pharmaSuisse - Schweizerischer Apotheker Verband / Société suisse des Pharmaciens

SSPh: 600 pharmaciens présents au symposium de formation continue

Dimanche dernier, 600 pharmaciennes et pharmaciens se sont retrouvés à Berne lors du symposium de formation continue sur les neuroleptiques et les psychoses schizophréniques. Texte complémentaire par ots. L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Reproduction sous indication... plus

Voir image: www.newsaktuell.ch/f/story.htx?nr=100468728

    Berne-Liebefeld (ots) - Dimanche dernier, 600 pharmaciens se sont retrouvés à Berne lors du symposium de formation continue sur les neuroleptiques et les psychoses schizophréniques. Ce symposium organisé par la Société suisse des pharmaciens (SSPh), a permis de sensibiliser les pharmaciens au contact avec les schizophrènes et à la reconnaissance des symptômes précoces et à les informer sur les derniers résultats de la recherche scientifique.

    Le symposium de formation continue de la SSPh qui s'est tenu dimanche passé à Berne a connu un nombre record de participants: 600 pharmaciens ont participé à cette manifestation de formation continue "Pharmactue" "Neuroleptiques - une vie nouvelle?". Sara Iten-Hug, pharmacienne et organisatrice du symposium pour la Société suisse des pharmaciens déclare: "Notre symposium doit aider à promouvoir la sécurité du malade et de son entourage et à mieux comprendre les patients. Une bonne coopération entre les pharmaciens et les médecins ainsi que entre les spécialistes et le patient/ses proches est la condition nécessaire."

    Une meilleure compréhension, une plus grande sécurité pour les patients et leur entourage

    Des experts renommés ont parlé du dépistage précoce des psychoses, du traitement pharmacologique avec les nouveaux médicaments et de l'effet sur la schizophrénie d'autres substances addictives. Des patientes et leur entourage ont témoigné de leur conflit entre espoir et doute dans la lutte quotidienne avec la maladie. "Ce qui manque toujours est la compréhension humaine, un véritable intérêt, l'attention, le respect et la disposition à écouter sans porter de jugement immédiat" a souligné une patiente. Il est aussi très important d'inclure l'entourage du malade. "Mais la famille ne fournit pas seulement un appui important au patient, elle a aussi besoin d'aide et de soutien" a expliqué Vreni Diserens, la présidente de l'Association de Familles de malades souffrant de Schizophrénie ou de troubles psychiques (AFS).

    Pharmactuel, le programme de formation continue de la SSPh

    Sous le nom de "Pharmactuel", la Société suisse des pharmaciens offre aux pharmaciens un programme de formation continue scientifique. En plus d'un symposium annuel, il inclut six cahiers de formation continue présentant les dernières connaissances scientifiques sur des sujets précis. Les cahiers Pharmactuel parus cette année avaient trait à la rhumatologie, aux troubles du sommeil, à l'incontinence et aux troubles de la fonction rénale chez les personnes âgées. Les questionnaires inclus dans les cahiers doivent être complétés par les pharmaciens et être envoyés pour évaluation à la SSPh. Des séances d'information sont organisées dans toute la Suisse.

    Information sur la schizophrénie

    Informations générales

    - La schizophrénie est une maladie du cerveau connue dans le monde
        entier et qui n'a pas encore été pleinement élucidée.

    - Une personne sur 100 souffre au cours de sa vie des symptômes de
        la schizophrénie.

    - Pour trois malades sur quatre souffrant de schizophrénie, la
        maladie apparaît entre 16 et 25 ans. Souvent, elle dure toute la
        vie.

    - Le nom de "schizophrénie" a été introduit en 1911 par le
        psychiatre suisse Eugen Bleuler. "Schizo" et "phrénie"
        proviennent du grec "schizo" = fendu, séparé, et de "phrên" =
        esprit. Une grande partie de la population associe aussi la
        schizophrénie à l'idée d'un "dédoublement de la personnalité".  
        Les schizophrènes sont souvent considérés comme
        intellectuellement inférieurs et ils sont dès lors exclus de la
        société. Le tableau clinique de la schizophrénie est cependant
        associé à une scission de l'esprit au sens d'une perte du    
        contact avec le réel et non pas à un dédoublement de la  
        personnalité.

    - Les neuroleptiques, médicaments très efficaces, qui n'induisent
        pas la dépendance en général, sont utilisés comme traitement.
        Les neuroleptiques classiques des années 60 et 70 avaient des
        effets indésirables très marqués. Avec les nouveaux médicaments,
        le traitement ambulatoire des patients est aujourd'hui presque
        toujours possible grâce aux neuroleptiques "atypiques".

    - L'administration de neuroleptiques est souvent complétée par
        d'autres mesures de traitement, comme la rééducation de
        l'esprit, la psychothérapie ou la sociothérapie.

    Symptômes

    - Les symptômes caractéristiques de la schizophrénie peuvent être
        regroupés en symptômes "positifs" et "négatifs".

    - Les hallucinations, les délires et l'agitation font partie des
        "symptômes positifs"; les "symptômes négatifs" sont caractérisés
        entre autres par l'inactivité, le retrait social, la perte de
        motivation et de la joie de vivre ainsi par une certaine
        froideur de sentiment.

    - En cas de début aigu de la maladie, une modification importante
        du comportement du patient apparaît après quelques semaines. Par
        contre, en cas d'évolution insidieuse de la maladie, le
        diagnostic ne peut souvent être établi qu'après une longue
        période de souffrances. La famille, les proches et les amis des
        malades sont fortement affectés par les conséquences de cette
        maladie.

    Vous trouvez aussi ce communiqué de presse sous www.pharmagate.ch (rubrique informations, médias).

ots Originaltext: Société suisse des pharmaciens
Voir image: www.newsaktuell.ch/f/story.htx?nr=100468728
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
Société suisse des pharmaciens
Marcel Mesnil
secrétaire général
Stationsstrasse 12
CH 3097 Berne-Liebefeld
Tél.         +41/31/978'58'58
Fax          +41/31/978'58'59
courriel: sav@sphin.ch
Internet: http://www.pharmagate.ch



Plus de communiques: pharmaSuisse - Schweizerischer Apotheker Verband / Société suisse des Pharmaciens

Ces informations peuvent également vous intéresser: