Tage der Genforschung

"Journées de la recherche en génétique" 2003: dialogue apprécié entre scientifiques et population

    Berne (ots) - La dernière d'une vingtaine de réunions d'information et de dialogue organisées dans le cadre des "Journées de la recherche en génétique" a eu lieu vendredi dernier à l'Hôpital universitaire de Zurich lors d'une journée portes de laboratoire ouvertes. Les chercheurs d'une trentaine d'instituts, organisations et entreprises spinn-offs ont parlé de leurs projets de recherche lors des forums qui se sont tenus tout au long du mois à Bâle, Bellinzone, Berne, Guin, Genève, Lausanne et Zurich et qui s'articulaient autour du thème "le génie génétique à portée de main". Le fait que le public soit venu nombreux à la plupart des manifestations et qu'il ait maintes fois exprimé sa satisfaction à l'égard de la prestation des animateurs montre qu'il apprécie particulièrement un contact personnalisé avec les scientifiques et une approche plus directe de la recherche en génétique.

    Le génie génétique à portée de main

    Placées cette année sous le signe du "génie génétique à portée de main", les "Journées de la recherche en génétique" ont eu lieu du 10 mai au 13 juin 2003 pour la cinquième fois de suite. Les manifestations, plus de vingt en tout, telles que forums, ateliers d'information, expositions, stages en génie génétique et visites de laboratoire, qui se sont déroulées dans sept villes de Suisse ont connu un franc succès auprès du public. Le Dr Samuel Ginsburg, professeur de biologie à l'Ecole cantonale de Wettingen, a emmené sa classe au "village du gène" à la Hechtplatz de Zurich. "Mes élèves ont eu beaucoup de plaisir à poser des questions critiques aux chercheurs et à participer personnellement à des expériences", a déclaré Ginsburg. Cela rend les choses plus transparentes et mes cours plus intéressants parce que plus proches de la pratique.

    Les chercheurs eux-mêmes ont dressé un bilan positif. Par exemple Véronique Revaz, doctorante à l'Institut de microbiologie de l'Université de Lausanne, qui en raison des nombreuses inscriptions à la journée portes ouvertes consacrée à la recherche sur le VIH a été obligée de faire visiter son laboratoire cinq fois plus souvent que prévu: "Ces visites sont une excellente opportunité de partager notre fascination pour la recherche et de discuter ouvertement des risques et bénéfices du génie génétique".

    Chercheur en génétique l'espace d'un jour

    Pour la première fois cette année, des "stages d'une journée en laboratoire" ont été inscrits au programme. Ils permettent aux personnes intéressées d'accompagner un chercheur généticien pendant toute une journée dans son laboratoire. Thomas Müller d'Oberwil-Lieli fait partie de cette trentaine de "stagiaires" qui ont tous été enthousiasmés. A la fin du mois de mai, il est allé faire un stage éclair à l'Institut de biologie cellulaire de l'Université de Berne, où il s'est surtout intéressé au développement des thérapies géniques destinées au traitement des maladies héréditaires et des infections à VIH. Pour Müller, ce stage d'un jour fut une expérience inoubliable: "J'étais curieux de voir ce qui se passe dans un laboratoire de recherche tout au long de la journée. La théorie et la pratique s'y combinent parfaitement".

    L'idée des stages d'un jour, action qui se déroule encore jusqu'à fin juin, est du professeur Daniel Schümperli de l'Institut bernois de biologie cellulaire. En tant que représentant du forum recherche génétique de l'Académie suisse des sciences naturelles (ASSN), Schümperli participe depuis des années à l'organisation des "Journées du gène". Il explique sa motivation ainsi: "Ouvrir les portes de nos laboratoires à des profanes, leur expliquer en quoi consiste notre travail, répondre à leurs questions et être à l'écoute de leurs angoisses est devenu une tâche de plus en plus importante pour nous autres chercheurs. Les "Journées de la recherche en génétique" permettent aux chercheurs de dialoguer avec la population dans une ambiance décontractée". Vu les expériences positives faites à ce jour, les organisations de soutien se voient confortées dans leur désir de poursuivre le dialogue avec la population.

ots Originaltext: Journées de la recherche en génétique
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Secrétariat des "Journées de la recherche en génétique"
c/o Gen Suisse
Kurt Bodenmüller
Case postale
CH-3000 Berne 15
Tél.      +41/31/356'73'84
Fax        +41/31/356'73'01
E-mail: info@jours-du-gene.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: