Valiant Holding AG

Avenir consolidé: Banque Valiant

Lucerne / Berne (ots) - VALIANT HOLDING regroupe ses trois banques de détail. Il s'agit de la réponse conséquente et logique à l'évolution du marché survenue ces deux dernières années. La fusion ne change rien pour les clients: ils sont comme par le passé desservis par leurs conseillers familiers, aux emplacements habituels. Comme jusqu'ici, une offre de produits et de prestations, conformes aux besoins et compétitifs, leur est proposée à des conditions attractives. Les trois banques de détails IRB Interregio Bank, Luzerner Regiobank et Banque Valiant opérant sous l'égide de VALIANT HOLDING se regrouperont dès le 1er janvier 2005 sous la marque "Banque Valiant". Cette démarche vise à diminuer les coûts par une simplification des structures et des processus internes et à améliorer ainsi la compétitivité et la rentabilité. La forte position acquise dans les cantons d'Argovie, de Lucerne et de Berne ainsi que dans la partie germanophone du canton de Fribourg peut être consolidée de la sorte. Valiant Privatbank AG sera responsable comme par le passé des opérations exigeantes de gestion de fortune. Ce faisant, VALIANT HOLDING accomplit un nouveau pas conséquent dans la mise en oeuvre de sa stratégie d'entreprise. Pression sur les marges dans les affaires grand public et de prêts La pression sur les marges s'est amplifiée massivement ces deux dernières années. La clientèle est devenue nettement plus exigeante; elle est sensiblement mieux informée que par le passé. La transparence accrue aboutit à une diminution des liens avec la clientèle et à une pression sur les prix notamment des prestations standard. Les grandes banques poussent les affaires grand public en Suisse, leur présence sur le marché est très agressive. Il en va de même pour les banques cantonales, actives également en dehors de leur domaine traditionnel d'activité. Les banques Raiffeisen tentent d'augmenter leur volume d'affaires par une pénétration dans les centres de concentration urbaine et par l'octroi généreux de crédits. Face à la faible croissance de marché des deux ou trois dernières années, tout cela a impliqué une accentuation marquante de la concurrence. Coûts fixes en hausse Le développement technologique a modifié radicalement l'univers bancaire en matière d'automation des affaires au front et de traitement des transactions, ainsi qu'au niveau des canaux de distribution. Pour les banques, les charges consacrées à l'infrastructure informatique sont aujourd'hui le plus gros bloc de coûts fixes. Des volumes élevés sont nécessaires pour justifier ces investissements et pour pouvoir proposer à long terme des produits à des prix compétitifs. Un renforcement personnel qualitatif et quantitatif s'impose pour satisfaire aux exigences accrues dans le suivi et l'acquisition de la clientèle. De même, la densité de régulation toujours croissante exige des ressources supplémentaires, notamment sur la base des nouvelles dispositions sur les fonds propres selon Bâle II, qui seront selon toute probabilité introduites à la fin 2006. Outre une réglementation fortement remaniée en matière de risques de crédit, des dispositions particulières sur les fonds propres pour couvrir les risques opérationnels seront définies pour la première fois, signifiant une nouvelle extension de la gestion des risques et déclenchant ainsi un besoin considérable en investissement. La maîtrise des coûts, clé du succès Pour assurer la compétitivité et ainsi le futur d'une banque, un rapport coûts/rendement bas (Cost / Income Ratio) est la condition essentielle. Les potentiels de synergie prévus il y a deux ans à peine avec le regroupement des instituts IRB Interregio Bank, Luzerner Regiobank, Banque Valiant et Valiant Privatbank AG sous l'égide de VALIANT HOLDING se sont confirmés. La fusion maintenant décidée des trois banques de détail permet de compenser le recul de marge intervenu, par des économies supplémentaires de coûts. Remaniement de la gestion La fusion permet de regrouper les organes de direction dans un seul conseil d'administration et une direction opérationnelle. Cette démarche facilite la mise eu oeuvre de la stratégie du Groupe et aboutit à des économies de coûts. Il est toutefois décisif que les cadres puissent investir davantage de temps dans le suivi et l'acquisition de clients. Avantages pour les actionnaires La nouvelle structure de VALIANT est efficiente, dynamique et porteuse d'avenir. Il s'agit de perspectives intéressantes pour les actionnaires de VALIANT HOLDING. Avantages pour les clients et les partenaires d'affaires Les clientes et clients de IRB Interregio Bank et Luzerner Regiobank seront desservis comme par le passé par leurs conseillers familiers, aux emplacements habituels. Leurs comptes seront automatiquement reportés sur la Banque Valiant, et les prestations proposées telles que le service des paiements, l'Electronic Banking, etc. seront à leur disposition sans changement. La Banque Valiant souhaite rester un établissement s'engageant pour le bien de la région et ne pas devenir une sorte de "mini-grande banque". Ce qui a fait ses preuves doit être maintenu, et complété par des éléments nouveaux. De ce fait, rien ne changera à l'objectif de proximité de la clientèle et à l'identification de ses besoins, alors que les décisions de crédit seront toujours prises dans la région, sur place. Ces objectifs seront également prioritaires à l'avenir. En d'autres termes: dans l'optique du client, seules les inscriptions sur les bâtiments ainsi que le logo sur les formulaires et les imprimées changeront pour IRB Interregio Bank et la Luzerner Regiobank. Le réseau de succursales subsiste, puisque les domaines d'activité se complètent, sans se chevaucher. L'avenir du réseau de succursales dépendra toutefois du comportement de la clientèle, qui définit en fin de compte quand et où elle veut utiliser les prestations proposées. Avantages pour le personnel Des postes de travail sûrs, avec d'intéressantes conditions d'engagement, des prestations sociales bien étayées et des possibilités étendues et variées de formation seront toujours proposés au personnel. Les réductions de postes de travail seront compensées si possible dans le cadre des départs naturels au sein du Groupe. Avantages pour la région Chaque région conserve sa Banque régionale - sous le nouveau nom de Banque Valiant - en tant qu'employeur et contribuable. À l'avenir également, les activités sociales, culturelles et sportives sur place seront promues par des contributions. La direction sera communiquée ultérieurement L'équipe de direction de la "nouvelle" Banque Valiant sera désignée ces prochaines semaines, puis communiquée. De toute manière,la composition actuelle ne change pas jusqu'à la fin 2004. ots Originaltext: VALIANT HOLDING Internet: www.newsaktuell.ch/f Contact: Monsieur Roland von Büren, prof. Dr président du Conseil d'administration de VALIANT HOLDING ainsi que Monsieur Kurt Streit CEO de VALIANT HOLDING Tél. +41/31/310'73'21 (ce vendredi de 13h30 à 14h30)

Ces informations peuvent également vous intéresser: