CSAJ Conseil Suisse des Act. de Jeunesse

Fondation Suisse Solidaire: Les jeunes sont concrets!

    Berne (ots) - Trois associations membres du CSAJ, le Mouvement scout de Suisse, les Unions Chrétiennes Suisse et Blauring & Jungwacht ont exposé ce matin ce qui concrètement pourra être fait grâce à la Fondation Suisse solidaire et pourquoi ils la soutiennent. Cette prise de position commune de ces trois mouvements est une première.

    Pourquoi une telle première? D'habitude, les trois plus grands mouvements éducatifs de Suisse, représentant près de 120'000 jeunes, ne s'impliquent pas lors des votations fédérales. Or, l'enjeu de la mise sur pied de la Fondation Suisse solidaire leur a paru suffisamment important pour que tout trois entrent dans l'arène et appellent à voter OUI au contre-projet le 22 septembre prochain.

    L'enjeu est de taille et comme l'indique Frédéric Baudin (Yverdon), du Mouvement scout de Suisse, "nous sommes ici dans un débat où la cause dépasse tous les idéaux politiques pour se concentrer sur le contenu d'un projet". Et la fondation  permettrait de poursuivre et surtout de développer à plus grande échelle des programmes déjà en cours. Ainsi, Tobias Gasser (Berne) en veut pour preuve les activités de HorYzon, la commission internationale des Unions Chrétiennes Suisses, dont les buts rejoignent ceux de la future fondation : "A l'étranger, par l'animation socioculturelle, les cours d'appui extra-scolaires et la prise en charge de jeunes délinquants, les Unions Chrétiennes évitent à bon nombre de jeunes de finir à la rue, ce qui en ferait facilement des cibles de choix pour le recrutement pour les groupements armés".

    En cas d'acceptation du contre-projet, les cantons recevraient 250 millions par années. Il est souvent fait mention que ceux-ci vont consacrer cette manne à la réduction de leur dette. Mais une partie de cette somme pourrait très bien être utilisée pour soutenir des domaines où justement l'argent manque, comme les activités des associations de jeunesse et permettre ainsi d'établir une véritable politique de la jeunesse. "Les programmes pilotes d'intégration des jeunes étrangers dans le tissu associatif local ont des résultats très prometteurs", explique Annett Staubach (Lucerne), responsable de la communication de Blauring & Jungwacht. Livia Wiget (Moosseedorf), vice-présidente du CSAJ a également donné des exemples de programmes que la Fondation pourrait développer. De par son métier d'éducatrice curatrice, elle voit chaque jour les enfants qui auraient un urgent besoin de structures appropriées.

    Les trois mouvements se sont associés au CSAJ pour appeler tous les jeunes à voter massivement OUI au contre-projet le 22 septembre. Le CSAJ regroupe 87 associations et représente 500'000 jeunes a rappelé son président Stéphane Montangero. Il a souligné le travail de terrain effectué durant l'été dans les festivals et les 30'000 flyers distribués. Le danger d'autogoal des partisans du double non a été largement commenté.

Ots Originaltextservice: CSAJ Internet: www.newsaktuell.ch

Kontakt:
CSAJ
Julien Jaeckle
Gerechtigkeitsgasse 12
3000 Berne 8
Tel.  +41/31/326'29'29
Fax:  +41/31/326'29'30

Stéphane Montangero
SAJV-Präsident
Mobile +41/79/252'71'88

Livia Wiget
SAJV-Vize-Präsidentin
Mobile +41/79/509'71'92

Frédéric Baudin,Zentralvorstand
PBS
Mobile +41/79/311'26'23

Tobias Gasser
Projektkommission
HorYzon/Cevi,
Mobile +41/79/283'85'78

Annett Staubach
Fachstelle Kommunikation Blauring & Jungwacht
Mobile +41/41419'47'61



Ces informations peuvent également vous intéresser: