Mammut Sports Group AG

Le ski extrême de montagne - sept sommets de quatre mille mètres en moins de 24 heures

Seon (ots) - L'athlète de l'équipe Mammut Pro Beni Hug et le ski-alpiniste français Tony Sbalbi grimpent sur des skis de randonnées les sept sommets de quatre mille mètres de la région d'Aletsch en seulement 20 heures. Beni et Tony réalisent une performance personnelle de haut niveau avec au total 7 000 mètres d'altitude et un circuit de 65 km.

Le 10 mai à 0:00, ces spécialistes de l'endurance ont commencé leur ascension rapide au col Jungfrau. Leur trajet les conduit pour commencer au Mönch (4108m) et au Jungfrau (4156m) via le névé Jungfrau puis aux sommets Haute Grünhorn (4051m) ainsi que des Fiescherhörner (4032m/4051m). Ensuite, ils doivent grimper le plus haut sommet des Alpes bernoises, le Finsteraarhorn (4270 m) pour ensuite terminer la route via le trou Grünhorn avec le second sommet le plus haut de la région, l'Aletschhorn (4210 m). Pour les ski-alpinistes «normaux», chacune de ces montagnes est une sortie importante d'une journée. Tony et Beni ont effectué ce trajet en seulement 20 heures, avec au total 7000 m d'altitude et une distance de 65 km.

Beni et Tony avait planifié cette sortie record depuis longtemps et s'y étaient préparés mentalement. Cependant, même avec une planification minutieuse, des événements requérant intuition et expérience surviennent toujours dans de tels projets.

Selon ces deux spécialistes de l'endurance, le plus grand défi a été de pratiquer de manière efficace et sûre les nombreuses arêtes malgré la fatigue qui les envahissait. "Un point particulièrement critique était l'Haslerrippe sur l'Aletschhorn car la partie supérieure de la crête s'est avérée comme mal enneigée. Ainsi, nous avons dû opter pour la crête jonchée d'éboulis où nos pas n'étaient pas toujours assurés", a raconté Beni. Après le Finsteraarhorn, Tony a eu des crampes et une baisse de régime. Les deux professionnels n'ont été que plus heureux d'atteindre pour finir ensemble le dernier sommet. Rester concentrés pendant un aussi long trajet a vraiment éprouvé les athlètes.

La région de l'Aletsch a séduit Beni pendant sa jeunesse déjà. Le projet des sept sommets de quatre mille mètres est déjà depuis 10 ans tout en haut de sa liste de souhaits. Le Bernois aime travailler à la réalisation de ses rêves et de ses objectifs : "Lorsque je participe à des compétitions en extérieur ou que je m'entraîne, mon corps et mon esprit sont entièrement concentrés et ils coopèrent intensément et durement ensemble. C'est un sentiment magnifique !"

Tony n'a pas non plus hésité longtemps devant l'enthousiasme de Beni et s'est laissé convaincre par le projet Speed.

Sur le sol suisse, il n'existe plus de montagne entièrement vierge. Mais, la combinaison d'un trajet complexe et du style de vitesse n'est pas seulement une tendance mais également un mode nouveau et c'est un défi qui a fasciné les athlètes comme Beni et Tony. Beni considère que l'origine du ski-alpinisme à vitesse élevée réside dans les performances des alpinistes comme Beat Kammerlander qui a accompli des performances incroyables sur des skis il y a de nombreuses années déjà, dans l'Himalaya. Cependant, de nombreux défis doivent être encore relevés dans les Alpes et sont encore nouveaux sous cette forme. Il est très possible que nous entendions parler encore de Beni et Tony à l'avenir.

Beni Hug et Tony Sbalbi ? Une équipe forte :

Le fait que les deux coureurs de fond soient également très rapides sur des skis de randonnée n'est pas surprenant?

Beni Hug est entraîneur dans le domaine du sport de haut niveau et a toujours aimé le sport outdoor depuis sa plus tendre enfance. Depuis 2012, il fait partie de l'équipe Trail Running du spécialiste du sport alpin Mammut. Ce coureur bernois d'ultratrail de 42 ans a déjà à son actif divers succès sportifs dans différentes disciplines d'endurance, du trailrunning en passant par le gigathlon et l'Adventure Racing (courses multisports avec caractère d'expédition) jusqu'aux courses de ski-alpinismes. Ses dernières réussites sont la deuxième place (seniors) dans la course de ski-alpinisme Patrouille des Glaciers 2014. En 2013, il a gagné le Swiss Irontrail (48 km / 2930 m d'altitude) et a décroché la même année la troisième place du championnat du monde Adventure Racing. Dans le légendaire Ultra Trail du Mont Blanc (env. 168 km, plus de 9000 m d'altitude), il a fini pour la première fois parmi les vingt premiers. À cela s'ajoutent diverses places sur le podium dans de nombreuses compétitions nationales et internationales d'endurance.

Le collègue de l'équipe de Beni, Tony Sbalbi, est guide de haute montagne et entraîneur de l'équipe nationale d'élite dans le domaine du ski-alpinisme du Club alpin suisse (CAS). Les deux sportifs se sont rencontrés grâce à leur passion commune pour les courses multisports comme les Adventure Races. Pendant sa période active dans les compétitions de haut niveau, Tony a décroché plusieurs places sur les podiums, notamment dans les championnats d'Europe et du monde dans le ski-alpinisme et dans le championnat suisse du Vertical Race. En tant qu'ancien coureur de l'équipe nationale française et grâce à son expérience internationale dans le ski-alpinisme, le Français de 46 ans réunit toutes les conditions pour l'exigeant projet Speed Ski touring.

Contact:

Silvia Brüllhardt
Mammut Sports Group AG
Industriestrasse Birren
CH-5703 Seon

Public Relations
Tél. +41 (0)62 769 81 25
Fax +41 (0)62 769 82 47
silvia.bruellhardt@mammut.ch
www.mammut.ch


Fichiers multimédias
3 fichiers

Plus de communiques: Mammut Sports Group AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: