Mission Evangélique contre la Lèpre, Sui

La journée mondiale de la lèpre: La lutte contre la lèpre - un bilan intermédiaire décourageant

    Küsnacht (ots) - C'est au début de 2000 qu'a été lancé un programme de cinq ans conduit à l'échelle mondiale pour vaincre définitivement la lèpre. La Mission Evangélique contre la Lèpre dresse aujourd'hui un bilan intermédiaire décourageant: deux ans après le lancement du programme, le taux d'infection n'a pas baissé!

    Lancée en 2000, la campagne de l'OMS reposait sur la certitude qu'un traitement systématique et bien ciblé permettrait d'enrayer la propagation du bacille responsable de la maladie et de faire ainsi diminuer les infections nouvelles. Les nouveaux cas enregistrés chaque année font cependant apparaître un tableau épidémiologique décourageant. Les organisations gouvernementales et les associations d'aide (ONG) qui œuvrent pour l'éradication de la lèpre vont donc se voir contraintes de multiplier leurs efforts.

    Chaque année, plus de 760'000 personnes sont infectées par le bacille de la lèpre. Plus de quatre millions d'hommes souffrent des conséquences d'une maladie qui provoque des handicaps physiques lourds. Les mutilations aux pieds et aux mains ainsi que les déformations du visage sont les suites d'une atteinte irréversible des nerfs périphériques qui rend les membres insensibles. Les personnes concernées - dont 12 % d'enfants - ont besoin d'aide de toute urgence pour pouvoir vivre dignement.

    Dans le cadre de la 50ème journée mondiale de la lèpre, Trevor Durston, directeur général de la Mission Evangélique contre la Lèpre, s'est engagé à continuer de soutenir, et ce aussi longtemps que cela sera nécessaire, les gouvernements des Etats concernés ainsi que le réseau médical luttant sur le terrain contre le fléau. "Notre mission consiste à promouvoir par tous les moyens le dépistage des cas de lèpre et à assurer la mise en œuvre de toutes les mesures permettant de traiter correctement les personnes atteintes", estime Trevor Durston, qui est également membre du comité de direction de la Fédération internationale des Associations contre la lèpre (ILEP).

    "L'existence de cette maladie est un véritable scandale. En effet, contrairement au sida et à d'autres maladies infectieuses, la lèpre peut être guérie. L'efficacité de la thérapie médicamenteuse est d'ailleurs largement éprouvée. Néanmoins, la mise en œuvre à l'échelle mondiale du programme thérapeutique laisse encore beaucoup à désirer " ajoute Eric Chollet, directeur pour la Suisse de la Mission Evangélique contre la Lèpre. "Nos axes d'intervention ne se limitent pas à la guérison de la maladie. Le travail de prévention de la maladie et de réinsertion des personnes guéries, malheureusement victimes d'une stigmatisation sociale dans de nombreuses régions du monde, sont également des composantes importantes de notre mission."

    "Nous pouvons malgré tout être fiers de nos succès", déclare Durston. "Depuis 1982, des millions de personnes ont été soignées et guéries. Le nombre de patients touchés par la lèpre diminue rapidement. La Mission Evangélique contre la Lèpre et d'autres organisations comparables entreprennent tout ce qui est humainement possible pour pratiquer un dépistage précoce et traiter les malades à l'aide d'une polychimiothérapie spécifique."

    La Mission Evangélique contre la Lèpre lutte contre l'épidémie depuis 1874, en Asie et en Afrique. Au cours des années à venir, l'organisation continuera de poursuivre sans relâche son objectif de long terme, à savoir l'éradication définitive de la maladie. Les scientifiques et les médecins spécialistes sont unanimes: bien que l'on dispose aujourd'hui de tous les moyens nécessaires pour vaincre la lèpre, le problème ne peut être résolu à court terme. L'objectif de l'OMS est par contre réalisable à long terme. Ceci nécessite l'engagement total de tous les intervenants: gouvernements, associations d'aide, médias et donateurs.

ots Originaltext: Mission Evangélique contre la Lèpre, Suisse
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Eric Chollet
Tél. +41/21/80'50'81
mailto: mecl@bluewin.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: