pharmaSuisse - Schweizerischer Apotheker Verband / Société suisse des Pharmaciens

Allume-feu toxiques: prudence lors des barbecues! - Campagne de prévention "Quand ludique rime avec toxique"

Berne-Liebefeld (ots) - C'est l'été - Voici venu le temps des barbecues! Ces grillades conviviales recèlent toutefois aussi des risques - surtout pour les enfants en bas âge qui confondent les allume-feu liquides avec des boissons ou qui sucent la mèche des petites lampes d'ambiance. La campagne de prévention "Quand ludique rime avec toxique" permet à la Société suisse des pharmaciens (SSPh) de souligner ce type de dangers. "Les enfants en bas âge prennent l'huile rouge des lampes d'ambiance pour du sirop et sucent la mèche. Pourtant, d'infimes quantités d'huile de paraffine peuvent déjà atteindre les poumons et provoquer de sérieuses inflammations", explique Christine Rauber, responsable du service de renseignement auprès du Tox. Des produits à base de paraffine et des produits de distillation à base de pétrole sont contenus dans les huiles pour lampes d'ambiance et dans les allume-feu liquides. Il est conseillé de vérifier de temps à autre les produits chimiques qui se trouvent dans la maison. Les huiles à base de paraffine et de pétrole devraient alors être bannies ou dans tous les cas rangées hors de portée des enfants et clairement désignées comme produits toxiques. Les substances toxiques doivent toujours être conservées dans leur emballage d'origine. Un liquide caustique transvasé dans une bouteille d'eau minérale peut en effet avoir des conséquences fatales. Si un enfant en avale une grande gorgée, il risque de subir de graves brûlures de l'oesophage. Quelques astuces permettent de considérablement réduire les risques. Ainsi, les allume-feu solides sous forme de cubes ou de pâtes sont bien moins dangereux dans la mesure où les éléments liquides sont fixés à de la sciure de bois ou du liège broyé. Des substances moins dangereuses, par exemple à base d'huile de colza, sont en outre disponibles dans les commerces pour les lampes à huile ou les torches de jardin. Il est aussi préférable d'acheter du liquide incolore pour lampes à huile. Il faut néanmoins toujours se rappeler que les substances doivent être rangées hors de portée des enfants. Campagne de prévention "Quand ludique rime avec toxique" En Suisse, 10 000 enfants entre 0 et 10 ans sont victimes chaque année d'intoxications accidentelles dues à des médicaments, produits de nettoyage, mégots, boissons alcoolisées rangés ou déplacés imprudemment, mais aussi à des fleurs et des plantes toxiques. Il est alors vivement conseillé de composer le 145 (numéro d'urgence du Tox), même si aucune séquelle n'est généralement à déplorer. Les intoxications d'enfants peuvent la plupart du temps être évitées par de simples mesures de précaution. C'est pourquoi la Société suisse des pharmaciens (SSPh) a décidé de lancer la campagne "Quand ludique rime avec toxique". L'aide-mémoire sur les premiers soins et la prévention des intoxications auprès des enfants comprend toute une série d'informations pratiques. Il est disponible dans les pharmacies en français, en allemand et en italien. Le livre d'images "Nora et le truc toxique" a été tout spécialement créé pour les enfants afin de les sensibiliser aux divers dangers. Des jardinières d'enfants et des pharmaciennes ont apporté leur contribution à ce livre, paru aux éditions Orell Füssli. Il comprend une brochure avec une liste de contrôle pour sécuriser la maison et le jardin, un lexique de huit plantes d'appartement et de jardin toxiques, sans oublier une liste d'adresses et de sites Internet importants. La campagne est soutenue par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), le Centre suisse d'information toxicologique (Tox), de même que par AstraZeneca, Johnson&Johnson, Visana et Voigt. Bibliographie Liz Suter / Corinne Schroff Nora et le truc toxique env. 32 pages reliées, avec illustrations en couleur Format 28 x 21 cm Avec brochure d'accompagnement de 20 pages Éditions Atlantis 2004 CHF 24.80 / ¤ 13.90 Dès 5 ans / ISBN 3-7152-0496-6 ots Originaltext: Société suisse des pharmaciens Suisse Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Pour de plus amples informations concernant la campagne: Siège de la SSPh Stationsstrasse 12 3097 Liebefeld Tél. +41/(0)31/978'58'58 E-Mail: sav@sphin.ch Marcel Wyler E-Mail:marcel.wyler@sphin.ch Internet: hht://www.pharmagate.ch Internet: http://www.toxi.ch

Plus de communiques: pharmaSuisse - Schweizerischer Apotheker Verband / Société suisse des Pharmaciens

Ces informations peuvent également vous intéresser: