Eidg. Forschungsanstalt für Wald, Schnee und Landschaft

Peu de dommages dus aux intempéries en 2003

Birmensdorf (ots) - Les inondations, glissements de terrain, chutes de pierres et laves torrentielles ont causé des dommages en Suisse pour quelque 73 millions de francs. C'est beaucoup moins que la moyenne de plusieurs décennies. Les dommages dus aux intempéries en 2003 ont coûté quelque 73 millions de francs; d'après l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL, ce chiffre est nettement inférieur à la moyenne pluriannuelle de 270 millions de francs en chiffres ronds. Le WSL évalue systématiquement ce type de dégâts depuis plus de trente ans et les enregistre dans une banque de données. Dans de nombreuses régions de Suisse, 2003 fut l'année la plus sèche depuis 1901 et la pluviosité fut en partie largement inférieure à la moyenne. Parmi les dommages dus aux intempéries de l'année passée, les violents orages de courte durée qui se sont produits durant l'été occupent la première place. Les inondations, glissements de terrain et laves torrentielles se sont principalement manifestés en juin. Ce mois inscrit à lui à peu près 50 millions de francs au bilan global. Sur l'ensemble de l'année, les intempéries ont été les plus dévastatrices dans les cantons d'Obwald et de Zoug (pour plus de 10 millions de francs à chacun). Dans les cantons de LU, BE, VS, TI, ZH, SG et SZ, les dégâts se chiffrent en millions. Ces événements ont hélas coûté à la vie à quatre personnes l'année passée: trois ont été atteintes par la chute de masses rocheuses et une autre a succombé à une crue. Renseignements: Christoph Hegg, WSL, 01-739 24 44 Fredi Lüthin, WSL, 01-739 22 44 Une version plus détaillée de ce texte est disponible en allemand sous www.wsl.ch/media. Elle sera également publiée dans la revue "wasser, energie, luft" édition 3/4 (2004).

Ces informations peuvent également vous intéresser: