Bank J. Safra Sarasin AG

EANS-Adhoc: Bank Sarasin + Cie AG
Résultats semestriels 2012 de la Banque Sarasin & Cie SA: La pression structurelle sur les revenus exige de la retenue


--------------------------------------------------------------------------------
  Communiqué Adhoc transmis par euro adhoc. L'émetteur est tenu responsable du
  contenu.
--------------------------------------------------------------------------------
Rapport de 6 mois

30.07.2012

Apports nets de fonds de CHF 0,5 milliards - Progression à CHF 99,1 milliards
des actifs sous gestion - Recul de 9% à CHF 330,3 millions du produit
d'exploitation en raison de l'érosion de la base d'affaires et de la retenue des
clients - Diminution de 29% à CHF 48,2 millions du bénéfice du Groupe - Révision
des objectifs à moyen terme

Grâce au climat d'optimisme qui régnait encore sur les marchés financiers au
premier trimestre 2012, les Bourses ont enregistré une évolution positive dans
un contexte de taux historiquement bas, cela malgré l'aggravation de la crise de
la dette en zone euro. En conséquence, la base d'affaires du Groupe Sarasin a
augmenté de CHF 1,9 milliard du fait de la bonne performance du marché. Le léger
affaiblissement du franc suisse, principalement par rapport au dollar, se
traduit par des effets de change positifs de CHF 0,3 milliard. Les apports nets
de fonds totalisent CHF 0,5 milliard. A la fin juin 2012, le Groupe Sarasin
gérait des actifs représentant une contrevaleur de CHF 99,1 milliards.

Recul des produits en raison de l'érosion de la base d'affaires et de la retenue
des clients
En recul de 9% par rapport à la même période de l'exercice précédent, le produit
d'exploitation du Groupe Sarasin se monte à CHF 330,3 millions. L'évolution de
la situation bénéficiaire reflète d'une part l'incertitude croissante liée à
l'aggravation de la crise de la dette en Europe et la retenue manifestée par les
investisseurs. D'autre part, le volume moyen des actifs sous gestion
représentant la base d'affaires et de revenus était nettement moins élevé qu'il
y a un an. En conséquence, le produit des opérations de commissions et des
prestations de services a reculé de 13% à CHF 202,3 millions. Le produit des
opérations d'intérêts s'est montré plus robuste, mais a également diminué de 6%
à CHF 70,3 millions. Le produit des opérations de négoce a régressé de CHF 46,1
millions (-10%). Le volume des opérations de négoce ordinaires pour le compte
des clients et le produit des transactions sur produits structurés s'inscrivent
en net repli. Les autres produits ont augmenté en raison de la vente de
placements financiers et s'élèvent à CHF 11,6 millions.


Joachim H. Straehle, CEO de la Banque Sarasin & Cie SA 
«Le résultat du premier semestre 2012 reflète le contexte macroéconomique.
Durant la période sous revue, nous nous sommes attelés à la mise en œuvre de
notre stratégie basée sur la gestion d'avoirs fiscalement conformes. Le
positionnement du Groupe Sarasin en sera consolidé. Avec Safra, nous pouvons
compter sur un actionnaire majoritaire bien capitalisé qui assurera une
stabilité financière et opérationnelle à Sarasin.»
Diminution des charges malgré l'augmentation de l'effectif du personnel et
l'ouverture de nouveaux sites 
Les charges d'exploitation du Groupe Sarasin ont diminué de 1% à CHF 259,1
millions par rapport au premier semestre 2011. Les charges de personnel sont
restées stables à CHF 194,3 millions durant la période. L'effectif du personnel
a augmenté de 16 unités depuis le début de l'année. Les frais généraux ont
reculé de 4% et se montent à CHF 64,7 millions. Les dépenses liées à l'ouverture
de nouveaux sites et au développement de certaines activités sur les sites
existants ont été compensées par les mesures d'économie engagées dans d'autres
domaines. Etant donné que des tranches d'amortissement pour des investissements
dans l'informatique sont arrivées à terme, le poste Amortissements a diminué de
5% à 15,9 millions. Les correctifs de valeurs, provisions et pertes se chiffrent
à CHF 1,0 millions.

Solidité financière confirmée - diminution du bénéfice du Groupe
Du fait de l'érosion des produits, le cost income ratio s'est détérioré et
s'élève à 83,3% (1S 2011: 76,4%). Le bénéfice du Groupe a fléchi de 29% à CHF
48,2 millions, mais reste supérieur au bénéfice consolidé ajusté du deuxième
semestre 2011. Le total du bilan de la Banque Sarasin a progressé de 10% à CHF
19,3 milliards par rapport à la fin 2011. Le ratio de liquidité de l'actif a
encore augmenté. Les liquidités sont passées de CHF 192 millions à CHF 1,4
milliard. L'encours des crédits aux clients ne s'est accru que de CHF 29
millions. Etant donné que le bénéfice de l'exercice 2011 avait été reporté à
nouveau, les fonds propres ont augmenté et s'élèvent à CHF 1,4 milliard. Le
ratio des fonds propres est resté pratiquement inchangé et se chiffrait à 7,0%
le 30.06.2012, contre 7,2% le 31.12.2011. Le ratio BRI de catégorie 1
correspondant au rapport entre les fonds propres de base et les actifs pondérés
par le risque se montait à 15,5% à la fin juin 2011.

Mise en œuvre de la stratégie basée sur la gestion d'avoirs fiscalement
conformes 
La Banque Sarasin applique activement sa stratégie basée sur la gestion d'avoirs
fiscalement conformes. Son but est de résilier encore avant la fin de l'année
les relations avec les clients dont la situation fiscale ne pourra pas être
vérifiée durant les mois restants de 2012 ou qui ne sont pas disposés à
régulariser leur situation. La situation fiscale des avoirs déposés en Suisse
par les clients internationaux est analysée dans le cadre d'une procédure
complexe. Cette procédure développée pour le centre de comptabilisation suisse
en 2011 est mis en œuvre de façon conséquente depuis lors.

Certains groupes de clients ne sont pas soumis à cette procédure de
vérification: en raison de l'obligation de déclaration fiscale applicable en
Suisse en lien avec l'impôt anticipé, les clients domiciliés en Suisse ne sont
pas concernés. Du fait des adaptations engagées sur le plan politique, la Banque
Sarasin a par ailleurs décidé de dispenser les clients domiciliés dans des États
ayant conclu avec la Suisse un accord fiscal prévoyant un impôt libératoire ou
engagé récemment des négociations fiscales dans ce sens. En cas de
non-ratification de ces accords, ces clients seront réintégrés dans la procédure
de plausibilisation, conformément à la stratégie basée sur la gestion d'avoirs
fiscalement conformes.

Perspectives pour le deuxième semestre 2012: mesures d'économie et révision des
objectifs à moyen terme 
Au vu de l'évolution difficile des affaires au premier trimestre 2012, la
direction du Groupe Sarasin a engagé des mesures immédiates destinées à juguler
les coûts. Les budgets ont été réduits afin de limiter les dépenses matérielles.
De nouveaux conseillers à la clientèle seront engagés afin de dynamiser
l'acquisition de nouveaux clients. Simultanément, l'efficacité sera améliorée
dans tous les domaines du Groupe. Compte tenu de ce contexte, le conseil
d'administration et la direction passeront en revue les objectifs à moyen terme
fixés précédemment. La retenue dont les investisseurs font preuve laisse
présager un afflux d'argent frais positif, mais certainement plus aussi rapide
que ces dernières années.

Le rapport semestriel 2012 de la Banque Sarasin & Cie SA peut être téléchargé
depuis aujourd'hui, le 30 juillet 2012 à 7h sur le site www.sarasin.ch.


Demande de précision:
Dr. Benedikt Gratzl
Head of Corporate Communications
T: +41(61) 277 70 88
Benedikt.Gratzl@sarasin.ch

Fin du communiqué                               euro adhoc 
--------------------------------------------------------------------------------


Emetteur:    Bank Sarasin + Cie AG
             Elisabethenstrasse 62
             CH-4002 Basel
Tél:         +41 (61) 277 77 77
FAX:         +41 (61) 272 02 05
Mail:     info@sarasin.ch
WWW:      www.sarasin.ch
Branche:     Banques
ISIN:        CH0038389307
Indice:      SPIEX, SPI ex SLI
Bourses:     Marché officiel/general standard: SIX Swiss Exchange 
Langue:      Français
 

 

 



Ces informations peuvent également vous intéresser: