VSE / AES

Le Conseil des Etats améliore les conditions-cadre pour l'hydraulique

Aarau (ots) -

   - Lors de l'examen de la Stratégie énergétique 2050, le Conseil 
     des Etats s'est exprimé en faveur du modèle des primes de marché
     pour l'énergie hydraulique suisse, suivant en cela la 
     recommandation de sa Commission de l'environnement, de 
     l'aménagement du territoire et de l'énergie (CEATE-E). 
     L'Association des entreprises électriques suisses (AES) salue 
     cette décision importante. Elle se réjouit par ailleurs de 
     constater que la Chambre haute, contrairement au National, 
     rejette l'affectation inutile des mesures de soutien («requête 
     Grüter»). 
   - La prime de marché est une mesure pertinente en faveur du 
     secteur hydraulique, en proie à des difficultés économiques. 
     Elle permet d'améliorer la situation désastreuse des centrales, 
     qui sont obligées de vendre leur électricité sur le marché libre
     à un tarif inférieur au prix de revient effectif. 
   - L'AES constate toutefois que cette mesure ne suffit pas à 
     résoudre les problèmes économiques de l'hydraulique. Il serait 
     également nécessaire de revoir la règlementation de la redevance
     hydraulique à partir de 2020 afin de soulager les exploitants de
     leur situation tarifaire précaire. Des modèles de marché sont 
     par ailleurs nécessaires pour que la production intérieure 
     redevienne rentable. 

Hydraulique: l'énergie renouvelable jouera un rôle décisif pour l'avenir énergétique de la Suisse

Compte tenu de différents facteurs - prix du CO2 bas, charbon bon marché et prix de l'énergie réduits sur les marchés internationaux - l'hydraulique suisse, source d'énergie qui ménage le climat, est dans une situation économique précaire, même si la principale ressource renouvelable du pays représente actuellement 60% de la production suisse d'électricité. Et la part de la production totale devrait encore augmenter à l'avenir.

«Il n'est pas acceptable que les centrales hydrauliques suisses, qui revêtent une importance systémique, soient contraintes d'écouler leur électricité sur le marché à un tarif inférieur au prix de revient, s'insurge Michael Frank, Directeur de l'Association des entreprises électriques suisses. Dans l'optique de la Stratégie énergétique 2050, il importe que le secteur hydraulique sorte progressivement de la situation désolante dans laquelle il se trouve.» Michael Frank salue donc les mesures prévues par le Parlement pour soutenir la grande hydraulique suisse. «Dans le cadre des futures négociations sur la redevance hydraulique à partir de 2020, nous devrons cependant aussi trouver une solution permettant aux producteurs d'exploiter durablement leurs installations», ajoute-t-il.

Contact:

Renseignements

Céline Reymond, Porte-parole Tél. +41 21 310 30 23 ou +41 79 412 97
23, celine.reymond@electricite.ch

Sandro Pfammatter, Mediensprecher Tél. +41 62 825 25 24 ou +41 78 659
14 55, sandro.pfammatter@strom.ch


Plus de communiques: VSE / AES

Ces informations peuvent également vous intéresser: