Eidg. Forschungsanstalt für Wald, Schnee und Landschaft

2003: année record pour les bostryches

      Birmensdorf (ots) - Les bostryches, ou plus précisément les
typographes, ont infesté quelque deux millions de mètres cubes de
bois en 2003. L'attaque atteint ainsi une ampleur jamais connue.

    L'été caniculaire et la longue période de sécheresse qui a persisté en 2003 ont affaibli la forêt suisse; elle a donc offert aux bostryches des conditions idéales pour se multiplier. D'après les données de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL, plus de 17000 nouveaux foyers de bostryches ont été recensés l'année passée - un nombre jamais atteint auparavant. Les conditions favorables à la ponte ont permis à l'insecte de former jusqu'à trois générations.

    Ce record va de pair avec la quantité de résineux infestés, qui n'a jamais été aussi grande que l'année passée: quelque deux millions de mètres cubes d'épicéa ont été la proie du typographe; cela correspond à peu près aux deux tiers du volume annuel de résineux récoltés dans des conditions normales. En outre, la canicule séculaire de l'été dernier a favorisé la multiplication de divers autres bostryches, comme le scolyte curvidenté, le chalcographe ou le grand scolyte du mélèze.

Revirement de la tendance sur le Plateau

    A l'origine, la tempête du siècle que fut «Lothar» avait déclenché des pullulations massives. Or il semblait que ces infestations avaient atteint leur point culminant en 2001 déjà sur le Plateau. Ensuite, les chiffres ont diminué - jusqu'en été 2003. C'est alors qu'un nouveau record fut atteint, donnant ainsi le déclic à un revirement de la tendance. Le bas-pays zurichois ainsi que les cantons de TG, AG, SO, BL et JU ont été particulièrement touchés. Dans les Préalpes et les Alpes, une partie de l'Oberland bernois ainsi que les cantons de FR, VD, et LU ont également connu de fortes pullulations.

    Etant donné qu'une grande part des bostryches de l'année dernière ont subsisté durant l'hiver - ces insectes vivent jusqu'à une année et demie -, leurs populations seront extrêmement denses cette année encore. C'est pour cela que les experts de l'Institut fédéral WSL prévoient de fortes infestations pour 2004.

Personne à contacter: Beat Forster, tél. 01-739 23 67

Un rapport détaillé ainsi qu'un graphique présentant les attaques du typographe (de 1984 à 2003) se trouve à www.wsl.ch/media



Plus de communiques: Eidg. Forschungsanstalt für Wald, Schnee und Landschaft

Ces informations peuvent également vous intéresser: