hotelleriesuisse

hotelleriesuisse:Poursuite de la relance touristique dans les régions suisses

Berne (ots) - Les prévisions BAK-hotelleriesuisse pour le tourisme dans les régions suisses, publiées aujourd'hui, tablent sur une poursuite de la reprise de la demande touristique pour les mois à venir: Pour la saison d'hiver 2005/06, les perspectives sont modérément optimistes avec une croissance escomptée de 1.1%. Pour ce qui est de la saison d'été 2006, le taux de croissance sera d'un bon pour-cent. L'UEFA EURO 2008 sera déterminante pour les perspectives du tourisme suisse à moyen terme, soit pour la période 2007/2008, car cette manifestation générera une demande supplémentaire estimée à environ 750'000 nuitées au profit de l'hôtellerie suisse. Optimisme tempéré pour la saison d'hiver 2005/06 Pour la saison d'hiver 2005/06, les perspectives dans le tourisme suisse sont modérément optimistes avec une croissance qui devrait atteindre 1.1%. Mais les différentes régions ne connaîtront pas, et de loin, la même évolution. Pour l'espace alpin1, BAK Basel Economics table sur une progression des nuitées hôtelières de 1.5%, soit au-dessus de la moyenne. Par contre, dans les grandes villes2 et les autres régions3 les taux de croissance seront plus faibles, puisqu'ils ne devraient atteindre respectivement que 0.6 et 0.4%. Tant les grandes villes que les autres régions ressentiront le ralentissement du tourisme d'affaires dont la dynamique s'est affaiblie. A l'intérieur de l'espace alpin, la croissance la plus forte est attendue pour les deux régions des Grisons et du Valais. Les Grisons, en raison de leur structure des clients, profitent de la reprise progressive sur le marché allemand. Les faveurs dont bénéficie le Valais sur le marché intérieur exerceront un effet stimulant sur cette région. Tandis que l'Oberland bernois et la Suisse centrale pourront tabler sur un taux de croissance d'environ un pour-cent, le canton du Tessin par contre doit s'attendre à une quasi stagnation. Ce pronostic réservé pour le tourisme hivernal au Tessin est révélateur des gros problèmes de restructuration et de positionnement auxquels ce canton est continuellement confronté. Continuité dans la saison d'été 2006 Pour la saison d'été 2006, la Suisse escompte une progression pratiquement identique de la demande touristique: le nombre des nuitées hôtelières devrait augmenter de 1.2%. L'espace alpin affichera en été 2006 également un taux de croissance au-dessus de la moyenne avec 1.4%. Cependant, son avance par rapport à la croissance dans les grandes villes et dans les autres régions devrait être sensiblement moins flagrante que durant la saison d'hiver 2005/06. A l'intérieur de l'espace alpin, l'évolution pronostiquée varie d'une région à l'autre: un taux de croissance supérieur à la moyenne est attendu pour le canton du Valais, lequel s'appropriera de nouvelles parts du marché domestique dans le tourisme estival également. Le canton des Grisons, lequel profite de la reprise du marché allemand, devrait pouvoir escompter une hausse des nuitées hôtelières équivalente à la moyenne de l'espace alpin. Il en va de même pour la Suisse centrale, qui peut s'attendre à une nette progression de la demande par rapport à la situation de l'été 2005 en raison des inondations. La dynamique de croissance dans l'Oberland bernois devrait, en été 2006, s'aligner sur la croissance moyenne nationale. Par contre, dans le canton du Tessin, l'été 2006 sera marqué par une baisse légèrement au-dessous de la moyenne de la demande touristique. L'évolution très réjouissante qui avait été observée durant l'été 2005 dans le tourisme tessinois ne devrait donc pas se répéter dans les mêmes proportions en été 2006. EURO 2008, un événement favorable pour l'hôtellerie suisse A moyen terme, la demande touristique en Suisse poursuivra son expansion, bien qu'à un rythme ralenti. Après une croissance de 1.1% pour la campagne touristique 2006, BAK Basel Economics escompte encore une croissance de 0.6% à l'échelle nationale pour la campagne touristique 2007. Pendant l'année touristique 2008, l'UEFA EURO 2008 générera, selon les estimations, une demande supplémentaire de 750'000 nuitées, soit une hausse de 2.4% qui sera fort appréciée par l'hôtellerie suisse4. Cet apport ne profitera pas uniquement aux grandes villes, à savoir Bâle, Berne, Zurich et Genève où les matchs se dérouleront, mais aussi aux alentours et à une grande partie du Mittelland. BAK Basel Economics table sur une croissance de la demande de 3.3% dans les grandes villes et même de 6.6 % dans les autres régions. A l'intérieur de l'espace alpin, c'est le Valais qui, à moyen terme, affichera les taux de croissance les plus élevés. Son attractivité déjà très forte sur le marché intérieur s'améliorera encore avec la mise en service du tunnel du Lötschberg prévue pour la fin de l'année 2007. Les régions touristiques de l'Oberland bernois et de la Suisse centrale connaîtront également une évolution réjouissante à moyen terme. Les deux régions pourront tirer profit de leur bon positionnement sur les marchés d'outre-mer. A moyen terme, les Grisons et le Tessin seront confrontées à des défis majeurs. Dans le cas des Grisons, la forte dépendance du marché allemand très âprement disputé freine la croissance. Pour l'industrie touristique tessinoise, les perspectives à moyen terme ne se présentent pas sous les meilleurs auspices et la situation concurrentielle devrait plutôt encore s'accentuer durant l'été. L'édition actuelle des prévisions pour le tourisme dans les régions suisses de BAK Basel Economics, y compris tous les tableaux, est disponible sur www.hotelleriesuisse.ch en format pdf. (1) Espace alpin = Valais, Oberland bernois, Tessin, Grisons et Suisse centrale (2) Zurich, Bâle, Berne, Lausanne et Genève (3) Cette désignation englobe toute la Suisse moins l'espace alpin et les 5 grandes villes (4) Les estimations de BAK Basel Economics se fondent sur une étude élaborée par l'UEFA et l'Association suisse de football, intitulée « Retombées économiques de l'UEFA EURO2008 en Suisse » ots Originaltext: hotelleriesuisse Internet: www.presseportal.ch Contact: hotelleriesuisse Isabel Garcia Responsable de la communication Tél.: +41/31/370'42'86 Mobile: +41/79/652'85'19 E-Mail:isabel.garcia@hotelleriesuisse.ch Internet: http://www.hotelleriesuisse.ch

Plus de communiques: hotelleriesuisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: