Agroscope FAW Wädenswil

FAW: La culture biologique maraîchère devient plus efficace

      (ots) - Un nouveau véhicule mécanique multi-fonctions vient
remplacer le désherbage à la main en culture biologique et vient
faire concurrence aux méthodes traditionnelles de lutte contre les
mauvaises herbes. Afin de lutter efficacement et sans herbicides
contre la continuelle pousse des adventices, une solution technique
a été développée. Elle a été désignée comme «le couteau suisse de la
culture maraîchère».

    Les mauvaises herbes poussent continuellement dans les champs et endommagent les cultures. En culture biologique maraîchère, l’emploi d’herbicides est interdit et l’arrachage à la main des mauvaises herbes est lent et cher. La station fédérale de recherches de Wädenswil et la firme Bärtschi-Fobro SA ont développé un nouvel appareil afin de permettre aux grandes surfaces de cultures biologiques de se libérer du problème des mauvaises herbes d’une manière douce pour l’environnement et d’un coût modéré. Cette nouveauté technique se nomme le «Fobro-Mobile». Daniel Baumann de la station fédérale de Wädenswil désigne cet appareil et le nouveau concept de culture qui y est attaché comme un grand pas en avant pour la culture biologique maraîchère. Cet engin représente également une alternative aux herbicides en culture traditionnelle. Le «Fobro-Mobile» a reçu un accueil positif dans la branche et gagne en célébrité: il a été désigné comme le «couteau suisse de la culture maraîchère».

    Le Fobro-Mobile est composé d’un moteur, d’un siège et de supports où se fixent les outils. Il y a le choix entre un grand nombre d’outils qui se fixent selon les besoins sur les supports. En quelques manipulations simples, les outils sont interchangés: crochets, étrilles, brosses; tout peut se combiner. Le paysan a besoin, en fonction du temps, de la mauvaise herbe, de la culture et de la grandeur de la plante, de différents outils. Cet appareil est doté d’une excellente technique. Les outils fixés se trouvent devant le chauffeur qui a ainsi depuis son siège rehaussé une vue complète en avant et en dessous de lui: il peut ainsi précisément conduire son engin dans les cultures. En fin de champ, le rayon de braquage du Fobro-Mobile est seulement de 3 mètres. Selon René Total, spécialiste en culture maraîchère de la station fédérale de recherches de Wädenswil, l’utilisation de l’engin est sans problème même après la pluie: «Avec un poids de 820 kg, c’est un poids plume dans le ring de la culture maraîchère! Il peut être utilisé sur sol mouillé et ne laisse pas de sillage profond ou de dégâts dans le sol.»

    Photos et informations supplémentaires sur: http://www.faw.ch > Rubrique Publications > Communiqués de presse.

    >>> Texte et photos disponibles sur CD sur demande.

    Légende: Photo 1: Avec le nouveau «couteau suisse de la culture maraîchère», les paysans bio peuvent travailler plus efficacement. Photo 2: Le Fobro-Mobile en vue latérale. Photo 3: Le nouveau «couteau suisse de la culture maraîchère», vu d’en haut.

Renseignements personnels: - Dr. Daniel Baumann, Tel.: 01 783 62 74, daniel.baumann@faw.admin.ch - René Total, Tel.: 01 783 62 54, rene.total@faw.admin.ch



Plus de communiques: Agroscope FAW Wädenswil

Ces informations peuvent également vous intéresser: