Bank J. Safra Sarasin AG

EANS-Adhoc: Résultats annuels 2010 de la Banque Sarasin & Cie SA : La Banque Sarasin franchit le cap des 100 milliards de francs d´actifs sous gestion

--------------------------------------------------------------------------------
  Communiqué Adhoc transmis par euro adhoc. L'émetteur est tenu responsable du
  contenu.
-------------------------------------------------------------------------------- 

bilan de société annuel

24.02.2011

Actifs sous gestion de CHF 103,4 milliards - Afflux net d´argent frais de CHF 13,4 milliards (+14%) - Robuste dynamique de croissance et amélioration de la qualité des revenus dans le segment du Private Banking - Progression à CHF 124,5 millions du bénéfice consolidé - Dividende inchangé à CHF 0,90

Objectif de croissance dépassé : progression des actifs sous gestion à plus de CHF 100 milliards grâce à l´afflux réjouissant d´argent frais Avec des actifs sous gestion de CHF 103,4 milliards, l´objectif des CHF 100 milliards fixé en 2006 en tant que grandeur indicative de la stratégie de croissance a été largement dépassé. La principale contribution à ce résultat a été fournie par l´afflux réjouissant de CHF 13,4 milliards de nouveaux capitaux, correspondant à un taux annualisé de 14%. La Banque Sarasin a donc à nouveau largement dépassé l´objectif de 10% ou CHF 9,4 milliards d´apports nets de fonds fixé pour 2010. Grâce au contexte de marché stable au deuxième semestre, la performance est positive et se chiffre à CHF 4,7 milliards. La fermeté du CHF se reflète dans les pertes de change de CHF 7,7 milliards.

Amélioration de la qualité des revenus dans le segment du Private Banking Durant la période sous revue, le produit d´exploitation du groupe Sarasin a atteint CHF 690,6 millions (2009 : CHF 673,9 millions) et se situe donc à un bon niveau. Cette progression s´explique par l´amélioration de la qualité des revenus générés par l´activité de base ; en effet, le résultat des opérations d´intérêts de CHF 146,9 millions (+12%) et le résultat des opérations de commissions de CHF 457,5 millions (+15%) se sont sensiblement accrus. Le résultat des opérations de négoce a reculé à CHF 59,8 millions (-42%) et les autres produits ont diminué de CHF 26,3 millions (-36%). Alors que le volume des opérations pour le compte de la clientèle est resté stable, les transactions de couverture conclues par la banque au premier semestre 2010 afin de se protéger contre une hausse des taux d´intérêt ont réduit le résultat des opérations de négoce. Les fluctuations de change ont également pesé sur le résultat.

Christoph Ammann, président du conseil d´administration de la Banque Sarasin & Cie SA «La Banque Sarasin poursuit sa croissance. Nous nous sommes également profilés comme des pionniers de la branche dans d´autres domaines et assurons ainsi la pérennité de notre modèle d´affaires. Nous avons par exemple été la première banque à introduire la directive MiFID (Markets in Financial Instruments Directive) pour tous les clients en Suisse et satisfaisons déjà aux exigences plus élevées en matière de fonds propres selon Bâle III. De même, nous avons choisi dès l´année dernière de nous focaliser à l´avenir sur l´acquisition et la gestion d´avoirs déclarés. Quelle que soit l´évolution de la réglementation, nous nous sommes fixés pour but de ne plus gérer d´avoirs non déclarés d´ici 2012.»

Joachim H. Straehle, CEO de la Banque Sarasin & Cie SA «En franchissant le cap des 100 milliards d´actifs sous gestion, nous avons atteint l´un des grands objectifs définis en 2006 pour la fin de 2010. Nous sommes très fiers de ce succès qui représente un point culminant de l´histoire de notre entreprise. L'amélioration de la qualité des revenus dans le segment du private banking montre où nous fixons nos priorités. L'optimisation de notre rentabilité demeure un impératif. Nous maintenons le cap avec la même ténacité afin d'établir Sarasin comme une banque privée suisse durable de premier plan et créer une image de marque forte et originale sur tous les marchés de croissance que nous avons sélectionnés.»

Initiatives de croissance ciblées concrétisées à un coût modéré En 2010, les charges d´exploitation se sont inscrites en hausse de 4% à CHF 505,2 millions (2009 : CHF 486,8 millions). Les frais de personnel ont crû de 3% et s´élèvent à CHF 368,4 millions (2009 : CHF 358,8 millions). La mise en œuvre de la stratégie de croissance se reflète dans la progression de 5% à 1 642 personnes de l´effectif du personnel (2009 : 1 557). Les fonctions des middle et back offices ont notamment été renforcées. L´effectif des conseillers à la clientèle n´a que faiblement augmenté. L´objectif d´engager 50 nouveaux conseillers a été atteint brut en 2010. La banque s´est efforcée à augmenter la qualité du conseil de ses chargés à la clientèle. Les frais généraux se sont accrus de 7% à CHF 136,8 millions. La hausse des coûts s´explique notamment par les investissements effectués dans les deux nouveaux sites ouverts au Moyen-Orient, l´introduction d´Avaloq achevée avec succès en janvier 2011 sur les sites d´Hongkong et de Singapour ainsi que l´intensification des activités de marketing internationales. Le cost income ratio (charges d´exploitation y compris amortissements sur produit d´exploitation) est resté pratiquement inchangé à 77,6% (chiffre 2009 ajusté : 77,1%).

Dynamique alimentée par les activités de Private Banking L´activité de base du groupe Sarasin se développe de façon réjouissante, comme en témoigne la nette progression du résultat dégagé en 2010 par le segment du Private Banking, qui a triplé par rapport à 2009 et passe de CHF 30,2 millions à CHF 94,5 millions en l´espace d´un an. Cette hausse traduit la nette progression des produits induite par l´augmentation du volume des actifs sous gestion sur tous les sites et dans toutes les régions. Le résultat du segment Asset Management, Products & Sales s´est également accru de 20% à CHF 60,0 millions, alors que le segment Trading & Family Offices a pâti de la diminution des produits générés par le négoce pour compte propre et les opérations de trésorerie. Le résultat de la bank zweiplus ag n´est pas conforme aux attentes : des dommages causés par des actes frauduleux d´un partenaire de distribution en Allemagne ont exigé un correctif de valeur extraordinaire de CHF 8,0 millions qui a nettement réduit le bénéfice de la société. Une action judiciaire pour suspicion de fraude a été engagée.

Le bénéfice consolidé du groupe Sarasin s´élève à CHF 124,5 millions (chiffre 2009 ajusté : CHF 121,7 millions). L´objectif de dégager un bénéfice opérationnel du même ordre de grandeur que celui de l´exercice précédent a donc été atteint.

Quelque 30% des avoirs sont gérés selon une approche durable Le 31 décembre 2010, le montant des avoirs gérés selon une approche durable par le groupe Sarasin se montait à CHF 13,4 milliards. Leur part à la totalité des mandats de gestion gérés par le groupe Sarasin (y compris les fonds de placement maison) atteignait 30% à cette date.

Les analyses financières beaucoup plus approfondies réalisées par la Banque Sarasin et la transparence de ses processus de placement sont encore plus appréciées depuis la crise financière. Preuve en est l´augmentation de 23% du nombre de mandats de gestion attribués à la banque par les clients privés en Suisse durant l´exercice. Le volume des actifs gérés dans le cadre de mandats a progressé presque d´autant. Depuis 2009, le critère de la durabilité est appliqué systématiquement à tous les mandats de gestion des clients privés de la banque en Suisse. Cette orientation conséquente sur l´expertise de leader du marché de Sarasin dans le domaine de l´investissement durable répond à la demande d´une gestion durable émanant des clients. Le succès des produits financiers maison montre aussi que les investisseurs font pleinement confiance à l´approche durable : en 2010, les fonds de placement, les produits structurés et les solutions de placement comparables à des fonds de placement proposés par Sarasin Fondation de placement (SAST) pour les capitaux des deuxième et troisième piliers du système suisse de prévoyance ont enregistré des apports nets de fonds de CHF 386 millions.

Une solidité financière enviable A la fin décembre 2010, les fonds propres de la Banque Sarasin s´élevaient à CHF 1,3 milliard. Le rendement des fonds propres de 9,7% s´est légèrement amélioré par rapport au chiffre ajusté de l´exercice précédent. Le ratio de fonds propres s´inscrivait à 7,3% le 31.12.2010 et a légèrement diminué du fait de la progression du bilan résultant des acquisitions de nouveaux clients (31.12.2009 : 8,4%). Le ratio BRI de catégorie 1 de 15,3% à la fin 2010 (31.12.2009 : 16,3%), correspondant aux fonds propres de base en pour cent des actifs pondérés du risque, atteste la solidité financière de la banque.

Assemblée générale : propositions du conseil d´administration Le mandat de Christian Brueckner, Hans-Rudolf Hufschmid et Peter Derendinger arrivera à son terme à la date de l´assemblée générale. Alors que Christian Brueckner ne se présentera pas à une réélection pour raison d´âge, le conseil d´administration proposera à l´assemblée générale de réélire Hans-Rudolf Hufschmid et Peter Derendinger. Le versement d´un dividende inchangé de CHF 0,90 par action nominative B sera en outre proposé.

Exploiter le potentiel des marchés existants En tant qu´entreprise durable, la Banque Sarasin mise toujours sur une croissance rentable et durable mettant l´accent sur la qualité et pouvant être maîtrisée sans coûts excessifs. L´important est de trouver le bon équilibre entre la diversification géographique et la prospection des marchés clés. La Banque Sarasin est présente sur plusieurs marchés très prometteurs et bénéficie déjà d´une bonne diversification géographique. De grandes attentes sont placées dans des pays européens choisis comme l´Allemagne, où la Banque Sarasin a atteint le seuil bénéficiaire dès son troisième exercice en tant que premier prestataire étranger de services financiers, ainsi que dans les régions d´avenir que sont le Moyen-Orient et l´Asie. Durant l´exercice, la Banque Sarasin a encore optimisé sa présence en ouvrant des sites à Bahreïn et Abou Dhabi et en demandant une licence bancaire complète pour sa succursale d´Hongkong. La licence du site de Singapour va être étendue prochainement. La banque développe en outre son réseau de succursales en Suisse et s´implantera à Lucerne en 2011, consolidant ainsi son positionnement sur le marché national. La prospection de nouveaux marchés n´est pas à l´ordre du jour pour l´instant. Il s´agit au contraire d´exploiter le potentiel des marchés existants.

Objectifs pour 2015 : actifs sous gestion de CHF 150 milliards et amélioration de la rentabilité La Banque Sarasin est absolument optimiste pour 2011 et table sur une bonne année boursière et une accélération de la croissance économique malgré les incertitudes politiques et les déséquilibres commerciaux. En accord avec l´objectif de gérer d´ici 2015 des actifs de CHF 150 milliards (corrigées de la performance), le rythme de l´expansion de la banque va légèrement ralentir. La priorité est accordée à l´amélioration du résultat opérationnel et de la rentabilité. La marge brute doit nettement augmenter et le cost income ratio doit diminuer grâce à des gains d´efficience.

Fin du communiqué adhoc ============================================= =================================== Le rapport d'activité 2010 de la Banque Sarasin & Cie SA est disponible à l'adresse www.sarasin.ch depuis aujourd'hui, le 24 février 2011, 7.00 heures.

Fin du communiqué                               euro adhoc
-------------------------------------------------------------------------------- 

Kontakt:

Benedikt Gratzl
Head of Corporate Communications
T.: +41(61) 277 70 88
Benedikt.Gratzl@sarasin.ch

Branche: Banques
ISIN: CH0038389307
WKN: A0QZL4
Index: SPIEX, SPI ex SLI
Börsen: SIX Swiss Exchange / Marché officiel/general standard



Ces informations peuvent également vous intéresser: