Swissgas AG

Fluxys reprend les parts de Eni dans la société Transitgas

Berne (ots) - Fluxys, société belge spécialisée dans le transport gazier, a repris, par l'intermédiaire de sa filiale FluxSwiss récemment créée à Lugano, la participation de 46% du groupe énergétique italien Eni dans la société Transitgas SA, exploitant du gazoduc traversant la Suisse. La participation de Swissgas demeure inchangée à 51 pour cent. La poursuite de l'exploitation de ce gazoduc essentiel pour l'approvisionnement de la Suisse s'inscrit ainsi dans la continuité. Présent dans le Nord-Ouest de l'Europe du, le nouveau partenaire Fluxys détient et exploite des infrastructures gazières assignées au transport et au stockage de gaz naturel ainsi qu'à l'injection de gaz naturel liquéfié dans le réseau. La prochaine étape consistera à modifier le réseau Transitgas et les infrastructures situées tant en amont qu'en aval de manière à ce que l'axe de transport nord-sud puisse également être utilisé dans le sens inverse. Cette évolution consolidera durablement la disponibilité du gaz naturel en Suisse.

"Transitgas joue un rôle essentiel dans l'approvisionnement de la Suisse en gaz naturel, son gazoduc étant quasiment notre artère principale", explique Christoph Stutz, président du conseil d'administration de Swissgas lors d'une conférence de presse à Berne. "Nous saluons en Fluxys l'arrivée d'un partenaire rêvé dans l'actionnariat de Transitgas. En effet, Fluxys et Swissgas partagent des similitudes qui les rapprochent commercialement, notamment du fait de leur actionnariat constitué essentiellement d'entreprises de droit public." Le gazoduc de Transitgas a été construit pour transporter le gaz naturel en provenance du Nord (essentiellement les Pays-Bas et la Norvège) vers l'Italie. Il couvre également la majeure partie de la consommation de gaz en Suisse. Sa capacité de transport peut atteindre jusqu'à 5 fois la consommation helvétique, soit une puissance énergétique équivalent à 20 centrales nucléaires. Le gazoduc Transitgas constitue un maillon important du réseau interconnecté européen.

Le groupe énergétique italien Eni était jusqu'ici le deuxième plus grand actionnaire de la société Transitgas depuis sa création et la construction du gazoduc en 1974. Eni s'est séparé de ses participations dans trois sociétés exploitant des gazoducs transfrontaliers suite à des enquêtes diligentées par les autorités européennes.

Interconnexion accrue des marchés gaziers

"La prise de participation dans la société Transitgas constitue pour Fluxys un pas de géant dans la concrétisation de notre stratégie. Notre objectif est d'investir dans d'importantes infrastructures gazières en Europe occidentale pour interconnecter les marchés, améliorer la sécurité d'approvisionnement et accroître la liquidité du marché", souligne Walter Peeraer, PDG du groupe Fluxys. Transitgas nous aidera, avec d'autres infrastructures appartenant à Fluxys, à flexibiliser les transports de gaz naturel entre n'importe quel point frontière et le client. "Pour sa part, Swissgas tirera parti, le cas échéant, de notre réseau de transport aux ramifications multiples, et des nombreuses options de diversification qui s'ouvrent ainsi pour son portefeuille d'approvisionnement. Notre système de transport comporte deux artères principales acheminant le gaz naturel de Suède en Suisse, avec de nombreuses possibilités d'injection de gaz naturel liquéfié. Nous exploitons depuis 25 ans à Zeebruges un terminal méthanier pour le déchargement, la regazéification et l'injection de gaz naturel liquéfié (GNL). Le terminal GNL de Dunkerque (France) sera prochainement connecté à notre système. La connexion au réseau des Pays-Bas ouvre également l'accès au terminal méthanier de Rotterdam. Ces trois terminaux méthaniers ont une capacité d'injection cumulée de 30 milliards de mètres cubes normaux par année." Toujours selon Walter Peeraer, le gaz naturel a toutes ses chances, car c'est l'énergie fossile la plus propre, et les infrastructures gazières sont très développées et peuvent même servir au transport de biogaz.

Transit de gaz naturel du Sud au Nord

L'optimisation du réseau de Transitgas et du gazoduc TENP (Trans-Europa-Naturgas-Pipeline) situé en amont ouvre également des perspectives séduisantes. "Etant désormais actionnaire de Transitgas, nous avons un intérêt majeur à développer tout le potentiel de ce gazoduc. Nous sommes fermement décidés à investir dans le projet Transitgas avec SNAM et Open Grid Europe, opérateurs gaziers respectivement italien et allemand, pour permettre aussi le transport de gaz naturel du Sud vers le Nord." Cette option permettra de transporter le gaz naturel d'Italie en Europe occidentale, en passant par la Suisse.

Objectifs à long terme: parfaire encore la sécurité d'approvisionnement

"Nous voulons être une entreprise rentable au service des intérêts économiques de la communauté", affirme Walter Peeraer. Le groupe Fluxys, qui appartient à 80% aux communes belges, vise à instaurer sur le long terme des partenariats transfrontière pour améliorer la sécurité d'approvisionnement et la liquidité des marchés gaziers.

Documentation: www.erdgas.ch/transitgas

Transitgas

La société Transitgas SA a construit en 1974 un gazoduc reliant Wallbach (AG), sur la frontière allemande, et depuis 2001, Rodersdorf (SO), sur la frontière française, à l'Italie en traversant la Suisse par le col du Gries. L'actionnariat de Transitgas SA se répartit entre Swissgas, actionnaire majoritaire détenant 51% du capital, Fluxys, qui a repris la part de 46% de Eni par l'intermédiaire de sa filiale FluxSwiss, et E.ON Ruhrgas, dont la participation reste inchangée à 3%. Ses capacités de transport, de l'ordre de 18 milliards de mètres cubes normaux par année, sont affrétées à long terme par les deux partenaires FluxSwiss et Swissgas. Transitgas emploie 53 collaborateurs en Suisse. Son réseau souterrain compte actuellement 293 km de conduites, dont 132 km d'un diamètre de 120 cm et 161 km d'un diamètre de 90 cm. Le gazoduc traverse également plusieurs reliefs montagneux dans ses propres galeries. Transitgas exploite par ailleurs une station de compression à Ruswil (LU), qui comprime le gaz naturel à environ 70 bar pour la suite du transit.

Swissgas

La société anonyme Swissgas achète du gaz naturel sans but lucratif sur mandat des quatre sociétés régionales de distribution de gaz suisses : Gasverbund Mittelland AG, Erdgas Ostschweiz AG, Gaznat SA et Erdgas Zentralschweiz AG. Toutes quatre répondent communément aux besoins en gaz naturel des nombreux fournisseurs suisses locaux et approvisionnent ceux-ci également sans chercher à en tirer profit. Pour pouvoir mener sa mission à bien, Swissgas exploite ses propres conduites à haute pression dans notre pays, participe au transit via la Suisse et dispose de droits de transport à l'étranger. En outre, Swissgas est partie prenante de l'extraction de gaz naturel en Norvège par le biais de sa participation dans la société Bayerngas Norge AS.

Fluxys

Fluxys G est une société spécialisée dans le transport gazier. Elle est présente sur le marché du gaz naturel en Europe occidentale. Fluxys G a pour but d'améliorer la sécurité d'approvisionnement et la liquidité du marché d'Europe occidentale en favorisant les flux de gaz transfrontaliers. Fluxys construit et exploite en Belgique des infrastructures de transport et de stockage pour le gaz naturel ainsi qu'un terminal méthanier pour le déchargement, la regazéification et l'injection du gaz naturel liquéfié (GNL). En Europe occidentale, Fluxys développe toute une série de coopérations industrielles et de prises de participation dans des sociétés spécialisées dans le transport gazier et l'exploitation des terminaux méthaniers. L'engagement de Fluxys s'inscrit dans une optique de sécurité, d'efficacité, de durabilité et de rentabilité.

La société Fluxys est détenue à raison de 80 % par l'actionnaire majoritaire Publigas, entreprise appartenant aux communes belges, les 20% restant appartenant à la Caisse de dépôt et placement du Québec. Fluxys emploie près de 1'100 collaborateurs, dont la majorité en Belgique, et dont 15 personnes travaillent dans la filiale FluxSwiss SA récemment créée à Lugano (anciennement filiale de Eni). Le groupe Fluxys a un capital propre de 1,534 milliard d'euros, et a réalisé un chiffre d'affaires de quelque 680 millions d'euros en 2010.

www.transitgas.ch
www.swissgas.ch
www.fluxswiss.com
www.fluxysg.com
www.gaz-naturel.ch 

Contact:

Ruedi Rohrbach, CEO Swissgas
Tél.: +41/44/288'34'00
E-Mail: rohrbach@swissgas.ch

Rudy van Beurden, Communication Manager Fluxys G
Mobile: +32/(0)476/52-02-28
E-Mail: rudy.vanbeurden@fluxys.com


Ces informations peuvent également vous intéresser: