VSG / ASIG

De l'énergie éolienne dans le réseau et dans le réservoir: le gaz naturel trace la voie vers l'avenir énergétique à la Swissbau à Bâle
Invitation à la rencontre avec la presse

Zurich (ots) - Mais que peut bien faire une éolienne de 6 m de haut à la Swissbau à Bâle? La réponse se trouve sur le stand du gaz naturel dans la halle 1.2.: avec le gaz naturel et les réseaux, les énergies renouvelables forment une équipe gagnante. Le salon est ouvert du 21 au 25 janvier 2014.

On la voit de loin dans la salle des expositions du site bâlois: l'éolienne de 6 m de haut sur le stand du gaz naturel s'élève comme un symbole de la réorientation du système énergétique vers le courant issu de l'éolien et du solaire. Que se passe-t-il lorsque l'on produit plus d'énergie éolienne que nécessaire sur le moment? Les réseaux électriques n'étant pas à même de stocker de l'énergie, il ne reste plus qu'à mettre les hélices à l'arrêt et à les déconnecter du réseau si l'on ne veut pas mettre en péril la stabilité de ce dernier. C'est un non-sens économique. Or les réseaux gaziers existants, qui peuvent aussi bien transporter de l'énergie que la stocker, offrent une solution. Ce n'est pas de la musique d'avenir, mais une réalité. Aujourd'hui, des entreprises suisses font déjà oeuvre de pionnier dans la conversion du courant excédentaire issu du solaire et de l'éolien en gaz naturel («power-to-gas»). Swissbau Focus vous propose d'en apprendre davantage sur ces projets phares. La plateforme «Convergence des réseaux énergétiques», présentée en commun par AEE SUISSE et plusieurs partenaires, montre comment les différents éléments peuvent interagir dans un système global.

Le gaz naturel/biogaz offre aussi une solution pour d'autres problèmes liés à la réorientation du système énergétique. Le gaz naturel et le biogaz sont sûrs, bon marché et respectueux du climat. On peut les utiliser pour se chauffer, pour cuisiner et pour propulser une voiture. Ils ne se limitent pas à produire de la chaleur, mais peuvent produire de l'électricité en même temps. C'est particulièrement intéressant durant les mois d'hiver, lorsque la Suisse doit importer du courant, qui provient actuellement prioritairement de centrales à charbon en Allemagne. Sur le stand du gaz naturel, des spécialistes donnent des informations de première main sur les plus récents développements dans le domaine des systèmes de chauffage électrogène, des pompes à chaleur à gaz et des piles à combustible.

Information à l'intention des rédacteurs:

«Power-to-gas: rêve ou réalité?» Mercredi 22 janvier 2014 à 8 h 20, le stand gaz naturel propose un petit-déjeuner d'information destiné aux médias. Venez glaner des informations de première main avec le chef du département Technologie et innovation d'E.ON Gas Storage, le responsable des réseaux de Regio Energie Solothurn et le conseiller national Beat Jans (PS, BS, membre de la CEATE-N). Inscription requise pour une entrée exclusive à la Swissbau et une invitation au petit-déjeuner, à envoyer à vsg@erdgas.ch d'ici au 20 janvier 2014.

Contact:

Daniel Bächtold, porte-parole de l'ASIG
+41 44 288 32 62
baechtold@erdgas.ch



Plus de communiques: VSG / ASIG

Ces informations peuvent également vous intéresser: