Suva

suva: suva: Conférence internationale des assurances-accidents européennes à Lucerne: La Suisse, un modèle pour l’Europe

      Luzern (ots) - Jeudi et vendredi, Lucerne est le point de
ralliement des assureurs- accidents européens. Les nombreuses
démarches en vue de la réinsertion des personnes accidentées
constituent le thème principal de cette nouvelle édition du «Forum
européen des assurances contre les accidents du travail et les
maladies professionnelles».

    Chaque année, on déplore plus de dix millions d’accidents du travail en Europe. L’issue de bon nombre d’entre eux est si tragique qu’ils évoluent inexorablement vers des cas de rente. A l’heure actuelle, les assurances-accidents ont reconnu qu’un traitement trop administratif des cas n’était pas la solution à leurs problèmes. Des méthodes modernes de gestion des cas permettent en effet de faciliter le retour des personnes accidentées dans la vie professionnelle.

    «The European Way(s) back to Work», est cette année le thème de la conférence du Forum européen des assurances contre les accidents du travail et les maladies professionnelles. Comme en 1999, la Suisse organise cette conférence internationale pour la seconde fois; cette édition 2007 se déroule à Lucerne. La Suva, qui faisait partie des membres fondateurs du Forum européen en 1992, en est l’hôtesse. Le Forum, comprenant jusqu’à présent 20 membres, parmi lesquels des pays qui ne font pas partie de l’UE (comme la Russie, par exemple), fait office de plate-forme d’échange d’expériences. A l’occasion de la conférence de Lucerne, la Roumanie a été désignée 21e membre du Forum.

    Le modèle Suva reconnu à l’échelle internationale Le modèle Suva de réinsertion de personnes accidentées dans le monde du travail constitue cette année le thème central des débats de la conférence. Comme l’a souligné Günther Sokoll, membre fondateur du Forum européen, la Suva, forte de son concept de New Case Management, joue aujourd’hui en «Ligue des Champions». Et le fait que l’assurance-accidents allemande ait inclu le thème du NCM dans sa formation en vue de l’obtention du Bachelor en est également une preuve irréfutable. Günther Sokoll a également tenu à rendre hommage à Willi Morger, l’actuel président du Forum européen et membre de la Direction de la Suva. Bien avant les autres représentants de pays membres de l’UE, Willi Morger avait déjà vu la nécessité, la valeur et les besoins d’une collaboration européenne entre les différents systèmes de sécurité sociale.

    Franz Steinegger, président du Conseil d’administration de la Suva, a lui aussi souligné l’importance d’une assurance sociale solide et efficace. Le modèle Suva, qui tire à vrai dire son origine d’une idée d’Otto von Bismarck datant de la fin du 19e siècle, est loin d’être dépassé. Qui plus est, la Suva a prouvé que les entreprises de droit public pouvaient aussi être novatrices et à la pointe du progrès.

    (Infobox) Des systèmes sociaux très différents en dépit de l’UE Malgré une tendance à l’uniformisation au sein de l’Union européenne, les particularités nationales persistent au niveau des différents systèmes d’assurance-accidents. Le Forum des assureurs- accidents est également présent à Bruxelles et coopère avec les autres organismes d’assurance européens suivant les intérêts du moment. La constitution du Forum a entre autres eu pour effet une participation active de la quasi-totalité des institutions membres au processus de réforme en Europe centrale et de l’Est ; ceci a permis aux Etats en cours de réforme de choisir entre divers modèles de substitution et de passer d’un système socialiste unitaire à un système d’assurance-accidents autonome et correspondant aux normes européennes.

    Pour tout renseignement complémentaire, les représentants des médias peuvent s'adresser à:

Suva, Relations publiques Henri Mathis, rue de Locarno 3, 1701 Fribourg Tél. 026 350 37 80, fax 026 350 36 23, henri.mathis@suva.ch

www.europeanforum.org

Suva



Plus de communiques: Suva

Ces informations peuvent également vous intéresser: