VSE / AES

Prix de l'électricité 2017: nouvelle hausse des taxes, prix moyens du réseau et de l'énergie en légère baisse

Aarau (ots) - Il faut tabler sur une légère baisse de la moyenne des prix de l'électricité dans l'approvisionnement de base pour 2017, comme le montre une enquête réalisée par l'Association des entreprises électriques suisses (AES) auprès de 30 de ses plus grands membres. Les améliorations faites en matière d'efficacité énergétique, les économies au niveau des achats d'électricité et la réduction du taux d'intérêt des capitaux investis (WACC) pour la rémunération des réseaux ont tendance à faire baisser les prix. Le relèvement, par la Confédération, de la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) en vue d'encourager la production d'électricité à partir des énergies renouvelables, a une nouvelle fois de nettes répercussions sur les prix: la RPC passera de 1,3 à 1,5 ct./kWh au 1er janvier 2017.

D'ici au 31 août 2016, les gestionnaires de réseau de distribution sont tenus de publier leurs tarifs d'électricité pour les petits consommateurs dans l'approvisionnement de base pour 2017. Au cours des derniers jours, l'Association des entreprises électriques suisses (AES) a effectué une enquête préalable concernant les prix de l'électricité 2017 auprès de 30 de ses plus grands membres, qui ensemble fournissent près de 50% de l'électricité consommée en Suisse.

Cet échantillonnage ne donne pas une image homogène. En moyenne, les prix applicables à un ménage type de quatre personnes dans le cadre de l'approvisionnement de base baissent légèrement, de 0,8% en moyenne pour le produit le moins cher. Toutefois, ce chiffre ne peut pas s'appliquer à la totalité des ménages. Pour certains clients, les prix de l'électricité vont augmenter en 2017, car l'évolution des prix auprès de certaines entreprises dépend fortement des données individuelles, telles que la part de production propre, la stratégie d'approvisionnement, les investissements nécessaires pour le remplacement de l'infrastructure du réseau ou les taxes variant d'une région à l'autre.

Les éventuelles répercussions de l'arrêt du Tribunal fédéral du 20 juillet 2016 concernant les coûts de l'énergie dans l'approvisionnement de base n'ont pour l'instant aucune influence, car cet arrêt a été pris alors que la plupart des prix pour l'année 2017 avaient déjà été fixés. Selon la Commission fédérale de l'électricité (ElCom), les éventuelles modifications pourront être compensées via les différences de couverture dans les années à venir.

Le prix de l'électricité: un prix, trois composantes

Le prix de l'électricité regroupe trois composantes: réseaux, énergie et taxes. Chacune de ces composantes est soumise à différentes influences.

- Réseaux: les prix du réseau de transport appliqués par la société nationale du réseau de transport Swissgrid resteront, pour de nombreux prestataires, inchangés par rapport à 2016. Les facteurs de prix évoluent de manière différente et se compensent dans une large mesure. Les investissements dans le réseau de transport pour les projets de construction de réseau - de même que le remplacement et l'entretien d'infrastructures existantes - ont pour effet de faire augmenter les tarifs, tout comme la réduction de la différence de couverture existante. À l'inverse, les tarifs peuvent diminuer en raison de la baisse des coûts d'exploitation ainsi que de celle des intérêts calculés (la baisse des intérêts calculés étant due à la réduction du taux d'intérêt des capitaux investis dans les réseaux électriques / WACC). Ces deux effets contraires s'équilibrent.

- Prix de l'énergie: les prix de l'énergie dépendent de la stratégie d'acquisition de chaque entreprise d'approvisionnement en énergie (EAE). Du fait de diverses distorsions du marché, les prix de l'électricité internationaux ont baissé et sont inférieurs aux coûts de revient pour la production d'électricité indigène. Pour la plupart des clients, le mix d'électricité comprend une grande partie d'hydraulique renouvelable et indigène. Globalement, les prix suisses moyens sont stables, voire en baisse pour la composante «énergie».

- Taxes: le supplément réseau pour la RPC et les mesures de protection des cours d'eau passe de 1,3 ct./kWh à 1,5 ct./kWh.

Contact:

Céline Reymond, Porte-parole Tél. +41 21 310 30 23 ou +41 79 412 97 
23, celine.reymond@electricite.ch

Sandro Pfammatter, Mediensprecher Tel. +41 62 825 25 24 oder +41 78
659 14 55, sandro.pfammatter@strom.ch


Plus de communiques: VSE / AES

Ces informations peuvent également vous intéresser: