hotelleriesuisse

Poursuite de la reprise de l'activité touristique dans les régions suisses

    Berne (ots) - Selon les prévisions BAK-hotelleriesuisse pour le tourisme dans les régions suisses, la demande touristique devrait continuer de se maintenir durant les mois à venir. Durant la saison d'hiver 2004/05, le nombre des nuitées augmentera de 2,1% par rapport à l'année précédente. Dans les cinq grandes villes de Suisse, la hausse atteindra même 5,2 %. La reprise touristique se poursuivra durant la saison d'été et profitera particulièrement à l'espace alpin, pour lequel une croissance de 3,0 % est attendue.

    Comme le démontrent les chiffres statistiques de BAK Basel Economics, la Suisse a enregistré une forte croissance touristique durant la saison d'été 2004 : les nuitées hôtelières dans l'espace alpin(1) ont augmenté de 2,2 %, et la hausse des nuitées dans les cinq grandes villes(2) de Suisse dépasse même 14 %.

    Maintien de la reprise durant la saison d'hiver 2004/05

    Si BAK Basel Economics tablait déjà en décembre de l'année dernière sur une " reprise significative " de la demande pour l'hiver 2004/05, l'institut confirme cette reprise dans ses prévisions qui viennent de paraître. Selon les économistes bâlois, le nombre des nuitées augmentera effectivement de 2,1 % par rapport à l'année précédente. Cela étant, le nombre des nuitées dans l'espace alpin progressera de 0,9 %, tandis que les grandes villes afficheront les meilleurs scores de toutes les régions suisses (+ 5,2 %). Les autres régions(3), devraient enregistrer une croissance de 2,6 %. Les raisons qui expliquent cette progression marquante des nuitées sont les suivantes :

    - Le moral retrouvé de la clientèle nationale, après une année difficile, qui peut engendrer une croissance de la demande intérieure (+ 0,7 %).

    - La demande internationale en progression (+ 1,2 %), due au dynamisme qui caractérise la demande des voyageurs d'affaires et de la clientèle étrangère.

    Dans toutes les régions de l'espace alpin, le nombre des nuitées sera en hausse au cours de la saison d'hiver 2004/05. La consolidation générale de la reprise économique aura en outre pour effet que la Suisse centrale, fortement dépendante des voyageurs d'affaires et des touristes d'outre-mer, comptera parmi les leaders de la croissance dans les régions alpines durant l'hiver 2004/05 (+ 1,7 %). Le Valais et l'Oberland bernois devraient enregistrer chacun une hausse de près de 1 %. Le Valais peut ainsi renouer avec la tendance positive des années précédentes. Dans les Grisons, BAK Basel Economis table sur une augmentation des nuitées hôtelières de seulement 0,6 % ; cette croissance au-dessous de la moyenne s'explique par le fait que les impulsions émanant du marché allemand font cruellement défaut. Le canton du Tessin en revanche voit le bout du tunnel et les nuitées hôtelières progresseront de 0,2 %.

    Progression en été 2005

    Pour les mois de mai à octobre 2005 également, les économistes bâlois tablent sur une augmentation des nuitées dans l'espace alpin (+ 3 %) et dans les autres régions (+ 1,7 %). Par contre, les grandes villes ne réussiront pas à reproduire la même performance que celle de l'été 2004, principalement en raison du fait que la croissance économique mondiale devrait s'essouffler quelque peu, freinant du même coup le tourisme d'affaires et la demande d'outre-mer.

    Toutes les régions de l'espace alpin bénéficieront d'une demande accrue pendant la saison d'été 2005. La Suisse centrale et l'Oberland bernois se classeront en tête du palmarès. Le canton du Valais réalisera également une croissance supérieure à la moyenne, avec une progression des nuitées de 3,4 %. Par contre, la région des Grisons souffrira de la demande hésitante de l'Allemagne, mais les nuitées devraient malgré tout augmenter de près de 2 %. Dans le canton du Tessin, la reprise amorcée au courant de l'été 2004 se confirmera ; le nombre des nuitées devrait croître de 1,8 %.

    Chiffres positifs également pour les campagnes touristiques 2006 et 2007 A partir de l'année 2006, la croissance de la demande touristique sera un peu plus modeste. BAK Basel Economics prévoit une progression moyenne du nombre de nuitées de 0,9 % et de 0,3 % pour les campagnes touristiques respectivement de 2006 et 2007.

    La campagne touristique 2006 apportera à la Suisse centrale la plus forte croissance de nuitées hôtelières, à savoir 1,5 %. C'est la clientèle d'outre-mer qui reviendra en force et qui constituera le plus gros contingent dans les hôtels de la région. La demande dans les Grisons (1,2 %), le Valais (1,0 %) et l'Oberland bernois (0,8 %, se situera plus ou moins dans la moyenne de l'espace alpin. Le canton du Tessin fera figure de parent pauvre avec une modeste croissance de 0,4 %. Parmi les régions de l'espace alpin, c'est le Valais qui à moyen terme détiendra le potentiel de croissance le plus élevé, à savoir une hausse de 0,7 % des nuitées pour la campagne touristique 2007.

    La dernière édition des prévisions pour le tourisme dans les régions suisses de BAK Basel Economics, y compris tous les tableaux, est disponible sur www.swisshotels.ch en format PDF.

    (1) Espace alpin : régions Valais, Oberland bernois, Tessin,      
          Grisons et Suisse centrale

    (2) Zurich, Bâle, Berne, Lausanne, Genève

    (3) Cette désignation englobe toute la Suisse moins l'espace alpin

          et les 5 grandes villes

ots Originaltext: hotelleriesuisse
Internet: www.presseportal.ch/fr/

Contact:
hotelleriesuisse
Isabel Garcia
responsable de la communication
Tél.         +41/31/370'42'86
Mobile      +41/79/652'85'19
E-mail:    isabel.garcia@swisshotels.ch
Internet: http://www.swisshotels.ch



Plus de communiques: hotelleriesuisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: