques et médicaments nouveaux qui ont été introduits dans les deux dernières années, le marché a enregistré une hausse de 6,4%, tandis qu'il a reculé de 1,1% avec les médicaments lancés jusqu'en 2006. Les génériques ont à nouveau fortement contribué (à hauteur de 10,1%) à la croissance du segment des médicaments remboursés par les caisses-maladie, leur part sur le marché des médicaments dont le brevet a expiré passant ainsi à 32%.

    Selon une analyse réalisée par IMS Health, le marché pharmaceutique suisse a, en 2008, connu une croissance de 5,3% par rapport à l'exercice précédent, passant de 4,48 à 4,72 milliards de CHF (base: prix de fabrique). Ce ralentissement, comparé aux 6,5% de hausse enregistrés en 2007, est attribuable à la vague extraordinaire de réduction des prix au 1er mars 2008, qui s'est traduite par des économies de 93,0 millions de CHF. Ce sont les vaccins, antirhumatismaux et régulateurs lipidiques qui se montrés les plus dynamiques: leur progression de quelque 60 millions de CHF représente environ un quart de la croissance du marché pharmaceutique total. Quant au segment hospitalier, son augmentation de 8% est légèrement supérieure à la moyenne, grâce notamment à la montée en puissance des immunosuppresseurs indispensables en cas de greffe.

    Des génériques une nouvelle fois très dynamiques

    Les médicaments génériques ont considérablement contribué, à hauteur de 10,1 % (6,8% l'année passée), à la croissance des médicaments remboursés par les caisses-maladie. Parallèlement, les médicaments originaux ont, en termes de volume de chiffre d'affaires, perdu 13,2% du marché sur lequel des génériques pourraient être lancés. Cette évolution atteste l'efficacité durable des mesures prises pour promouvoir les génériques. Sur le marché sur lequel ils pourraient être lancés, la part de substitution moyenne des génériques a atteint près de 70% et se situe ainsi clairement au-dessus de la moyenne européenne.

    En termes quantitatifs, l'ensemble du marché n'a progressé que de 2,6% par rapport à l'exercice précédent, où l'augmentation avait été de 3,9%; le nombre d'emballages vendus s'élève à 200 millions. Tandis que les médicaments génériques connaissaient une croissance supérieure à la moyenne (+7,5%), les médicaments originaux perdaient eux 1,3% sur le marché sur lequel des génériques peuvent être lancés.

    Un essoufflement évident

    Au début de l'année 2009 a été mise en oeuvre une nouvelle vague extraordinaire de réduction des prix qui, associée aux mesures d'économie appliquées en 2008, va peser encore davantage sur l'évolution du marché pharmaceutique. A cela viennent s'ajouter les nouveaux génériques et les premiers médicaments biosimilaires - copies de médicaments produits par des moyens biotechnologiques - dont le potentiel est énorme en termes de chiffre d'affaires et qui vont eux aussi porter un net coup de frein à la croissance de l'ensemble du marché.

ots Originaltext: vips - Association des entreprises pharmaceutiques
                            en Suisse
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Walter P. Hölzle
Directeur  
vips Association des entreprises pharmaceutiques en Suisse
Tél.:    +41/41/727'67'80
Mobile: +41/79/340'38'69

Thomas Cueni
Secrétaire général d'Interpharma
Tél.:    +41/61/264'34'00
Mobile: +41/79/322'58'17

Thomas Binder
Directeur d'IMS Health
Tél.:    +41/41/632'96'02
Mobile: +41/79/321'86'90



Plus de communiques: vips Vereinigung Pharmafirmen in der Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: