Eidg. Forschungsanstalt für Wald, Schnee und Landschaft

Peu de dommages liés aux intempéries en 2004

Birmensdorf (ots) - En Suisse l'année dernière, les inondations, les glissements de terrain, les chutes de pierres et les laves torrentielles ont causé des dégâts de près de 50 millions de francs. Une somme nettement inférieure à la moyenne qui vaut depuis plusieurs années. Alors qu'au Sud-est de l'Asie, la catastrophe des inondations provoquait des désastres colossaux et coûtait la vie à plus de 200 000 personnes, l'année 2004 fut synonyme de dommages très limités en Suisse. Les intempéries ont causé des dégâts d'à peine 50 millions de francs, une somme bien inférieure à la moyenne annuelle de 270 millions de francs, éprouvée depuis de nombreuses années. La dernière fois que l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage, le WSL, a enregistré des dévastations aussi limitées, c'était en 1998. Depuis plus de trente ans, le WSL tient une banque de données sur les dommages mais qui ne prend pas en compte certains d'entre eux comme les coups de foudre, la grêle et les ouragans. En 2004, les principaux responsables des dommages furent les violents orages estivaux de juillet et d'août. L'Appenzell fut particulièrement touché: dans les environs d'Herisau, un glissement de terrain a fait dérailler un train de voyageurs, heureusement, personne n'a été blessé. Une phase de pluies persistantes en juin a également entraîné d'importants dégâts, en particulier dans les régions de Berne, du Lac de Thun, d'Emmenthal et d'Entlebuch. Quant à la ville de Zurich, la vallée de la Limmat et la région de l'Albis, elles n'ont pas non plus été épargnées par les inondations. Les fortes pluies de juin ainsi que les orages de juillet et d'août furent à l'origine de 80 pour cent des dégâts de l'année 2004. Les intempéries ont malheureusement fait une victime: à Wasen (BE), un jeune garçon de dix ans s'est noyé lors d'une crue. Pour plus de renseignements: Christoph Hegg, WSL, 01-739 24 44 Pour un texte exhaustif en allemand veuillez consulter l'adresse www.wsl.ch/media

Ces informations peuvent également vous intéresser: