Agroscope RAC Changins

RAC: RAC: Stade optimal de cueillette pour les fraises

      (ots) - Changins vérifie le stade optimal de cueillette pour les fraises

    Le plaisir est une des motivations principales pour consommer des fraises. Pour qu’une fraise puisse exprimer son potentiel de qualité, elle ne doit pas être récoltée avant le stade ‘fruit rouge’. Les analyses d’Agroscope RAC Changins ont montré qu’avant ce stade, les teneurs en sucre et principalement en arômes des fruits - deux facteurs déterminants pour la qualité gustative - sont nettement plus basses.

    Les qualités gustatives et visuelles intéressent en premier lieu le consommateur. En effet, le parfum, le goût, les arômes, la texture ainsi que l’aspect des fruits jouent un rôle important dans la motivation d’achat. Pour le producteur, le choix de variétés de qualité tant sur le plan gustatif et visuel, ainsi que le choix de techniques culturales favorisant la qualité des fraises sont des facteurs importants afin de satisfaire les attentes des consommateurs. Un autre aspect à considérer pour assurer la qualité des fraises est le stade de cueillette.

    Des analyses de fraises effectuées à différents stades de maturité ont montré que la teneur en sucre, en composants volatils globaux (arômes) et en acidité, ainsi que la fermeté évoluent de façon différente lors du mûrissement. Pour les cinq variétés analysées en 2003 (Cigoulette, Clery, Darselect, Madeleine, Marianna), le taux de sucre augmente constamment jusqu’au stade ‘fruit rouge’ et reste relativement stable dès que ce stade est atteint. Par contre l’évolution de la teneur en arômes reste stable et à un niveau relativement bas jusqu’au stade ‘fruit ¾ rouge’. Puis elle augmente fortement entre ce stade et le stade ‘fruit rouge foncé’ (surmaturité). L’acidité et la fermeté des fruits diminuent régulièrement lors du murissement.

    Les analyses d’Agroscope RAC Changins montrent que pour assurer une bonne qualité des fraises tant sur le plan gustatif que visuel, le moment optimal de cueillette est le stade ‘fruit rouge’. Avant ce stade, les teneurs en sucre et en arômes - deux facteurs déterminants pour la qualité gustative - sont nettement plus basses. En contre partie, les fraises cueillies au stade ‘fruit rouge foncé’ (surmaturité) sont moins séduisantes et sont nettement moins résistantes aux transport et à la conservation.

Christoph Carlen, Agroscope RAC Changins

Renseignements: Agroscope RAC Changins Station fédérale de recherches agronomiques Centre d’arboriculture et d’horticulture des Fougères, 1964 Conthey E-mail: christoph.carlen@rac.admin.ch Tél.: 027 / 345 35 21



Ces informations peuvent également vous intéresser: