Osec

Osec - Deux ans après l'élargissement à l'Est: premier bilan des entreprises suisses

L'Osec présente les résultats du premier sondage représentatif sur les effets de l'élargissement

    Zurich (ots) - Presque deux ans après l'élargissement de l'Union européenne à dix nouveaux membres, le 1er mai 2004, l'Euro Info Centre Suisse de l'Osec publie, avec le soutien du KMU-Institut de Saint-Gall et des Chambres de commerce et d'industrie suisses, les premiers résultats d'un sondage réalisé auprès des entreprises suisses sur les effets de l'élargissement sur leur activité commerciale.

    Les résultats du sondage, présentés à Zurich le 13 mars 2006, sont tirés des réponses fournies par les entreprises suisses des questions, telles que: l'élargissement les a-t-il induites à démarrer ou à étendre des activités avec les nouveaux Etats membres? Quels obstacles l'élargissement a-t-il balayés, et quels sont ceux qui continuent à leur poser des difficultés?

    Presque 1000 entreprises interrogées

    Le sondage a été réalisé à la fin 2005 auprès de 966 entreprises suisses, dont 152 en Suisse romande et 814 en Suisse alémanique. Cinquante-six pour cent des entreprises sondées sont de très petites entreprises (1-9 employés), 29% des petites entreprises (10-49 employés), 11% des entreprises moyennes (50-249 employés) et 4% des grandes entreprises (plus de 250 employés).

    Bilan

    Avant l'élargissement, 30% environ des entreprises avaient des relations commerciales avec les pays candidats à l'adhésion(1) du 1er mai 2004. Cette proportion n'a que très légèrement augmenté après l'élargissement (2,4%). Quatre pour cent ont investi dans les nouveaux Etats membres et monté une production sur place.

    17,5% des entreprises interrogées ont constaté des effets positifs sur leur entreprise depuis l'élargissement. Mais la plupart (70%) considèrent qu'il n'a pas eu d'effets particuliers et 5,9% pensent que les effets ont été négatifs.

    Bien que l'élargissement ait permis de démanteler les entraves au commerce, d'unifier les normes et standards et d'améliorer la sécurité du droit, et malgré le fait que 40% des entreprises interrogées ne voient dans l'élargissement aucun obstacle majeur, 60% des entreprises interrogées considèrent que les difficultés restent importantes: elles invoquent des problèmes d'infrastructure. Elles constatent également des retards dans la transposition du droit européen et ont des difficultés à trouver du personnel qualifié et des solutions pour financer leurs opérations dans les nouveaux Etats membres. Quant aux inconvénients de l'élargissement, elles citent la pression de la concurrence sur les prix en Suisse et la hausse des coûts dans les Etats ayant adhéré à l'UE en 2004.

    Dynamique retardée?

    Les résultats du sondage montrent qu'il y a eu dynamisation des activités lorsque les entreprises étaient déjà en relation commerciale avec ces Etats avant l'élargissement. Ces entreprises ont étendu leurs activités au cours des deux dernières années. Par contre, la proportion des entreprises qui ont amorcé des relations après l'élargissement est relativement faible: 2,4%. Il faudra donc attendre quelques années pour savoir avec certitude quelle dynamique l'élargissement aura créé chez les entreprises suisses.

    Informations complémentaires:

    Accès gratuit aux résultats du sondage "Deux ans après l'élargissement: premier bilan des entreprises suisses": http://www.osec.ch/eics/sondage

    Suisse plus 10: Bréviaire CH-Europe sur l'élargissement de 2004: www.europabrevier.ch

    Informations sur l'Euro Info Centre Suisse: www.osec.ch/eics

(1) Pays ayant adhéré à l'UE le 1er mai 2004: Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Slovaquie, Slovénie et République tchèque.

ots Originaltext: Osec Business Network Switzerland
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Nicolle Ming, Responsable Public Relations / Public Affairs
Osec Business Network Switzerland
Stampfenbachstrasse 85, Postfach 492, 8035 Zurich
Tél.         +41/44/365'55'16
Fax          +41/44/365'64'92
Mobile      +41/78/608'16'49
E-Mail:    nming@osec.ch
Internet: http://www.osec.ch
                http://www.osec.ch/eics



Plus de communiques: Osec

Ces informations peuvent également vous intéresser: