Association Suisse d'Assurances (ASA)

ASA: Le secteur de l'assurance face à de grands chantiers

    Bâle (ots) - Lors de l'assemblée générale de l'Association Suisse d'Assurances (ASA), son président, M. Albert Lauper, a souligné le rôle central du droit de la surveillance des assurances, du droit du contrat d'assurance et de la prévoyance professionnelle pour le secteur de l'assurance. Parallèlement, il a mis en garde contre une réglementation excessive dans ces domaines de la législation. Il a en outre rejeté catégoriquement les critiques renouvelées selon lesquelles les assureurs vie auraient privé leurs clients de certains fonds.

    Thomas Pleines, président du directoire d'Allianz Suisse, a été élu au Comité et succède à Gerd-Uwe Baden. Hans Weber, de la société d'assurance Pax, a quant à lui quitté le Comité. Bruno Pfister, CFO de Swiss Life, a été élu président du Comité économie et finances nouvellement créé.

    Dans son allocution, Albert Lauper a constaté avec satisfaction qu'après avoir connu d'importantes turbulences, la plupart des compagnies d'assurance ont pu de nouveau réaliser des bénéfices l'année dernière. Avec pour mot d'ordre le recentrage des activités sur les compétences-clés, de nombreuses sociétés ont posé des jalons importants ces trois dernières années. Albert Lauper a mis l'accent sur l'aspect légal. En effet, le droit de la surveillance des assurances, le droit du contrat d'assurance et la prévoyance professionnelle sont autant de grands chantiers qui sollicitent au plus haut point le secteur de l'assurance privée, et en particulier l'Association.

    M. Lauper a rejeté de façon catégorique les critiques renouvelées selon lesquelles les assureurs vie auraient privé leurs clients de certains fonds. Il a précisé que le processus d'amélioration de la transparence dans le domaine de la LPP était engagé et suivait son cours. Il a également confirmé que le secteur suisse de l'assurance souhaitait une autorité de surveillance compétente et solidement établie, dans l'intérêt des assurés comme des assureurs. Pour Lucius Dürr, directeur de l'ASA, l'Association a créé de meilleures conditions-cadres et amélioré la perception qu'a le public du secteur de l'assurance. La prévoyance professionnelle a été au centre des préoccupations. Bien que certains résultats positifs aient été obtenus dans ce domaine, il reste encore beaucoup à faire sur le plan légal. A cet égard, M. Dürr a mis en avant l'importance capitale de la représentation politique des intérêts de ses membres par l'ASA.

    L'orateur invité, Gérard de La Martinière, président du Comité Européen des Assurances (CEA) et de la Fédération Française des Sociétés d'Assurances (FFSA), a évoqué la perspective européenne. Dans son exposé, il a abordé les questions de solvabilité ainsi que l'évolution du secteur de l'assurance. L'ASA est membre fondateur du CEA, qui représente les intérêts du secteur de l'assurance au niveau européen depuis 1953.

ots Originaltext: Association Suisse d'Assurances (ASA)
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
Contact avec les médias
Tél.        +41/1/208'28'28
Mobile    +41/79/629'61'59
E-Mail : info@svv.ch

Le présent communiqué de presse ainsi que les textes des différentes
allocutions sont disponibles à l'adresse www.svv.ch.



Plus de communiques: Association Suisse d'Assurances (ASA)

Ces informations peuvent également vous intéresser: