Bank J. Safra Sarasin AG

EANS-Adhoc: Bank Sarasin + Cie AG
Rapport de 6 mois/Résultats sémestriels 2009

@@start.t1@@--------------------------------------------------------------------------------   Communiqué Adhoc transmis par euro adhoc. L'émetteur est tenu responsable du   contenu. --------------------------------------------------------------------------------@@end@@

Résultats semestriels 2009 de la Banque Sarasin & Cie SA: Croissance malgré la crise Afflux réjouissant de nouveaux capitaux de près de CHF 5 milliards (+14% p.a.) - Forte progression des actifs sous gestion à CHF 80 milliards - Bénéfice consolidé de CHF 54 millions conforme aux objectifs (+ 38% par rapport au résultat ajusté du deuxième semestre 2008)

Progression de 15% à CHF 79,9 milliards des actifs sous gestion - Dynamisme de croissance confirmé par l´afflux d´argent frais Entre fin 2008 et le 30 juin 2009, les avoirs de la clientèle gérés par le groupe Sarasin sont passés de CHF 69,7 milliards à CHF 79,9 milliards. Ce succès repose sur des apports nets de fonds de CHF 4,8 milliards qui témoignent de la qualité des équipes de conseillers clientèle renforcées de façon substantielle l´année dernière, mais aussi de l´attrait de la palette de fonds de placement du groupe. Contrairement à la tendance observée dans la branche, les fonds de placement publics Sarasin ont en effet enregistré un afflux net de capitaux de CHF 604 millions au premier semestre 2009. La performance du marché de CHF 3,2 milliards ainsi que les effets de change de CHF 2,6 milliards ont également contribué à cette évolution favorable.

Coûts de CHF 230,3 millions sous contrôle grâce à un contrôle ciblé Malgré les investissements consentis dans des projets d´expansion choisis tels que l´ouverture de représentations en Suisse (Berne), en Europe centrale et de l´Est (Vienne et Varsovie) ainsi qu´en Inde (Delhi et Mumbai), les charges d´exploitation ont reculé de 10% par rapport au deuxième semestre 2008, passant de CHF 254,8 millions (1er semestre 2008 : CHF 210,0 millions) à CHF 230,3 millions. Le passage en revue des dossiers d´opportunités d´affaires et le report de divers projets depuis le début de l´année déploient leurs effets. Les frais de gestion et de bureau ont diminué de 22% par rapport au deuxième semestre 2008 et se chiffrent à CHF 61,8 millions. Bien que de nombreux nouveaux conseillers clientèle aient été engagés en 2008, les charges de personnel ont fléchi de 4 % à CHF 168,5 millions par rapport à la période précédente grâce à la réduction des provisions pour primes. L´effectif du personnel est resté stable à 1 540 collaborateurs et ne devrait guère augmenter d´ici à la fin de l´année.

Situation bénéficiaire solide de CHF 315,1 millions Les produits ont connu une évolution robuste et se sont accrus de 2,5% à CHF 315,1 millions durant les six premiers mois de 2009 (1er semestre 2008 : CHF 307,5 millions). La diversification des sources de revenus résultant de la mise en œuvre de la stratégie de croissance a eu un impact positif, comme en témoigne la nouvelle progression du résultat des opérations d´intérêts (+5% à CHF 67,8 millions) et du résultat des opérations de négoce (+51% à CHF 62,8 millions). Le profil de risque de la banque demeure cependant avantageux puisque la value-at-risk moyenne a diminué de près de 25 % en six mois dans le secteur du négoce. Le résultat des opérations de commissions de CHF 170,5 millions s´inscrit en revanche en baisse de 16% du fait de l´érosion du volume des actifs sous gestion liée à la mauvaise performance des marchés en 2008. Le cost income ratio est passé de 68,3% (1er sem. 2008) à 73,1% (1er sem. 2009). En hausse de 38% par rapport au résultat de CHF 39,1 millions (chiffres ajustés) du deuxième semestre 2008, le bénéfice consolidé de CHF 53,9 millions est conforme à nos objectifs (1er semestre 2008 : CHF 75,3 millions).

Solidité du capital renforcée grâce à l´émission de COTOs La décision prise par les actionnaires lors de l´assemblée générale 2009 d´émettre des options cash ou titres (COTO) au lieu de verser l´habituel dividende a permis de préserver la base de capital. Fin juillet 2009, des actionnaires représentant 58% du capital-actions (dont l´actionnaire majoritaire Rabobank) avaient déjà décidé d´exercer leurs COTOs pour souscrire de nouvelles actions. Rabobank et les autres actionnaires confirment ainsi leur attachement au groupe Sarasin. Leur soutien contribue à renforcer encore la solidité du capital de la Banque Sarasin, ce qui constitue un avantage concurrentiel non négligeable dans l´environnement actuel et offre une marge de manœuvre plus large.

Christoph Ammann, président du conseil d´administration de la Banque Sarasin & Cie SA « La décision du conseil d´administration de poursuivre notre stratégie de croissance de manière conséquente, mais de l´adapter aux conditions difficiles du marché cette année s´est révélée correcte. Le fait qu´une part importante des actionnaires aient déjà exercé leurs COTO me réjouit. Ce renforcement de la solidité de notre capital témoigne du lien étroit qui unit les actionnaires à la banque. Obtenir une telle confiance est primordial, car la confiance est à la base du succès à long terme du groupe Sarasin

Joachim H. Straehle, CEO de la Banque Sarasin & Cie SA « Eu égard à l´environnement du marché excessivement difficile auquel nous avons été confrontés durant les trois premiers mois de l´exercice, l´excellent résultat semestriel 2009 nous remplit de satisfaction. L´argent frais continue d´affluer au même rythme qu´au premier semestre 2008 grâce à la détermination de notre équipe de conseillers clientèle, élargie avec prévoyance l´année dernière. Nous exploitons par ailleurs de façon sélective les chances de croissance qui se présentent. L´ouverture de nouvelles représentations en Suisse, en Europe de l´Est et en Inde montre que nous allons de l´avant en tenant compte des exigences réglementaires et nous implantons sur des marchés attrayants susceptibles de nous ouvrir de nouvelles perspectives. »

Le volume des capitaux gérés selon une stratégie durable bondit à CHF 10 milliards Durant les six premiers mois de l´exercice, la fortune gérée par le groupe Sarasin selon des critères durables a augmenté de 68% pour atteindre CHF 10,1 milliards. Cette progression reflète la décision prise l´année dernière d´appliquer une stratégie de gestion durable à l´ensemble des mandats de la clientèle privée suisse. Le nombre de mandats entièrement gérés selon une approche durable a augmenté de 44% au premier semestre 2009 et le volume des transactions en titres d´entreprises durables s´est accru de 65%. L´évolution des fonds de placement publics durables de Sarasin et des produits de prévoyance maison à base de fonds montre aussi que les investisseurs font pleinement confiance à ce style de gestion: contrairement à la tendance observée dans la branche, ces produits ont à nouveau enregistré un afflux net de capitaux de CHF 117 millions au premier semestre 2009. La fortune gérée par des tiers sur la base des analyses de durabilité de Sarasin a progressé de 7% à CHF 23,4 milliards en 2009.

Perspectives pour le deuxième semestre 2009 : objectifs inchangés et poursuite de la stratégie La Banque Sarasin maintient ses objectifs pour 2009. Elle est convaincue que les apports nets de fonds atteindront comme prévu CHF 7 milliards ou plus. Dans l´environnement actuel, il est difficile de formuler des prévisions concernant l´évolution de la situation bénéficiaire. Au vu des résultats semestriels et dans l´hypothèse d´un redressement des marchés au deuxième semestre, la banque table sur un résultat opérationnel du même ordre que celui réalisé l´année dernière.

Une gestion rigoureuse des coûts demeure néanmoins indispensable. Une attitude sélective est donc de vigueur lors du développement du réseau géographique du groupe : l´ouverture d´un troisième site en Allemagne est prévue au deuxième semestre 2009. L´implantation d´une représentation en Chine est également à l´étude, car ce pays est l´un des principaux moteurs de la croissance économique mondiale avec l´Inde. La banque saisira de façon ciblée - mais avec retenue - les chances d´engager de nouveaux conseillers clientèle. L´effectif du personnel devrait rester au niveau actuel. A long terme, une augmentation des conseillers clientèle par rapport à l´effectif total est visée.

@@start.t2@@Fin du communiqué                                                    euro adhoc
--------------------------------------------------------------------------------@@end@@

ots Originaltext: Bank Sarasin + Cie AG
Im Internet recherchierbar: http://www.presseportal.ch

Rückfragehinweis:
Benedikt Gratzl
Head Corporate Communications
T.: +41(61) 277 70 88
Benedikt.Gratzl@sarasin.ch

Branche: Banques
ISIN:      CH0002267737
WKN:        872869
Index:    SPI
Börsen:  SIX Swiss Exchange / Marché réglementé



Ces informations peuvent également vous intéresser: