Holzenergie Schweiz

Energie-bois Suisse: L'allumage optimal - sans fumée après 15 minutes

Chauffages au bois: Un fonctionnement presque sans fumée est possible. Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch. L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Reproduction sous indication de source: "obs/Holzenergie Schweiz"

    Zurich (ots) -

    - Indication: Du matériel iconographique sera diffusé sur
        Keystone par Photopress et peut être téléchargé sous:
        http://www.presseportal.ch/fr/pm/100003923 -

    Cheminées ouvertes ou fermées, poêles cheminées ou à pierre ollaire, cuisinières à bois ou chaudières à bûches, en Suisse quelques 600`000 petites installations de chauffage au bois à allumage manuel sont en activité. Ces installations constituent une contribution importante à la diversification de notre approvisionnement énergétique. Elles sont également porteuses d'une image positive de l'énergie du bois dans la population.

    Afin que non seulement l'habitation et l'âme du propriétaire de l'installation soient réchauffées, mais qu'également ses voisins ne soient pas incommodés, trois règles élémentaires doivent être prises en compte: premièrement, le choix de l'installation de chauffage ; deuxièmement, le combustible adapté; troisièmement, le bon combustible dans la bonne installation de chauffage avec un allumage optimal.

    Une installation de chauffage adaptée...

    Lors de l'hiver particulièrement froid 2005/2006, le thème des particules fines a fait la une des médias pendant des semaines. En réaction, l'Ordonnance sur la protection de l'air OPair a été modifiée à partir du 1er janvier 2008 et les normes rendues plus sévères, que ce soit pour les grandes installations comme pour celles de moindre importance. Depuis début janvier 2008, seules les petites installations de chauffage au bois fabriquées en série (fourneaux et chaudières d'une puissance inférieure à 70 kW) ne peuvent être mises sur le marché que si elles disposent d'une déclaration de conformité. Avec cette déclaration, les producteurs, importateurs et distributeurs garantissent avec leur signature que leur produit respecte les normes EN en vigueur et les normes concernant les émissions et a été testé par une institution accréditée. Les consommatrices et consommateurs qui veulent aller au- delà de cette déclaration et acquérir une installation de très grande qualité peuvent se référer à la marque de qualité d'Energie- bois Suisse ( www.energie-bois.ch ). Il n'est pas possible de tester en laboratoire les installations artisanales telles que fourneaux en pierre ollaire ou cheminées. C'est la raison pour laquelle le législateur a dû prendre d'autres mesures. Les installations artisanales ne sont pas soumises à la déclaration de conformité mais doivent être conçues à l'aide d'un logiciel adapté de l'Association suisse des poêliers VHP (ou à l'aide d'un logiciel équivalent) ou doivent être équipés d'un filtre à particules fines dont l'efficacité est d'au moins 60%.

    ...le choix du bon combustible...

    L'unique règle à suivre est la suivante : le seul combustible adapté pour les chauffages au bois à remplissage manuel est le bois de forêt. Le bois doit avoir séché une ou deux années. Il est interdit de brûler des déchets, du papier, du carton et des plastics ainsi que toute forme de bois ayant été traité, comme les restes de meubles ou les emballages. La grande majorité des cantons ont introduit des systèmes de contrôle des petites installations de chauffage au bois. L'accent est mis sur le contrôle des combustibles utilisés.

    ...allumage correct!

    De nombreux tests ont montré ces dernières années que l'allumage est déterminant pour exploiter au mieux les capacités énergétiques de l'installation de chauffage et du combustible. C'est la raison pour laquelle une campagne a été lancée afin de modifier les habitudes et de propager une nouvelle méthode d'allumage. Cette méthode nous vient de nos anciens. Lorsqu'un message devait être communiqué sur de longues distances, et ce, bien avant l'invention du télégraphe, du téléphone ou du courrier électronique, le feu était utilisé comme moyen de communication. De jour, afin d'être bien visible, le tas de bûches était allumé par le bas afin de provoquer le plus de fumée possible. Par contre, de nuit, les foyers étaient allumés par le haut, afin que les flammes soient le plus rapidement possible à leur zénith, et donc, que le message soit le plus visible possible. C'est ce principe qui est conseillé actuellement afin d'éviter l'émission importante de fumée lors de l'allumage. La méthode d'allumage diffère selon l'installation de chauffage au bois. La méthode dépend de la combustion qui, selon les cas s'effectue vers le haut ou vers le bas. Le module d'allumage est composé de quatre petites bûches de résineux sec, épicéa ou sapin, de 3 cm de section et d'une longueur d'env. 20 cm et la combustion est lancée à l'aide d'un allume-feu (par ex., de la laine de bois trempée dans de la cire).

    Installations à combustion supérieure

    Dans cette catégorie, on retrouve les cheminées, les cuisinières, les poêles-cheminées et les poêles à accumulation avec un système d'évacuation des gaz de fumée par le haut. Jusqu'ici, le bois de feu est entassé en couches croisées. Au lieu d'allumer par le bas, comme c'est l'habitude, un allume-feu est disposé sur le haut du tas et allumé. Le bois s'enflamme par étape vers le bas. Contrairement à l'allumage par le bas, la combustion s'effectue de façon plus lente et contrôlée. Les gaz de fumée traversent les flammes, et du fait de la chaleur élevée, les particules émises sont brûlées pratiquement complètement. Cette façon d'allumer est similaire à celle d'une bougie.

    Installations de chauffage au bois à combustion inférieure

    Pou les chaudières pour chauffage central au bois, les cuisinières et les fourneaux en pierre ollaire dont la combustion s'effectue vers le bas, latéralement ou vers l'arrière du foyer, l'allumage doit se faire aussi près que possible de l'ouverture par laquelle s'échappe les gaz de fumées. L'allumage se fait à l'aide d'un long briquet ou allumette. Le reste des bûches est disposé dans un deuxième temps, lorsque l'allumage a déjà été effectué.

    Grâce à cette nouvelle méthode d'allumage, il est possible d'avoir un feu qui n'émet pratiquement plus de fumées après 15 minutes. Deux feuilles d'information "Allumage, le bon départ" décrivent de façon simple et détaillée la meilleure façon d'allumer votre chauffage au bois. Elles sont disponibles sous www.energie-bois.ch ou peuvent être commandées auprès de:

ots Originaltext: Energie-bois Suisse
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Energie-bois Suisse
Avenue des Jordils 5
Case postale 128
1000 Lausanne 6
Tél.:    +41/21/320'30'35
E-Mail: info@energie-bois.ch www.energie-bois.ch



Plus de communiques: Holzenergie Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: