VSE / AES

AES: en 2013, de nombreuses entreprises électriques baisseront leurs prix de l'électricité
En moyenne, les ménages paieront 1% et les entreprises 2% en moins

Aarau (ots) - En 2013, les prix de l'électricité pour les ménages baisseront en moyenne d'environ 1% et pour les entreprises d'environ 2%. Cette baisse est due en majeure partie à des rétributions pour l'utilisation du réseau moins élevées. Les adaptations de prix des entreprises d'approvisionnement divergent toutefois fortement en fonction de la région et du produit électrique. C'est ce qu'a révélé une enquête réalisée par l'Association des entreprises électriques suisses.

L'Association des entreprises électriques suisses (AES) a réalisé une enquête sur les prix de l'électricité auprès de 29 grandes entreprises d'approvisionnement, qui à elles seules alimentent 50% des clients suisses. L'année prochaine, les prix de l'électricité pour un ménage type seront d'environ 1% plus bas qu'en 2012. En 2013, une entreprise de prestations de services ou un artisan de taille moyenne ou une petite entreprise industrielle paiera en moyenne environ 2% de moins pour l'électricité. Un ménage ayant une consommation d'électricité d'environ 4'500 kWh verra sa facture annuelle baisser d'environ 15 francs. De fortes différences sont toutefois à noter en fonction de la région et du produit électrique.

Les adaptations de prix sont en règle générale dues à des tarifs moins élevés pour l'utilisation du réseau. Des baisses de coûts et les tarifs réduits pour les services-système qui ne s'élèveront en 2013 plus qu'à 0.31 ct./kWh (2012: 0.46 ct./kWh) en sont à l'origine. En moyenne, les prix de l'énergie sont restés stables. On assiste toutefois à des évolutions dans les deux sens. D'une part, les coûts de revient des installations de production indigènes augmentent légèrement du fait des investissements et des assainissements. D'autre part, les prix pour l'acquisition de l'électricité sur les bourses internationales ont subi une légère baisse du fait de la crise économique. En ce qui concerne les taxes à la collectivité publique, l'évolution n'est pas homogène. A certains endroits, elles ont pris l'ascenseur.

Dans son étude «Scénarios pour l'approvisionnement électrique du futur», l'AES a calculé les coûts des investissements nécessaires dans les installations et les réseaux. D'ici à 2050, il faut compter avec des investissements allant de 118 milliards à 150 milliards de francs selon le scénario choisi. Une première étape de la nouvelle stratégie énergétique sera d'investir au cours des prochaines années dans un réseau et des installations de production encore plus efficients ce qui assurera notre approvisionnement en électricité à long terme.

De plus amples informations sur l'étude ainsi que le nouveau film de 4 minutes intitulé «Scénarios pour l'approvisionnement électrique du futur expliqués par Michael Frank» sont à votre disposition sur www.electricite.ch , > dossier Perspectives 2012.

Contact:

Dorothea Tiefenauer
Tél.: +41/62/825'25 24
Mobile: +41/79/642'11'41
E-Mail: dorothea.tiefenauer@strom.ch

Nicolas Geinoz
Tél.: +41/21/310'30'23
Mobile: +41/79/793'56'55
E-Mail: nicolas.geinoz@electricite.ch

Association des entreprises électriques suisses
Hintere Bahnhofstrasse 10
5001 Aarau
Web: www.electricite.ch


Plus de communiques: VSE / AES

Ces informations peuvent également vous intéresser: