hotelleriesuisse

Les parlementaires élus meilleurs défenseurs du tourisme en 2015: le conseiller national Jakob Büchler (PDC) et le conseiller aux Etats Jean-René Fournier (PDC)

de gauche à droite: Andreas Züllig, président d'hotelleriesuisse; Jean-René Fournier, élu meilleur défenseur du tourisme au sein du Conseil des Etats; Jakob Büchler, élu meilleur défenseur du tourisme au sein du Conseil national; Roger Seifritz, délégué à la politique éco-nomique de... plus

Berne (ots) - A l'occasion de leur Dîner politique annuel, hotelleriesuisse et Parahotellerie Schweiz ont désigné les parlementaires les plus ouverts aux intérêts du tourisme. Un coup d'oeil dans les coulisses du Bellevue Palace Berne a sensibilisé en outre les membres des Chambres fédérales aux enjeux de politique économique les plus importants pour la branche.

Sous la devise «Coup d'oeil dans les coulisses », hotelleriesuisse et Parahotellerie Schweiz ont invité les membres de la nouvelle Assemblée fédérale à l'Hôtel Bellevue Palace à Berne. Lors de cet événement, les deux associations ont élu une fois encore les meilleurs défenseurs du tourisme au sein du Conseil des Etats et du Conseil national. La distinction est décernée sur la base de l'analyse qu'hotelleriesuisse a fait des votes des parlementaires au cours des sessions 2015. Les votes de chaque parlementaire étant connus, il est possible d'établir un véritable classement. Pour leur engagement en faveur du tourisme en 2015, la palme est revenue au conseiller national Jakob Büchler (SG) et au conseiller aux Etats Jean-René Fournier (VS), tous deux élus PDC. Ces deux députés se sont notamment distingués par leur engagement en faveur de la branche dans le cadre de la promotion économique et de la loi sur les résidences secondaires.

Urs Bührer, directeur du Bellevue Palace à Berne a conduit les parlementaires présents dans les coulisses de sa maison pour une découverte des mille facettes de l'hôtellerie. A partir de la situation concrète de l'établissement, la discussion s'est engagée autour des enjeux actuels de politique économique pour l'hôtellerie. Ont été abordés, entre autres, le problème du marché de l'emploi, la consommation d'énergie, la réglementation en matière d'hygiène et la législation sur les denrées alimentaires. Dans son allocution de bienvenue, Andreas Züllig, président d'hotelleriesuisse et lui-même hôtelier à Lenzerheide, a mis l'accent sur le client, lequel est au centre de l'activité courante de l'hôtel. Or, l'hôte est très attentif et sensible aux coûts, aux prestations et à la qualité de l'accueil. Pour répondre au mieux à ses attentes, il faut que tout fonctionne en coulisse. L'hôtellerie suisse reste donc tributaire des soutiens politiques pour pouvoir bénéficier de conditions économiques générales équitables.

Priorités politiques 2016

Sur la base de l'agenda politique 2016, hotelleriesuisse a défini plusieurs priorités politiques importantes pour la branche:

- amélioration des conditions-cadre en renonçant à de nouvelles réglementations et à des coûts supplémentaires;

- mise en oeuvre de l'initiative sur l'immigration de masse favorable à l'économie et poursuite de la voie bilatérale, déclarées priorités absolues;

- ancrage définitif du taux spécial de TVA pour les prestations d'hébergement afin de soutenir la compétitivité internationale de la branche sans générer de pertes fiscales.

Pour de plus amples informations:


hotelleriesuisse
Media Relations
Téléphone: 031 370 41 40
E-mail: media@hotelleriesuisse.ch
www.hotelleriesuisse.ch



Plus de communiques: hotelleriesuisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: