IPT Intégration pour tous

Fondation Intégration Pour Tous: La réorganisation de l'AI menace la réinsertion professionnelle

Conséquences inquiétantes de la 4e révision de l'assurance-invalidité Lausanne (ots) - Conséquence de la 4e révision de l'assurance-invalidité, tous les pouvoirs ont été donnés aux offices AI pour définir quel type de collaboration ils entendent poursuivre avec les associations et fondations actives dans la réintégration professionnelle. La fondation Intégration Pour Tous, lors d'une conférence de presse tenue à Lausanne lundi 14 juin 2004, a émis un cri d'alarme "face au risque, à terme, de voir la rente primer sur la réinsertion". Fondation dont l'objectif est de favoriser la réinsertion socioprofessionnelle dans l'économie privée de personnes atteintes dans leur santé, IPT a été créée en 1972 par des chefs d'entreprise. Elle compte, à fin 2003, 56 collaborateurs et est active dans quatre cantons: Genève, Vaud, Valais et Fribourg. Le budget d'exploitation de la fondation s'est élevé à quelque 8 millions de francs en 2003. Remise en question Le président de la fondation, M. Blaise Matthey a donné le ton, lors de la conférence de presse et dans son message publié dans le rapport annuel 2003 : "L'AI va certes mal, mais est-ce une raison pour remettre en question un appareil de réintégration qu'il a fallu patiemment construire au fil des ans ? C'est bien pourtant ce qui s'est passé pour IPT avec l'entrée en vigueur de la quatrième révision de la LAI." Situation paradoxale: les Chambres fédérales préconisent un accroissement de l'efficacité dans le domaine de la réinsertion professionnelle et elles réduisent leur soutien aux organismes privés. La crise financière publique incite de surcroît à remettre en question la décentralisation. La cinquième révision de la LAI tend à remettre tous les pouvoirs - et donc les financements - à des "mastodontes administratifs régionaux". De réelles menaces planent à terme sur les collaborations entre organismes publics et privés. "Intégration Pour Tous est convaincue que c'est à travers une action concertée et précoce de tous les acteurs économiques et sociaux qu'il sera possible d'infléchir la spirale d'exclusion socioprofessionnelle de nombreuses personnes atteintes dans leur santé, exclusion dont nous mesurons de mieux en mieux l'ampleur des coûts humain, social et financier" a encore réaffirmé Mme Christine Théodoloz-Walker, directrice générale d'IPT. Quelles perspectives de développement? Mme Christine Théodoloz-Walker a présenté les activités déployées en 2003 et évoqué les perspectives de développement dans ce contexte incertain. La fondation a été sollicitée par le Canton du Tessin et des négociations sont en bonne voie avec l'Assemblée interjurassienne, les autorités des cantons du Jura et de Berne ainsi que celles de la Ville de Bienne. "Notre efficacité est reconnue et, pour l'immédiat, les autorités cantonales ont maintenu, voire renforcé, leur soutien à IPT. Notre contrat avec l'OFAS a été reconduit, mais cet office n'a cependant pas été en mesure d'ajuster sa subvention à un éventuel développement d'IPT dans d'autres cantons de Suisse latine." Soutien des entreprises Mme Marie-Hélène Miauton, vice-présidente de la fondation et cheffe d'entreprise, a souligné l'importance, pour les entreprises, de disposer d'interlocuteurs crédibles qui comprennent leur fonctionnement. "Grâce au professionnalisme de ses conseillers en réinsertion professionnelle, aux ateliers thématiques et aux stages en entreprise, IPT répond à un souci majeur des entrepreneurs: celui de disposer de répondants sérieux qui s'engagent aux côtés de celles et de ceux qu'ils intègrent dans l'entreprise. C'est un gage de succès." IPT entend conclure de nouveaux partenariats avec de grandes entreprises, notamment avec le Groupe Mutuel Assurances, Swiss Ré et plusieurs autres assureurs privés suisses. La fondation a créé un "Club Entreprises" destiné à informer, fidéliser et accroître son réseau afin de faciliter la réinsertion professionnelle. Des visites d'entreprise ainsi que des conférences sont régulièrement organisées. Faits et chiffres Près de 1'500 dossiers individuels ont été traités en 2003, dont 60% concernent des personnes atteintes dans leur santé physique, 30% dans leur santé psychique, principalement. Reconnue d'utilité publique, IPT collabore étroitement avec les Offices régionaux de placement (ORP) qui lui ont adressé, l'an dernier, 70% de ses mandats. IPT peut compter sur un réseau de 4'600 entreprises partenaires. 80% des candidat(e)s suivi(e)s en 2003 ont bénéficié d'une mesure de réinsertion en entreprise. Au terme du processus, un tiers des personnes prises en charge par IPT ont retrouvé un emploi. Un succès reconnu, issu de l'expérience, du professionnalisme des collaborateurs, et basé sur un processus original et global de réinsertion professionnelle, certifié ISO 9001 et eduQua. Pour plus d'informations sur IPT : www.fondation-ipt.ch ots Originaltext: Fondation Intégration Pour Tous (IPT) Internet: www.newsaktuell.ch/f Contact: Fondation Intégration Pour Tous Mme Christine Théodoloz-Walker Directrice générale Tél. +41/27/323'77'00 E-Mail: christine.theodoloz@fondation-ipt.ch Service de presse : Azconsulting Philippe Amez-Droz Tél. +41/22/786'76'86 E-Mail: az@azconsulting.ch Dossier de presse, photographies et rapport annuel 2003 disponibles sur demande.

Ces informations peuvent également vous intéresser: